AUJOURD’HUI AUX COURSES - CHANTILLY - Passer de prince à roi

Courses / 01.06.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - CHANTILLY - Passer de prince à roi

16 H 25 • CHANTILLY • QIPCO PRIX DU JOCKEY CLUB

Gr1 - 3ans - 2.100m

Ils sont quinze au départ du QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1). Soit quatorze à défier le grand favori, Persian King (Kingman), lauréat de The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Il aura les éléments contre lui : le 14 dans les stalles, avec une piste roulante qui ne va pas forcément aider les attentistes. Ce n’est pas gagné d’avance. Cela ne l’est jamais. Et il y a des concurrents aux dents longues… Défilé.

1 • ZARKALLANI

Invincible Spirit & Zarkava, par Zamindar

Propriétaire/Éleveur : S. A. l’Aga Khan

Entraîneur : Alain de Royer Dupré

Jockey : Christophe Soumillon

Corde : 9 - Valeur : 44,5

C’est la surprise de ce QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1). Zarkallani (Invincible Spirit) va courir ce Gr1 une semaine seulement après avoir remporté son maiden pour sa troisième sortie. Cela ne ressemble guère à son entraîneur, Alain de Royer Dupré, donc il faut certainement y voir un signe. Zarkallani, lors de sa récente victoire à ParisLongchamp, a montré qu’il avait de la qualité et une belle accélération. Mais, précédemment, il avait aussi montré qu’il était perdu au milieu des autres chevaux, un peu effrayé. Ce dimanche, il lui faudra gérer un peloton fourni, un défilé… Beaucoup d’inconnues pour un poulain immature. On imagine que Christophe Soumillon va le reprendre et lui demander de faire la ligne droite, en venant en dehors des autres comme lors de son récent succès à ParisLongchamp. À lui d’essayer de faire mieux que son frère Zarak (Dubawi), deuxième du Jockey Club d’Almanzor (Wootton Bassett). Difficile à situer.

2 • MOTAMARRIS

Le Havre & Thamarat, par Anabaa

Propriétaire : Hamdan Al Maktoum

Éleveur : Shadwell Estate Co. Ltd

Entraîneur : Freddy Head

Jockey : Aurélien Lemaitre

Corde : 4 - Valeur : 46

Trois sorties, trois victoires. Motamarris (Le Havre) a toujours fait ce qu’on lui demandait : maiden, Classe 2, Classe 1… Il vient de se promener sur le parcours de ce QIPCO Prix du Jockey Club dans le Prix du Mont Pagnotte (Classe 1). Nous n’avons rien appris de plus sur lui dans cette épreuve, où ils n’étaient que trois au départ. C’est un premier essai au niveau Groupe, après trois faciles victoires, acquises en attendant ou en menant. La question est donc juste de savoir s’il a bien le niveau d’une telle épreuve. Réponse ce dimanche.

3 • MOHAWK

Galileo & Empowering, par Encosta de Lago

Propriétaires : Derrick Smith, Mme John Magnier & Michael Tabor

Éleveur : Wisperview Trading Ltd

Entraîneur : Aidan O’Brien

Jockey : Donnacha O’Brien

Corde : 15 - Valeur : 49,5

L’un des trois atouts d’Aidan O’Brien au départ. Gagnant des Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2) à 2ans, il ne fait pas partie des meilleurs 3ans de Ballydoyle. Mohawk (Galileo) court à une semaine, puisqu’il a participé aux 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1), où il a pris la huitième place. Auparavant, il avait tenté sa chance à Chester dans les Dee Stakes (L), sur 2.100m. Il a conclu deuxième de cette épreuve en trouvant le temps un peu long pour finir, ce qui ne lui a pas permis de décrocher un ticket pour le Derby. Aidan O’Brien le rallonge de nouveau ce dimanche. On n’y croit pas vraiment.

4 • ROCKEMPEROR

Holy Roman Emperor & Motivation, par Muhtathir

Propriétaires : Mme Claudine Escoubet, Mme Meryl de Watrigant, Scuderia Scolari, Jérôme Vallier, Pierre Beziat & Simone Brogi

Éleveur : Haras du Mézeray

Entraîneur : Simone Brogi

Jockey : Ioritz Mendizabal

Corde : 7 - Valeur : 49

Il n’a pas démérité en prenant la deuxième place dans le Prix La Force (Gr3), derrière Shaman (Shamardal), futur deuxième de The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Rockemperor (Holy Roman Emperor) n’a pas couru depuis et il a repris de la fraîcheur après avoir couru durant l’hiver. Régulier, il est sur sa distance et mérite sa place au départ. La fraîcheur sera un plus pour ce beau poulain mais il lui faudra avoir encore progressé pour jouer un tout premier rôle. Si tout se passe bien, pour une place.

