Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

WEEK-END ZETURF GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS J-3 - Le plan de bataille de François Nicolle

Courses / 14.05.2019

WEEK-END ZETURF GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS J-3 - Le plan de bataille de François Nicolle

Christopher Galmiche

Mardi, en fin de matinée, François Nicolle a pris un peu de son temps pour répondre à nos questions sur son plan de bataille en vue du grand week-end d’Auteuil qui se profile. Les deux champions défendant les couleurs de Jacques Détré Bipolaire (Fragrant Mix) et De Bon Cœur ** (Vision d'État) seront ses principales chances de victoire, respectivement dans le Zeturf Grand Steeple-Chase de Paris et dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Grs1). Mais il pourra s’appuyer sur d’autres "guerriers".

François Nicolle pourrait avoir quatre partants dans le Grand Steeple : Bipolaire (Fragrant Mix), double gagnant du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Roi Mage (Poliglote), vainqueur du Prix Romati (Gr3), Dalia Grandchamp ** (Kapgarde), deuxième du Prix Ingré (Gr3) et Eludy (Saddler Maker), lauréate du Prix Orcada (Gr3). « Bipolaire est extra ! Tout va bien. Je ne regrette pas du tout de ne pas avoir couru le Prix Ingré (Gr3). Je pense qu’il est aussi bon au printemps qu’à l’automne. L’année dernière, cela s’est mal passé, c’est tout. Le cheval est vraiment très bien. Il a bien travaillé. Il sera monté par Jonathan Plouganou. En ce qui concerne Roi Mage, je n’ai encore rien décidé. Il faut que je voie avec Luc Gabeur, et je ferai le bilan ensuite. Il est probable qu’il aille sur la course, il a fait un bon canter ce matin. Il n’a pas pris dur dans le Prix Romati (Gr3) à Compiègne. S’il court, son jockey sera Gaëtan Masure. Dalia Grandchamp a couru le Prix Ingré et, à ma grande surprise, elle est très bien rentrée de cette course-là. David Gallon la montera. Nous devons parler avec Jacques Détré au sujet d’Eludy, mais il est possible qu’elle soit de la partie. Qui sera son jockey ? Je ne sais pas encore ! » Willie Mullins et Ross O’Sullivan ont engagé des chevaux dans le Grand Steeple, mais cela n’inquiète pas forcément l’entraîneur charentais : « Il peut arriver qu’un étranger gagne sans connaître Auteuil, mais ce n’est pas évident de découvrir la piste et les obstacles face aux spécialistes français. S’ils font cela en gagnant, chapeau bas ! »

De Bon Cœur ** et Alex de Larredya ** prêts à recevoir les irlandais. Temps fort de la réunion du samedi 18 mai, la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) permettra de voir un match d’exception entre la reine De Bon Cœur ** (Vision d'État), tenante du titre, Alex de Larredya ** (Crillon), double gagnant du Grand Prix d’Automne (Gr1), et la championne irlandaise Bénie des Dieux ** (Voix du Nord), lauréate du Punchestown Champion Mares Hurdle (Gr1). François Nicolle est revenu sur les dernières sorties de De Bon Cœur et Alex de Larredya : « En dernier lieu, De Bon Cœur était en chaleur lors de sa victoire dans le Prix Léon Rambaud (Gr2). Si nos calculs sont bons, elle est en plein dedans en ce moment. Ce mardi matin, elle a fait un travail normal sans plus, pas impressionnant, mais je préfère qu’elle le soit dimanche ! Alex de Larredya est très bien lui aussi. Ils sont à leur poids de forme. Le fait d’avoir couru une fois en steeple va avoir posé Alex. »

Trois atouts face à Goliath du Berlais. Pour beaucoup d’observateurs, le champion Goliath du Berlais (Saint des Saints) apparaît comme intouchable dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). François Nicolle devrait opposer trois chevaux au pensionnaire de Guillaume Macaire : Royal et Tic (Policy Maker), trois fois placé de Groupe sur le steeple d’Auteuil, Altus (Saint des Saints), troisième du Prix Fleuret (Gr3), et Figuero (Yeats), lauréat du Prix Philippe Ménager (L). « Dans le Prix Ferdinand Dufaure, nous allons courir Altus, Royal et Tic et Figuero. Avec Altus, nous avons fait exprès de zapper des préparatoires pour viser le Gr1. Avec Royal et Tic, nous avons trop voulu chasser derrière Goliath du Berlais dans le Prix Jean Stern (Gr2). Le cheval effectuait une semi-rentrée et il est monté sur sa course. Nous n’avons rien à reprocher à Figuero, il progresse et nous allons attaquer les meilleurs. »

Polirico **, Figo de Chao et L’Autonomie ** pour l'Alain du Breil. Dans le Prix Alain du Breil (Gr1), François Nicolle avait engagé sept chevaux, mais il devrait s’appuyer sur trois 4ans : Polirico ** (Cokoriko), deuxième du Prix Amadou (Gr2) pour son retour sur les haies, Fogo de Chao (Agent Secret), lauréat du Prix Virelan, et L’Autonomie ** (Blue Brésil), décevante dernièrement dans le Prix Amadou (Gr2). « Polirico a très bien couru la dernière fois pour son retour en haies. L’Autonomie m’a un peu déçu lors de sa dernière sortie [4e du Prix Amadou, ndlr]. Il va falloir la monter différemment si nous la courons. Fogo de Chao monte les marches quatre à quatre. Il m’a un peu surpris et beaucoup plu. Je pense que c’est un très bon cheval. Il suit n’importe quel train, saute comme un dieu, ne perd pas de temps… Que ça aille vite ou pas, il se pose et ne tire pas. C’est un poulain facile d’emploi sur lequel il va falloir compter. » Autre belle épreuve du programme, le Prix Stanley (L) ne verra aucun des sept "Nicolle" engagés prendre le départ de cette compétition.

Dans le Haras d’Étreham Prix d’Iéna (L), les deux représentantes de la maison Nicolle, Invincible Dina (Doctor Dino), gagnante du Prix Girofla (L), et Nanosecond (Doctor Dino) ne courront pas. Invincible Dina devrait aller sur le Prix Sagan (Gr3). Enfin, dans le Prix d’Arles (L), des trois femelles qu’il a engagées, François Nicolle ne devrait courir que Lady Ardilaun (Soldier of Fortune). « Lady Ardilaun courra peut-être. Elle est un peu chargée, mais je pense que le lot est dans ses cordes. »