AUJOURD’HUI AUX COURSES - Chantilly - PRIX DE DIANE

Courses / 15.06.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Chantilly - PRIX DE DIANE

16 h 05 • CHANTILLY • PRIX DE DIANE

Gr1 - Femelles de 3ans - 2.100m

Une élection de Miss Diane très ouverte

Elles sont seize au départ du Prix de Diane (Gr1) et cette édition 2019 est extrêmement ouverte. La favorite devrait être Siyarafina (Pivotal), mais la chance n’a pas été de son côté, avec le seize sur seize dans les stalles. Son opposant numéro 1 s’appelle Jean-Claude Rouget, qui présente quatre partantes, bien placées dans les stalles, et avec des arguments à faire valoir. Défilé.

1 • GRAND GLORY

Olympic Glory & Madonna Filly, par Daylami

Propriétaires : Albert Frassetto, John d’Amato & Mike Pietrangelo

Éleveur : élevage haras de Bourgeauville

Entraîneur : Gianluca Bietolini

Jockey : Gérald Mossé

Corde : 8 - Valeur : 44,5

Pouliche légère, Grand Glory (Olympic Glory) a été préservée par son entraîneur, Gianluca Bietolini. Elle n’a pas été revue depuis le mois d’avril et une victoire autoritaire dans une Classe 2, après sa deuxième place pour sa rentrée dans le Prix Rose de Mai (L) de Phocéenne (Olympic Glory), en terrain lourd. Dans sa Classe 2, elle battait Ebony (Le Havre), qui faisait une rentrée. Stéphane Pasquier étant retenu sur Wonderment (Camelot), Gianluca Bietolini a fait appel à Monsieur Diane, Gérald Mossé. Grand Glory est une pouliche assez émotive et il faudra voir comment elle gère toute l’ambiance autour du Diane. Pour la victoire, cela s’annonce compliqué. Pour une petite place, pourquoi pas.

2 • ENTITLE

Dansili & Concentric, par Sadler’s Wells

Propriétaire : Khalid Abdullah

Éleveur : Juddmonte Farms

Entraîneur : John Gosden

Jockey : Lanfranco Dettori

Corde : 13 - Valeur : 46

John Gosden avait le choix entre ce Prix de Diane ou les Ribblesdale Stakes (Gr2) de Royal Ascot avec Entitle (Dansili), petite sœur de la championne Enable (Nathaniel). Il a fait le choix du Diane pour la pouliche, amenée à évoluer plus tard sur 2.400m. Entitle n’est pas la copie de sa grande sœur. Le terrain est annoncé souple à bon souple pour ce dimanche : Entitle est par Dansili, connu pour transmettre son aversion aux terrains pénibles, mais du côté de la famille maternelle, on trouve l’aptitude au souple. Elle vient d’être battue de peu par Nausha (Kingman) dans les Musidora Stakes (Gr3), cette dernière ayant cependant une course dans les jambes. Pour la victoire, il faudra avoir franchi encore un palier.

3 • SIYARAFINA 

Propriétaire/Éleveur : Son Altesse l’Aga Khan

Entraîneur : Alain de Royer Dupré

Jockey : Christophe Soumillon

Corde : 16 - Valeur : 49,5

Siyarafina (Pivotal) n’a pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde : 16 sur 16. Christophe Soumillon va donc devoir inventer quelque chose avec cette pouliche pétrie de classe. Elle est, sur le papier et sur ses performances, la favorite logique de la course. Impressionnante pour ses débuts, elle avait battu en trois foulées Commes (Le Havre) et Noor Sahara (Lope de Vega) dans le Prix du Louvre (Classe 1). Dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), elle nous avait un peu laissés sur notre faim : Siyarafina avait gagné, mais sans montrer l’accélération de ses deux premières sorties. Pour gagner ce Prix de Diane, il faudra faire un peu mieux que dans le Gr1 de ParisLongchamp. Même si la chance n’est pas de son côté avec le 16, elle reste la pouliche à battre.

4 • CHANNEL

Nathaniel & Love Magic, par Dansili

Propriétaire : Samuel de Barros

Éleveur : Kilcarn Stud

Entraîneur : Francis-Henri Graffard

Corde : 7 - Valeur : 46

Channel (Nathaniel) fait partie des nombreuses pouliches pouvant bien faire dans ce Prix de Diane. La seule chose que nous pouvons lui reprocher est un relatif manque d’expérience. Elle a débuté par une deuxième place au mois de mars avant de remporter facilement son maiden à Lyon-Parilly. Pour son retour à Paris, elle a enlevé facilement le Prix de la Chapelle-en-Serval (Classe 1) devant Ebony (Le Havre) et Wonderment, qui faisait sa rentrée. C’est un premier essai au niveau Groupe, dans un lot fourni. Mais le numéro de corde est bon et elle a des moyens. Si elle a encore franchi un palier, elle a son mot à dire pour une bonne place.

