BELMONT STAKES (GR1) - War of Will pour deux tiers de Triple Couronne

International / 07.06.2019

BELMONT STAKES (GR1) - War of Will pour deux tiers de Triple Couronne

BELMONT STAKES (GR1)

War of Will pour deux tiers de Triple Couronne

Une chose est sûre et certaine : War of Will (War Front) sera le seul 3ans à avoir pris part à chacune des trois épreuves de la Triple Couronne. Et ce samedi, il peut devenir le douzième cheval à réussir le doublé Preakness Stakes - Belmont Stakes. Le dernier à l’avoir fait est Afleet Alex (Northern Afleet), passé lui aussi par le Kentucky Derby, il y a quatorze ans. Comme toujours quand il n’y a pas la Triple Couronne en jeu, les Américains ne se passionnent pas pour cette course, dont la distance de 2.400m leur semble en plus beaucoup trop longue. Et pourtant, War of Will, acheté 250.000 € à la breeze up Arqana, aurait pu se présenter au départ de l’épreuve en tant que candidat potentiel à la Triple Couronne, car rappelons-le, il a été fortement gêné à Churchill Downs, alors que tout allait bien pour lui dans le tournant.

Tacitus, la tenue. Le Kentucky Derby appartient au passé et la course de demain sera malgré tout très intéressante. La tenue est un point d’interrogation pour War of Will ainsi que pour tous ses neuf adversaires. Tacitus (Tapit), troisième à Churchill Downs après la disqualification de Maximum Security (New Year’s Day), a couru comme un poulain susceptible d’apprécier les 2.400m. C’est pour cette raison que Bill Mott a décidé de faire l’impasse sur les Preakness en donnant à l’élève du prince Abdullah le temps de récupérer. L’entourage du japonais Master Fencer (Just a Way) a fait le même choix et le poulain, qui avait refait beaucoup de terrain en passant le poteau en septième place, est un candidat sérieux. Deux autres concurrents ont participé au Kentucky Derby : Tax (Arch) et le Wertheimer Spinoff (Hard Spun), qui a eu un mauvais parcours en épaisseur.

Intrepid Heart, fraîcheur et pedigree. La fraîcheur est un facteur très important dans les Belmont Stakes. Todd Pletcher présente Intrepid Heart (Tapit), qui possède le pedigree pour arriver à 2.400m. Son père a donné trois des cinq derniers lauréats de la course, alors que sa mère, Flaming Heart, est par Touch Gold (Deputy Minister), qui avait brisé à Belmont le rêve Triple Crown de Silver Charm (Silver Buck), et elle a déjà produit Commissioner (A.P. Indy), deuxième en 2014. Everfast (Take Charge Indy) a fini fort à la deuxième place dans les Preakness.

METROPOLITAN HANDICAP (GR1)

Thunder Snow et Soumillon en mode mile

Christophe Soumillon fait le déplacement à Belmont pour monter Thunder Snow (Helmet) dans le Met Mile (Gr1), une course qui peut booster la valeur du double lauréat de la Dubai World Cup (Gr1) sur le marché américain. Le représentant Godolphin, troisième de la Breeders’ Cup Classic (Gr1), vaut bien ce lot, même s’il fait sa rentrée et porte le top-weight. Le favori est l’autre poids lourd du contingent, McKinzie (Street Sense), bien battu dans la Breeders’ Cup Classic, mais à son aise sur plus court. Les deux portent deux livres de plus que le sprinter Mitole (Eskendereya), qui vient de remporter un sixième succès consécutif dans les Churchill Downs Stakes (Gr1). Outre Thunder Snow, trois concurrents ont couru à Meydan, lors de la nuit de la World Cup. Il s’agit de Coal Front (Stay Thirsty), qui a gagné le Godolphin Mile (Gr2), de Pavel (Creative Cause), quatrième de la Dubai World Cup, et Promises Fulfilled (Shackleford), quatrième du Golden Shaheen (Gr1).

MANHATTAN STAKES (GR1)

Une Breeders’ Cup Turf raccourcie

Les Manhattan Stakes (Gr1, 2.000m) sont une Breeders’ Cup Turf sur plus court et sans européens. Il y aura quand même trois ex-français au départ et tous auront un rôle à jouer face au favori Bricks and Mortar (Giant’s Causeway), lequel reste sur quatre succès consécutifs, dont ceux dans la Pegasus World Cup Turf et le Turf Classic (Grs1). Le pensionnaire de Chad Brown n’a jamais couru sur 2.000m mais il sera dur à battre. Chad Brown entraîne deux "FR". Il s’agit de Raging Bull (Dark Angel) et Olympico (Rajsaman). L’élève Wildenstein avait terminé sa campagne de 3ans par un succès dans le Hollywood Derby (Gr1). Moins tranchant cette année, Chad Brown a décidé de le munir d’œillères pour la première fois. Olympico, lui, a quitté les écuries de Richard Chotard quelques jours avant Noël avec dans ses valises trois victoires de Classe 1, une deuxième place dans la Coupe de Marseille (L) et une valeur 45. Lors de ses débuts aux États-Unis, en terrain très souple, il s’est promené dans les Fort Marcy Stakes (Gr3). Le troisième ex-français est Qurbaan (Speightstown), qui a remporté son Gr2 avant de décrocher trois places dans des Grs1, dont la dernière à une demi-longueur de Bricks and Mortar.

Le danger pour le grand favori viendra surtout de Channel Maker (English Channel), qui s’est imposé très plaisamment dans les Man O’ War Stakes (Gr1), et du chilien Robert Bruce (Fast Company), le lauréat de l’Arlington Million (Gr1), un des quatre pensionnaires de Chad Brown sur dix partants. C’est bel et bien une Breeders’ Cup Turf raccourcie et avec des partants déjà millionnaires

JUST A GAME STAKES (Gr1)

Rushing Fall, un penalty

Trois des huit Grs1 de la réunion vont se courir sur le gazon. En plus des Manhattan Stakes, les Just A Game (Gr1, 1.600m), pour les femelles, et les Jaipur (Gr1), pour les sprinters, sont au programme. Chad Brown pourra compter sur la grandissime favorite dans les Just A Game : Rushing Fall (More than Ready), la lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies’ Turf (Gr1), et dont la carrière est quasiment parfaite jusqu’à présent. En huit sorties, elle compte sept victoires et une deuxième place. Même si elle rendra jusqu’à dix livres, il est difficile de trouver une adversaire à lui opposer. Juddmonte présentera deux pouliches, l’ex-Fabre Environs (Dansili) et Capla Temptress (Lope de Vega), lauréate de Gr1 à 2ans, achetée après un succès dans le My Charmer (Gr3) en décembre.

JAIPUR STAKES (Gr1)

World of Trouble, le pur sprint

Parmi les sprinters des Jaipur Stakes, World of Trouble (Kantharos) sera le plus en vue. Il a gagné chacune de ses quatre courses, dont le Gr1 Carter Handicap sur le dirt, suite sa deuxième place dans la Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr1). Belvoir Bay (Equiano), deuxième du Al Quoz Sprint (Gr1), sera dangereux, alors que Gidu (Frankel), élève de l’écurie des Monceaux, pourra viser une place.