Royal Ascot 2019 : quel bilan pour la France ?

Le Mot de la Fin / 22.06.2019

Royal Ascot 2019 : quel bilan pour la France ?

Royal Ascot, qui vient de se clore ce samedi, c’est le meeting de tous les superlatifs. Outre-Manche, la victoire de Watch Me (Olympic Glory) – élevée en France, issue d’une saillie française et entraînée à Chantilly – a marqué les esprits. Les articles publiés par la presse hippique britannique en attestent. Mais, au final, avons-nous assisté à un bon ou à un mauvais cru pour la France des courses ? Pour répondre à cette question, nous avons étudié le palmarès des Listeds et des Groupes du meeting sur les cinq dernières années. Watch Me restera comme le seul cheval entraîné en France à avoir gagné cette année. En 2018, l’entraînement français n’avait rien gagné à Royal Ascot, contre trois succès en 2017 (Qemah Different League et Le Brivido), deux en 2016 (Qemah et Usherette) et deux en 2015 (Solow et Ervedya). L’élevage français tire son épingle du jeu avec deux Grs1 – Watch Me et Lord Glitters –, on n’avait pas vu cela depuis 2015. Avec trois Groupes, dont deux Grs1, l’agence Arqana réalise son meilleur score depuis cinq ans. Enfin, les étalons français – le vétéran Whipper et le jeune Olympic Glory –, en donnant deux gagnants de Gr1, atteignent un niveau inespéré il y a encore quelques années !