Chez Jean-Marie Callier, top-vendeur des deux dernières ventes d’été

Magazine / 28.06.2019

Chez Jean-Marie Callier, top-vendeur des deux dernières ventes d’été

Nous poursuivons notre tour du Centre-Est en nous arrêtant cette fois en Saône-et-Loire, au haras de Palinges. C’est sur ce site que Jean-Marie Callier a préparé les huit stores qui passeront à la vente d’été Arqana la semaine prochaine.

Par Christopher Galmiche

Top-vendeur avec les stores lors des deux saisons précédentes. La vente d’été Arqana aura lieu les 2 et 3 juillet à Deauville. Et vente d’été, ça rime avec Jean-Marie Callier ! En 2017 et 2018, il a été le top-vendeur avec les stores lors de cette vacation. « Nous présentons huit hongres de 2ans, tous issus d’étalons de premier plan en obstacle : Saint des Saints, Poliglote, Kapgarde, Doctor Dino, Muhtathir, Cokoriko, Saddler Maker et Coastal Path. Comme chaque année, nous nous efforçons de présenter un lot de qualité. Mes chevaux pour la vente d’été ont des profils différents. J’essaye de sélectionner un lot pour chaque créneau du marché. »

LES HUIT LOTS PRESENTÉS PAR JEAN-MARIE CALLIER À LA VENTE D’ÉTÉ 2019

#

Lot

Père

Famille

60

Hevea de Thaix

Cokoriko

Famille de Brin de Thaix **, troisième du Jean Stern (Gr2)

68

Muhtathir & Thea

Muhtathir

Neveu de Theo Dannon, premier du GP des Audi Zentrums Hannover (Gr3)

77

Hokelami

Coastal Path

Neveu de L’Ami, troisième de La Haye Jousselin (Gr1), et de Kelami, troisième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2)

96

Hard Rock Conti

Poliglote

Neveu de Silviniaco Conti, vainqueur de deux King George VI Chase et de deux Bowl Chase (Grs1)

158

Mister Dino

Doctor Dino

Famille de Millemix, vainqueur du Prix Greffulhe (Gr2)

163

Kapgarde & Miss Poli

Kapgarde

Petit-fils de Polivalente, lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1)

166

Hashkille

Saddler Maker

Frère des bonnes Brishkille et Cashkille, deux excellentes juments AQPS

171

Hello Conti

Saint des Saints

Frère de Bandito Conti, gagnant du Prix Edmond Barrachin (Gr3)

Une politique commerciale sélective pour un marché exigeant. La vente d’été Arqana, c’est le bon moment pour évoquer le marché de l’obstacle et son évolution… Jean-Marie Callier explique : « Comme en plat, le marché des sauteurs est très bon pour le haut de gamme, où la demande se maintient. Le milieu de marché est moins fort et le bas de gamme inexistant. » En plus d’être top-vendeur "stores" Arqana, Palinges est également top-vendeur à la vente Osarus 100 % Obstacle depuis la création de cette vacation en 2017. « Nos bons résultats avec les stores depuis notre récente présence aux ventes sont le fruit d’une stratégie sélective pour valoriser au mieux chaque cheval. Les courses d’obstacle suscitent des émotions fortes et dures à définir, faites d’adrénaline et de risques. C’est pourquoi il faut saluer le courage des acheteurs et se réjouir des succès en course. »

De Crystal Beach à Galléo Conti… Crystal Beach (Network) a été le premier top price de Jean-Marie Callier et de son équipe lors de la vente d’été Arqana 2014. Il avait été vendu pour le compte de la Scea des Terres Noires à Bertrand Le Métayer pour 165.000 € et s’est révélé être l’un des meilleurs steeple-chasers d’Auteuil. Quatre ans après, la même équipe a présenté Galléo Conti (Poliglote), qu’elle a vendu, pour le compte de Patrick Joubert, à Guillaume Macaire et Pierre Pilarski pour 180.000 €. Le poulain s’est imposé pour ses débuts en plat à Niort.

Une politique basée sur l’excellence. « Je connais parfaitement tous les chevaux que je présente. J’ai développé une activité d’investissement. Les chevaux nous appartenant, en totalité ou en association, ont été la plupart du temps achetés à l’amiable ou aux enchères. Ils grandissent à la maison, ce qui garantit ainsi leur mode d’élevage. Les autres proviennent d’élevages renommés : nous établissons avec les éleveurs une stratégie pour chaque cheval. Mes visites régulières sur leurs terres me permettent de suivre l’évolution et l’historique de leur production, ce qui est synonyme de qualité et de traçabilité pour les acheteurs. »

Du sur-mesure. « Il est important qu’un acheteur puisse se projeter avec un jeune cheval. C’est pourquoi mon mode de préparation s’effectue au cas par cas. J’aime avoir mes chevaux avec un bon niveau de fitness, c’est d’ailleurs sans doute ma signature dans la présentation des chevaux aux ventes ! Amener des chevaux au top le jour J, c’est un travail exigeant. Je tiens à saluer la rigueur au quotidien et l’ardeur au travail de mon équipe ainsi que la fidélité de ma sœur Nathalie. Pierre Rousseau, jeune éleveur, et Gonzague Cottreau, bon gentleman-rider, ont fait un excellent travail pour cette édition 2019. »

Le jour J. « Mon expérience et l’étroite collaboration des compagnies de ventes permettent de bien évaluer mes poulains en termes de prix de marché, ce qui apporte une plus-value à mes clients. Notre fort pourcentage de chevaux vendus conforte ma sélection. Il est important lors de ventes aux enchères de faire confiance au marché et de ne pas viser des objectifs inatteignables en termes de prix. Ce qui m’intéresse aux ventes, c’est d’être performant, confiant dans la qualité de mes chevaux et de mouiller ma chemise avec les acheteurs présents pour valoriser au mieux notre travail, et que ces derniers puissent vivre d’autres belles histoires avec ces poulains. »