5 • ROMAN CANDLE

Le Havre & Holy Dazzle, par Sunday Break

Propriétaire : Godolphin SNC

Éleveur : Écurie Mélanie, Écurie Haras du Cadran & A. Von Gunten

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Mickaël Barzalona

Corde : 3 - Valeur : 49,5

Il a été battu par Rockemperor (Holy Roman Emperor) pour sa rentrée dans le Prix La Force (Gr3), mais c’était une rentrée, là où les deux premiers avaient déjà couru. Roman Candle (Le Havre) a ensuite fait ce qu’on lui demandait en remportant à la lutte un Prix Greffulhe (Gr2) disputé en petit comité : deuxième durant le parcours, il est venu battre l’animateur, Pappalino (Makfi), après avoir suivi son démarrage. Sa candidature ne déclenche pas un immense enthousiasme et il sera certainement mieux dans le futur sur 2.400m. Mais il a le droit de prendre une place.

6 • PERSIAN KING

Kingman & Pretty Please, par Dylan Thomas

Propriétaires : Godolphin SNC & Ballymore Thoroughbred Ltd

Éleveur : Dayton Investments Ltd

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Pierre-Charles Boudot

Corde : 14 - Valeur : 53

Persian King (Kingman) est le poulain de la course. Son entourage parlait déjà du QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1) comme étant sa course après sa victoire dans le Prix de Fontainebleau (Gr3). Depuis, il a remporté d’une longueur The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) en attendant au sein du peloton et en venant dans l’open stretch, où il a paru un peu perdu. Grand et beau poulain, il commence à arriver à maturité. Persian King va découvrir les 2.100m. Il est par le champion miler Kingman mais on retrouve de la tenue du côté de sa famille maternelle, donc on le croit capable de tenir. Il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde, avec le 14 sur 15 et un terrain qui sera bon. Son jockey, Pierre-Charles Boudot, le connaît par cœur et devra se sortir de ce piège. Avec sa grande action, il serait aidé par une course rythmée. C’est le poulain à battre.

7 • JOE FRANÇAIS

George Vancouver & Gibraltar Bay, par Cape Cross

Propriétaire : Joseph Lesguer

Éleveur : Nicholas Hughes

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Jean-Bernard Eyquem

Corde : 1 - Valeur : 46,5

Invaincu en deux sorties à 2ans sous l’entraînement de Martial Delaplace, Joe Français (George Vancouver) avait laissé de jolies impressions. À 3ans, il a rejoint les boxes de Jean-Claude Rouget, qui l’estime. Il a déçu pour sa rentrée dans le Prix Omnium II (L), concluant cinquième nettement battu. C’était en terrain lourd et pour une rentrée : il avait donc des excuses. Joe Français a ensuite conclu quatrième du Prix Noailles (Gr3), sans se montrer dangereux. On ne sait pas trop où il en est et, sur le papier, sa mission s’annonce compliquée. L’as dans les stalles n’est pas un numéro évident.

8 • BLENHEIM PALACE

Galileo & Meow, par Storm Cat

Propriétaires : Mme John Magnier, Michael Tabor & Derrick Smith

Éleveur : Liberty Bloodstock

Entraîneur : Aidan O’Brien

Jockey : S. Heffernan

Corde : 2 - Valeur : 48

Il vient d’être balayé par Broome (Galileo) dans les Derrinstown Stud Derby Trial Stakes (Gr3), et ce dernier ne l’a même pas regardé. Blenheim Palace (Galileo) paraît être la moins bonne chance des trois pensionnaires d’Aidan O’Brien, lui qui est gagnant de handicap. Gros outsider.

9 • CAPE OF GOOD HOPE

Galileo & Hveger, par Danehill

Propriétaires : Mme John Magnier, Michael Tabor & Derrick Smith

Éleveur : Hveger Syndicate

Entraîneur : Aidan O’Brien

Jockey : Ryan Moore

Corde : 13 - Valeur : 48

C’est le propre frère du formidable Highland Reel (Galileo), lequel avait pris la deuxième place du Prix du Jockey Club (Gr1). Si Cape of Good Hope fait aussi bien, ce serait déjà très positif. Il n’est probablement pas un mauvais poulain, il est même certainement tardif et doit pouvoir encore venir. Cape of Good Hope n’a couru qu’une seule fois cette année, remportant le Blue Riband Trial (L) au courage. Cette Listed, à Epsom sur 2.000m, permet de tester des poulains en vue du Derby. Bien qu’ayant gagné, Cape of Good Hope n’a pas gagné son ticket pour le Derby car il a quand même trouvé le temps long pour finir, et il est donc dirigé vers le Jockey Club. Il est certainement la meilleure chance des trois O’Brien au départ mais il est difficile de voir en lui un lauréat en puissance.

