COMMONWEALTH CUP (GR1) - Advertise refait surface

International / 21.06.2019

COMMONWEALTH CUP (GR1) - Advertise refait surface

COMMONWEALTH CUP (GR1)

Advertise refait surface

Il n’est pas qu’un 2ans ! Advertise (Showcasing) a repointé le bout de son nez, avec les œillères pour la première fois, dans la Commonwealth Cup (Gr1). Le temps est canon : 1’11’’88, soit le record pour cette jeune épreuve, créée en 2015, année où le champion Muhaarar (Oasis Dream) s’imposait en 1’12’’05.

Advertise, représentant de Phoenix Thoroughbred et piloté par Frankie Dettori, s’est imposé en toute décontraction, d’une longueur et demie devant Forever in Dreams (Dream Ahead). Et tant pis pour la galanterie ! Forever in Dreams est en effet désormais une représentante du Phoenix Ladies Syndicate : cette ancienne représentante de Thérésa Marmane entraînée par Matthieu Palussière durant son année de 2ans, a été achetée 430.000 £ ce lundi à la Goffs London Sale par Phoenix Ladies. Le "FR" Hello Youmzain (Kodiac) est troisième, échouant d’une tête pour la médaille d’argent. Il a hypothéqué ses chances au départ, partant lentement, avant de bien conclure.

Peut-être le Maurice de Gheest. Advertise restait sur un net échec dans les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Ce n’était pas forcément une question de distance : il n’a jamais été dans la course. Son entourage avait annoncé le courir ensuite dans The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), mais Advertise avait finalement été retiré après avoir été déclaré partant probable : malade.

Advertise avait montré de la qualité à 2ans, se classant deuxième de Calyx (Kingman) dans les Coventry Stakes (Gr2) puis remportant facilement les Arqana July Stakes (Gr2) avant de s’imposer dans les Keeneland Phoenix Stakes (Gr1). À l’automne, il n’a rien pu faire contre le champion des 2ans, Too Darn Hot (Dubawi), se classant deuxième des Darley Dewhurst Stakes (Gr1) à deux longueurs trois quarts du champion de John Gosden. Pas de quoi rougir cependant !

Désormais, Advertise pourrait bien venir en France pour le Larc Maurice de Gheest (Gr1). Étant donné sa performance sur les 1.200m d’Ascot ce vendredi, il ne devrait pas être dérangé par les 1.300m de Deauville. Martyn Meade a dit : « Je crois qu’il faut oublier les Guinées. Il n’était pas très bien ce jour-là, clairement, et nous voulions savoir s’il pouvait tenir le mile. Nous n’en savons toujours rien car il n’a jamais été en course. J’ai voulu le remettre sur 1.200m, distance sur laquelle il avait été très bon l’an dernier. Je l’avais entraîné pour le mile, lui apprenant à se poser, et je me suis soudain dit : "Mais comment je vais le booster de nouveau ?" Donc nous avons mis les œillères et l’artifice a fait son travail. Il montre que c’est vraiment sa distance. Si nous pouvons le rallonger un petit peu, nous allons le faire. Je crois que c’est un sprinter, mais j’aimerais peut-être aller en France, sur 1.300m, pour le Maurice de Gheest et peut-être le Prix de la Forêt (Gr1, 1.400m) après. On ne peut pas rayer le mile mais je crois que ce n’est pas pour lui. La July Cup (Gr1) n’est pas totalement écartée et il est engagé, mais le Prix Maurice de Gheest est une possibilité séduisante. »

Une souche Cheveley Park Stud. Le poulain, élevé par Cheveley Park Stud et acheté par le courtier Dermot Farrington, pour 60.000 £, à Doncaster, avait le pedigree typique pour cette vente. Sa mère, Furbelow (Pivotal), a gagné un maiden sur la P.S.F. et a donné Flavius Titus (Lethal Force), âgé de 4ans et faisant ses preuves dans les handicaps sur 1.200m. La deuxième mère, Red Tiara (Mr Prospector), a produit cinq gagnants et c’est une demi-sœur du sprinter japonais Meiner Love (Seeking the Gold), lauréat de Gr1. La troisième mère, Heart of Joy (Lypheor), s’est imposée quatre fois au niveau Gr3 et s’est classée deuxième dans les 1.000 Guinées de Salsabil (Sadler’s Wells) et les Irish 1.000 Guinées d’In the Groove (Night Shift).