5 • NAUSHA

Kingman & Nazym, par Galileo

Propriétaire : Nurlan Bizakov

Éleveur : Hesmonds Stud Ltd

Entraîneur : Roger Varian

Jockey : James Doyle

Corde : 4 - Valeur : 46

Nausha (Kingman) n’était pas attendue à pareille fête dans les Musidora Stakes, où elle était proposée à 14/1. La pouliche a mis son cœur sur la piste pour battre Entitle, qu’elle retrouve donc ce dimanche. C’est une question de marge : Nausha avait déjà fait une rentrée dans le Gr3 de York, au contraire d’Entitle. Avec un écart d’une encolure, sa rivale peut prendre sa revanche. A priori, pour une place.

6 • EBONY

Le Havre & Ennaya, par Nayef

Propriétaire : Denford Stud

Éleveurs : Éric Puerari, Ariane Gravereaux, Oceanic Bloodstock, Mme Dominique Ades-Hazan

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Jean-Bernard Eyquem

Corde : 3 - Valeur 44

La première des Fab Four de Jean-Claude Rouget… Et la moins titrée. Pour autant, Ebony (Le Havre) a un profil très séduisant. Cette pouliche est dotée d’une drôle d’action et d’une belle accélération. Elle a peu d’expérience et va courir pour la première fois au niveau Groupe, c’est la seule chose que l’on peut lui reprocher. Pour sa rentrée, Ebony a été battue par Grand Glory à Saint-Cloud dans une Classe 2, étant un peu fatiguée pour finir. Elle reste sur une deuxième place dans le Prix de la Chapelle-en-Serval, où elle faisait un truc : dernière dans une course sans train, elle avait tracé une drôle de fin de course pour venir arracher la deuxième place. Ebony n’est pas simple à situer. C’est une question d’impression : pour nous, elle peut viser les premières places.

7 • ÉTOILE

Siyouni & Milena’s Dream, par Authorized

Propriétaires : écurie Philippe Segalot & Martin Schwartz

Éleveurs : Mme Dominique Ades Hazan, Mme Géraldine Henochsberg & Patrick Fellous

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Mickael Barzalona

Corde : 6 - Valeur : 47

La deuxième des quatre drôles de dames de Jean-Claude Rouget. Révélation du meeting de Cagnes-sur-Mer, Étoile (Siyouni) a conclu deuxième à une encolure de Platane (Le Havre) pour sa petite rentrée dans le Prix Vanteaux (Gr3). Étoile vient de gagner en souplesse le Prix Cléopâtre (Gr3), survolant les débats dans les 150 derniers mètres. Un terrain bon souple à souple sera parfait pour elle, elle est confirmée sur la distance. Sa place est à l’arrivée.

8 • CARTIEM

Cape Cross & Mintaka, par Zamindar

Propriétaires : S.A.R.L. J.-L. Tepper, écurie des Charmes, Gérard Augustin-Normand

Éleveurs : Rashit Shaykhutdinov, haras du Mézeray & Christophe Clément

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Christophe Lemaire

Corde : 6 - Valeur : 47

La troisième des Fab Four de Jean-Claude Rouget ! Cartiem (Cape Cross), comme Étoile, reste sur une victoire de Gr3 et est prise en valeur 47. La victoire de Cartiem dans le Prix Pénélope est difficile à juger : brillante dans une course sans train, elle a accusé le démarrage avant de placer une belle pointe pour ajuster Phocéene (Olympic Glory). Cartiem a gagné de peu, mais il faut avoir quelques moyens pour s’imposer dans ces conditions. Dans le Prix de Diane, il ne faudra pas consommer autant. Une course rythmée serait un plus, mais on a du mal à voir quelle pouliche va venir imprimer du rythme ce dimanche. Si tout se passe bien, elle a son mot à dire.

9 • NOOR SAHARA

Lope de Vega & By Invitation, par Van Nystelrooy

Propriétaire : écurie Jean-Louis Bouchard

Éleveur : Southacre Bloodstock

Entraîneur : Fabrice Chappet

Jockey : Olivier Peslier

Corde : 10 - Valeur : 47,5

Noor Sahara (Lope de Vega) vient de faire un truc dans le Prix de Pontarmé (L), face aux mâles. Après avoir longtemps patienté, elle a déposé ses adversaires sur une simple accélération pour s’imposer avec autorité. Auparavant, elle était devancée par Siyarafina et Commes dans le Prix du Louvre, où elle avait été sur la ligne de tête, brillante. Il faut donc la monter off, d’autant plus qu’elle va découvrir la distance des 2.100m. Sa tenue est donc un point d’interrogation mais, si elle arrive à se faire emmener le plus loin possible et à placer sa pointe de vitesse, elle fait partie des prétendantes aux places.

10 • CALA TARIDA

Garswood & Capsicum, par Holy Roman Emperor

Propriétaires/Éleveurs : Mme Marie-Joëlle Goestchy & Thierry de la Héronnière

Entraîneur : Frédéric Rossi

Jockey : Grégory Benoist

Corde : 9 - Valeur : 46,5

Gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) à 2ans, Cala Tarida (Garswood) reste sur une encourageante quatrième place dans le Saxon Warrior Coolmore Prix-Saint Alary (Gr1), où elle a bien fini pour prendre la quatrième place. La pensionnaire de Frédéric Rossi devrait apprécier les 2.100m de Chantilly. Elle peut viser une place.