10 • RAISE YOU

Lope de Vega & Hikari, par Galileo

Propriétaire : J. Palmer-Brown

Éleveur : Brucetown Farms Ltd

Entraîneur : Andrew Balding

Jockey : David Probert

Corde : 8 - Valeur : 47,5

Invaincu en deux sorties cette année, Raise You (Lope de Vega) va monter sérieusement de catégorie. Il vient de se promener dans les Fairway Stakes (L), sur les 2.000m ligne droite de Newmarket, pour son premier essai sur aussi long. Les 2.100m du QIPCO Prix du Jockey Club ne seront pas un problème pour lui. C’est un poulain sur la montante et ses limites actuelles sont inconnues. Méfiance.

11 • KICK ON

Charm Spirit & Marika, par Marju

Propriétaire : Qatar Racing Ltd

Éleveur : Shutford Stud

Entraîneur : John Gosden

Jockey : Oisin Murphy

Corde : 12 - Valeur : 49,5

Kick On (Charm Spirit) reste sur une septième place dans les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Mais il manque certainement d’un peu de vitesse de base pour aller avec les meilleurs milers. Le pensionnaire de John Gosden, qui n’a pas encore remporté ce Gr1, sera certainement mieux sur cette distance de 2.100m. Avant les Guinées, l’entraîneur l’avait aligné sur les 1.800m des Feilden Stakes (L), où il avait bien gagné pour sa rentrée. Kick On ne déclenche pas un énorme enthousiasme mais il a son mot à dire.

12 • SLALOM

Intello & Zagzig, par Selkirk

Propriétaire/Éleveur : Écurie Wertheimer & Frère

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Maxime Guyon

Corde : 10 - Valeur : 50,5

On ne peut faire qu’un seul reproche à l’invaincu Slalom (Intello) : celui d’être passé par le Prix Noailles (Gr3), qui n’est pas la meilleure préparatoire en vue de ce QIPCO Prix du Jockey Club. Le pensionnaire d’André Fabre avait vraiment fait un truc, à mi-ligne droite, lorsqu’il a changé de jambes et placé son accélération, déposant ses adversaires en trois foulées. Il est encore en progrès et continue d’apprendre son métier. Le premier jockey de la casaque, Maxime Guyon, est en selle. Une course rythmée sera un plus. Attention à lui.

13 • STARMANIAC

Sea the Stars & Plumania, par Anabaa

Propriétaire/Éleveur : Écurie Wertheimer & Frère

Entraîneur : Carlos Laffon-Parias

Jockey : Olivier Peslier

Corde : 11 - Valeur : 46

On attendait mieux de lui dans le Prix Greffulhe (Gr2), où il est troisième à trois longueurs du lauréat, Roman Candle (Le Havre). Mais nous n’avons pas non plus envie de le juger sur ce Gr2, où il a attendu à l’arrière-garde avant d’être complètement pris de surprise par le démarrage des deux premiers. Starmaniac (Sea the Stars) a certainement encore un peu de marge, ne serait-ce que mentalement, et il est probablement amené à pleinement se révéler sur 2.400m. Fils de Plumania (Anabaa), il appartient à une famille qui se révèle avec le temps. Ce sera compliqué pour lui ce dimanche mais, si tout se passe bien, il peut prendre une place.

14 • SOTTSASS

Siyouni & Starlet’s Sister, par Galileo

Propriétaire : White Birch Farm

Éleveur : Écurie des Monceaux

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Cristian Demuro

Corde : 5 - Valeur : 49

Frère de la formidable Sistercharlie (Myboycharlie), Sottsass (Siyouni) est un point d’interrogation dans ce QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1). On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui. Très plaisant lorsqu’il a ouvert son palmarès à Clairefontaine à 2ans – devant Flop Shot (New Approach), lauréat du Prix de Guiche (Gr3) –, il a ensuite déçu dans le Prix La Force (Gr3) pour sa rentrée. Sottsass reste sur une très facile victoire dans le Prix de Suresnes (L), sur les 2.000m de Chantilly. Point commun de ses deux victoires : elles ont été acquises en terrain souple, ce qui ne sera pas le cas ce dimanche. Sottsass manque peut-être de maturité pour une telle épreuve mais, sur l’impression visuelle du Prix de Suresnes, il a son mot à dire pour les premières places.

15 • SURFMAN

Kingman & Shimmering Surf, par Danehill Dancer

Propriétaire/Éleveur : Peter L. Winkworth

Entraîneur : Roger Varian

Jockey : Andrea Atzeni

Corde : 6 - Valeur : 47,5

Derby d’Epsom, Jockey Club… L’entourage de Surfman (Kingman) a longtemps hésité et a fait le choix du QIPCO Prix du Jockey Club. Le poulain n’a pas démérité dans les Dante Stakes (Gr3), où il a pris la troisième place sans rien lâcher jusqu’au bout. Fils de Kingman, comme Persian King, il a lui aussi d’être un immense poulain, pas encore arrivé à maturité. Pas simple à situer dans ce Gr1, où il peut manquer un peu d’expérience. Mais il est à suivre en vue du futur car il est probablement loin d’avoir tout montré.