AUJOURD’HUI AUX COURSES - Saint-Cloud

Courses / 29.06.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Saint-Cloud

Aujourd’hui aux courses

17 h • SAINT-CLOUD • GRAND PRIX DE SAINT-CLOUD

Gr1 - 4ans et plus - 2.400m

Un trio de drôles de dames

Ils sont sept au départ du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Sept, avec des valeurs très proches : 50,5 pour les moins élevées, 52,5 pour la plus haute. Trois femelles sont au départ, pour un trio de drôles de dames qui s’annonce difficile à battre.

Faire un choix entre Morgan le Faye (Shamardal), Coronet (Dubawi) et Lah Ti Dar (Dubawi) n’est pas facile, car elles ont toutes des profils différents. Morgan le Faye arrive sur ce Gr1 en étant invaincue en 2019. Elle a été raccourcie cette année après avoir passé l’automne 2018 chez les stayers. Trois sorties, trois victoires. La représentante de Godolphin allonge légèrement le tir dans ce Grand Prix de Saint-Cloud, mais elle a la tenue nécessaire pour bien faire.

Gosden fois deux. John Gosden fait le déplacement avec Coronet et Lah Ti Dar. Frankie Dettori est sur Coronet, qui avait fait trembler Waldgeist (Galileo) dans cette course en 2018, échouant d’un nez pour la victoire. Elle est à suivre cette année, même si elle n’a pas été convaincante pour sa rentrée à Newmarket : elle avait certainement besoin de courir et a le droit d’avoir progressé.

Pour Lah Ti Dar, le Grand Prix de Saint-Cloud ressemble plutôt à un plan B. Elle a été déclarée non-partante dans les Hardwicke Stakes (Gr2) de Royal Ascot, n’ayant pas mangé avant la course. Lah Ti Dar cherche son Gr1 et sa plus récente performance, dans la Coronation Cup (Gr1) à Epsom, est mauvaise. Il est cependant difficile de la juger sur cette course et sur ce tracé. Lah Ti Dar, toujours associée à Dettori dans le passé, sera confiée à Ryan Moore.

Marmelo après Epsom. Marmelo (Duke of Marmalade) arrive, comme Lah Ti Dar, de la Coronation Cup. Il concluait cinquième, soit un rang devant la jument de John Gosden, mais avec malgré tout cinq longueurs d’écart entre les deux. Plutôt vu chez les stayers, Marmelo est revenu sur 2.400m cette année. C’est un bon élément mais il lui manque certainement un petit quelque chose pour viser la victoire ce dimanche.

Aspetar (Al Kazeem) et Ziyad (Rock of Gibraltar) viennent de terminer premier et deuxième du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Aspetar, battu par Marmelo en début d’année, se montrait très dur et a son mot à dire dimanche. Il lui faudra cependant avoir franchi encore un palier face aux trois juments. Ziyad, qui revient bien, semble barré pour la victoire. Enfin, le Grand Prix de Saint-Cloud est l’objectif de Thundering Blue (Exchange Rate), qui revient sur 2.400m après deux sorties très moyennes sur 2.000m en 2019. Il devrait avoir progressé et c’est un cheval qui, dans le passé, revenait bien au moment de l’été. L’allongement de la distance sera un plus. Difficile d’être enthousiaste pour la victoire mais il n’est pas à rayer totalement.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Wadlgeist (A. Fabre). 2017 : Zarak (A. de Royer Dupré). 2016 : Silverwave (P. Bary). 2015 : Trêve (C. Head). 2014 : Noble Mission (Lady Cecil). 2013 : Novellist (A. Wohler).

16 h 25 • SAINT-CLOUD • PRIX DE MALLERET

Gr2 - 3ans - 2.400m

Mehdaayih, pour oublier les mésaventures d’Epsom

Il y a un bon lot de pouliches dans ce Prix de Malleret (Gr2), épreuve sous la surveillance de l’European Pattern Committee. Des pouliches confirmées, des pouliches sur la montante… John Gosden a choisi le Malleret pour Mehdaayih (Frankel), septième des Oaks (Gr1) sans avoir une ligne droite des plus fluides et sans avoir non plus franchement apprécié le tracé d’Epsom. Mehdaayih avait auparavant laissé une grosse impression dans les Cheshire Oaks (L), en terrain bien assoupli. Mais elle est aussi capable de bien faire en bon terrain et elle sera la pouliche à battre.

Les françaises en embuscade. Face à elle, il y a Villa d’Amore (Mastercraftsman), deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3). André Fabre a choisi de ne pas aller sur le Prix de Diane avec elle. On la retrouve ainsi au départ de ce Prix de Malleret, où elle devrait apprécier le passage sur 2.400m. Les 2.400m vont aussi plaire à Merimbula (Dalakhnani), laquelle reste sur une cinquième place dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Alain de Royer Dupré aligne Edisa (Kitten’s Joy), qui arrive en progrès sur ce Malleret. Elle vient de gagner facilement le Prix Mélisande (L) et va se tester sur 2.400m. Progrès aussi pour Moonoon (Sea the Moon), laquelle va tenter de franchir plusieurs échelons d’un coup suite à une belle victoire dans le Prix de Champerret (Classe 1), où elle faisait un truc. Sakura Zensen (Planteur), certainement barrée dans les handicaps, tente de monter de catégorie et va découvrir les 2.400m. High Ball (Doctor Dino) a les moyens de franchir un cap sur cette distance, mais cela s’annonce tout de même compliqué.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2018 : Waldlied (A. Fabre). 2017 : Strathspey (A. Fabre). 2016 : Al Wathna (J.-C. Rouget). 2015 : Sea Calisi (F. Doumen). 2014 : Dolniya (A. de Royer Dupré). 2013 : Pacific Rim (M. Delzangles).