11 • AMARENA

Soldier Hollow & Amouage, par Tiger Hill

Propriétaire : Masaaki Matsushima

Éleveur : K. Hofmann

Entraîneur : Satoshi Kobayashi

Jockey : Yutaka Take

Corde : 15 - Valeur : 45,5

Deux courses, deux victoires. Les limites d’Amarena (Soldier Hollow) sont inconnues. La pouliche a été supplémentée dans ce Prix de Diane, elle qui a changé d’entourage après sa victoire autoritaire dans le Prix de la Seine (L), pour sa deuxième sortie seulement. Elle a des moyens, mais elle a hérité du 15 dans les stalles et les 2.100m vont probablement être un peu courts pour elle. Un terrain plus souple aurait aidé. Si tout se passe bien, elle peut prendre une place… Et penser à l’automne.

12 • PARAMOUNT

Siyouni & Pagua, par Zamindar

Propriétaire : Prime Equestrian Sarl

Éleveurs : écurie des Monceaux, Framont Limited, Antoine Bozo & Meridian International S.A.R.L.

Entraîneur : Christophe Ferland

Jockey : Julien Augé

Corde : 12 - Valeur : 44,5

Paramount (Siyouni) est une bonne pouliche, mais elle s’attaque à forte partie dans ce Prix de Diane. La pensionnaire de Christophe Ferland reste sur une quatrième place dans le Prix Cléopâtre (Gr3) d’Étoile, où elle est nettement dominée. Cela s’annonce difficile. Pour une petite place, en cas de défaillances de ses adversaires.

13 • WONDERMENT

Camelot & Wiwilia, par Konigstiger

Propriétaire : Stella Thayer

Éleveurs : Manfred Wurtenberger & Rainer Stockli

Entraîneur : Nicolas Clément

Jockey : Stéphane Pasquier

Corde : 11 - Valeur : 48,5

Wonderment (Camelot) est gagnante de Gr1, ayant remporté le Critérium de Saint-Cloud à 2ans. La pensionnaire de Nicolas Clément a mis beaucoup de temps à fleurir et à revenir en 2019. Pour sa rentrée, elle a pris la quatrième place du Prix de la Chapelle-en-Serval, où elle avait mené à un train peu élevé. Wonderment avait certainement besoin de cette course et elle aura probablement progressé. C’est une bonne pouliche et, si le terrain penche du côté du souple, ce serait un plus. Si la piste tire plutôt vers le bon, elle pourrait manquer d’un peu de vitesse sur les 2.100m. On la voit plutôt pour une place, en attendant l’automne et les belles courses sur 2.400m.

14 • MORNING DEW

Dabirsim & Fancy Diamond, par Ransom O’War

Propriétaire : Charles Wentworth

Éleveurs : Mathieu Daguzan-Garros & Frédéric Bragato

Entraîneur : Nicolas Caullery

Jockey : Eddy Hardouin

Corde : 14 - Valeur : 42

L’entourage de Morning Dew (Dabirsim) arrive sans pression sur ce Prix de Diane et se fait plaisir. Nettement battue en dernier lieu dans le Saint-Alary, elle sera certainement le plus gros outsider de la course.

15 • PLATANE

Le Havre & Modestie, par Nayef

Propriétaire/Éleveur : Wertheimer & Frère

Entraîneur : Carlos Laffon-Parias

Jockey : Maxime Guyon

Corde : 1 - Valeur : 47,5

Platane (Le Havre) reste sur une nette défaite dans le Saint-Alary, mais il est impossible de la juger sur cette course, où elle s’est retrouvée à genou à la sortie des stalles. La représentante de l’écurie Wertheimer & Frère avait auparavant remporté le Vanteaux devant Étoile. L’as dans les stalles peut être un piège, mais Platane a réalisé ses meilleures performances en étant sur la ligne de tête. Cela devrait donc l’aider dans sa tâche. Elle doit encore faire ses preuves au niveau Gr1. Difficile de voir en elle une lauréate en puissance, mais elle fait partie des nombreuses prétendantes aux places.

16 • COMMES

Le Havre & Leaupartie, par Stormy River

Propriétaire : Teruya Yoshida

Éleveur : Franklin Finance S.A.

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Cristian Demuro

Corde : 5 - Valeur : 50

Last but no least : Commes (Le Havre). La pouliche va étrenner ses nouvelles couleurs dans ce Prix de Diane, celles de Teruya Yoshida, tout en restant associée à Cristian Demuro, qui la connaît par cœur. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget reste sur une deuxième place dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et elle va donc allonger le tir ce dimanche. Par Le Havre et Leaupartie (Stormy River), elle sera certainement mieux sur 2.100m. Elle a le cinq dans les stalles. Base.