AUJOURD’HUI AUX COURSES - Chantilly

Courses / 15.06.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Chantilly

18 h 35 • CHANTILLY • PRIX BERTRAND DU BREUIL

Gr3 - 4ans et plus - 1.600m

L’heure de la revanche a sonné pour Trais Fluors

Parmi les cinq candidatures de ce Prix Bertrand du Breuil (Gr3), celle de Trais Fluors (Dansili) se détache en particulier. Troisième du Prix d’Ispahan (Gr1) en dernier lieu, le protégé d’André Fabre a les moyens de signer un deuxième succès de Groupe ce dimanche, deux ans après sa victoire dans le Prix Paul de Moussac (Gr3). L’année dernière, il n’a été battu que d’une courte encolure dans le Prix Bertrand du Breuil et il a largement les moyens de prendre sa revanche.

Trais Fluors devra se méfier en priorité de sa cadette Lunch Lady (Shamardal). Cette dernière est la moins expérimentée de l’épreuve, mais elle a prouvé sa qualité en remportant le Prix Miss Satamixa (L), puis en se classant très proche troisième du Prix Edmond Blanc (Gr3) pour sa rentrée. La représentante des frères Wertheimer reste sur une nette quatrième place dans le Prix Allez France (Gr3), mais elle peut faire très mal pour son retour sur le mile. Seul concurrent britannique au départ, Vintager (Mastercraftsman) semble posséder une chance secondaire, mais il faudra s’en méfier. Très estimé par son ancien entraîneur, David Menuisier, pour lequel il s’est placé de Listed, il a été castré au mois d’août avant de rejoindre les boxes de Charlie Appleby. Ses deux premières courses de l’année n’ont guère été convaincantes, mais le cheval a été écarté de la compétition durant sept mois et avait peut-être besoin de cela. Les deux performances les plus récentes sont un peu plus encourageantes, puisqu’il a conclu troisième d’un handicap à Newmarket, puis quatrième d’une Listed bien composée à Goodwood. Autre critère important, Vintager va effectuer son retour sur le mile, une distance sur laquelle il compte ses meilleures performances.

Deux gros outsiders pour deux chèques. En revanche, il est difficile d’envisager une bonne place sur le podium pour Louis d’Or (Intello) et le japonais Géniale (Deep Impact). Le premier cité a effectué une rentrée plus que discrète au mois d’avril, terminant septième et dernier du Vase d’Argent (L)… à quinze longueurs de l’avant-dernier ! Ce n’est plus le cheval qui avait conclu troisième du Qipco Prix du Jockey-Club (Gr1). Quant à Géniale, il revient sur une distance plus longue, mais il n’a jamais confirmé son succès dans un Prix Messidor (Gr3) décimé. De plus, il n’a plus été revu depuis son échec dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3), au mois d’octobre. Les entourages de Louis d’Or et de Géniale n’ont cependant rien à perdre : 8.000 € sont promis au quatrième !

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Hunaina (H.-F. Devin). 2017 : Taareef (J.-C. Rouget). 2016 : Pas De Deux (Y. Almenrader). 2015 : Fintry (A. Fabre). 2014 : Pinturicchio (É. Lellouche).