17 h 35 • SAINT-CLOUD • PRIX EUGÈNE ADAM

Gr2 - 3ans - 2.000m

Flop Shot poursuit son ascension

Le Prix Eugène Adam (Gr2) a finalement attiré six partants, dont trois supplémentés. Transféré de Maisons-Laffitte à Saint-Cloud, il est la cible de Flop Shot (New Approach), vainqueur du Prix de Guiche (Gr3), ce qui lui aurait donné le droit de courir le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), chose qu’il n’a pas faite. Il est vrai que le Guiche 2019 n’était pas très relevé. Mais ce dimanche, le représentant des Wertheimer & Frère trouvera l’opportunité de garnir son palmarès. Jalmoud (New Approach) a gagné le Prix de l’Avre (L) puis a tenté sa chance dans le Queen’s Vase (Gr2) à Royal Ascot sur 2.800m. Sérieusement raccourci, il devrait reprendre le cours de ses bonnes performances. Il fait partie des trois chevaux supplémentés avec Flambeur (Mizzen Mast), récent gagnant d’une Classe 1 et Montviette (Le Havre), qui a montré de la classe à 2ans mais vient de finir septième du Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Headman (Kingman) s’est imposé en poulain dur dans un gros handicap anglais et il a le profil de ce genre de cheval anglais capable de franchir les paliers. Le marseillais Skazino (Kendargent) reste sur trois succès dans le dernier acquis dans une Classe 1. Il passera un test dans ce lot.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Gyllen (A. Fabre). 2017 : Finche (A. Fabre). 2016 : Heshem (C. Ferland). 2015 : Dariyan (A. de Royer Dupré). 2014 : Western Hymn (J. Gosden).

14 h • SAINT-CLOUD • PRIX DE SAINT-PATRICK

Listed - 3ans - Poulains - 1.600m

Quatre seulement, mais une course ouverte

Ils ne seront que quatre en piste dans le Prix de Saint-Patrick (L), qui aura lieu un mois plus tôt que par le passé. Mais ça n’est pas pour autant plus facile de détacher un poulain, car la course s’annonce ouverte. Boardman (Kingman) s’est imposé avec du style devant Zarkallani (Invincible Spirit), vainqueur ensuite puis candidat au Qipco Prix du Jockey Club (Gr1). Il a l’étoffe d’un cheval capable de se révéler durant le second semestre. Art du Val (No Nay Never) a remporté le Meydan Trophy facilement cet hiver sur 1.900m. Il n’a plus été revu depuis le 14 février, mais il serait hasardeux de ne pas en faire un favori. D’autant qu’à 2ans, il a conclu deuxième du Prix Isonomy (L). Tel Aviv (Nathaniel) a montré quelque chose de plaisant en gagnant sa Classe 2 en terrain souple à Saint-Cloud. Cependant, avec le raffermissement des pistes, il a été moins à l’aise apparemment. Tantpispoureux (Showcasing) a fait un bond sur l’échelle du handicapeur passant de 35 à 44 de valeur à la faveur de deux succès dans de gros handicaps. Il passera un test dans cette Listed qui est loin d’être inaccessible pour un poulain comme lui.

14 h 35 • SAINT-CLOUD • PRIX RIVERMAN

Maiden - 2ans - Poulains - 1.200m

Matello, peut-être la révélation

Seul inédit au départ du Prix Riverman (Maiden), qui ne semble pas d’un grand niveau, Matello (Intello) peut s’imposer d’emblée. D’autant que ses rivaux n’auront pas énormément de métier en plus par rapport à lui. Matello appartient à la famille du bolide Fasliyev, vainqueur du Prix Morny (Gr1). Troisième du Prix Prince Bio en débutant, Vinyl Track (Tamayuz) a été supplémenté pour prendre part à cette épreuve et peut espérer jouer un premier rôle, tout comme Assier (Invincible Spirit), lequel a raté ses débuts, mais devrait montrer du mieux cette fois.

15 h 50 • SAINT-CLOUD • PRIX PAWNEESE

Maiden - 2ans - Pouliches - 1.200m

Premiers pas d’une nièce de Giofra

Elles sont neuf au départ du Prix Pawneese (Maiden), dont trois pouliches inédites. Parmi ces dernières, il y a Gena (Siyouni), entraînée par Francis-Henri Graffard. Elle est le premier produit de sa mère Graciously (Shamardal), laquelle est une sœur de Giofra (Dansili). Dans les inédites, Pia Brandt présente Vingar (Gleneagles), appartenant à la souche de Vadawina, et Fabrice Chappet aligne Secret Time (Camacho), née pour aller vite. Du côté des pouliches ayant couru, il faudra surveiller Alocasia (Kingman), supplémentée par Henri-François Devin. Elle reste sur une bonne performance à Dieppe et peut ouvrir son palmarès.