CONNOLLY’S REDMILLS PRIX DU BOIS (GR3) - Maven, le poulain des premières

Courses / 29.06.2019

CONNOLLY’S REDMILLS PRIX DU BOIS (GR3) - Maven, le poulain des premières

CONNOLLY’S REDMILLS PRIX DU BOIS (GR3)

Maven, le poulain des premières

Maven (American Pharoah) est le poulain des premières… Il a été le premier gagnant, aux États-Unis, de son père, le crack American Pharoah (Pioneerof the Nile). Ce samedi, il devient le premier gagnant de Groupe de l’étalon de Coolmore grâce à son succès dans le Connolly’s Redmills Prix du Bois (Gr3). Et Maven offre aussi un premier succès dans cette épreuve à son entraîneur, Wesley Ward, qui restait sur deux deuxièmes places dans ce Gr3, et un premier succès en France à son propriétaire Richard Ravin.

Pas aussi vite que l’on pouvait le penser. Lors de ses premiers pas, sur les 900m dirt d’Aqueduct, Maven s’était imposé dans le pur style Ward : devant et vite, très vite. Il avait trouvé les derniers 50m assez longs. Ce samedi, il n’a pas foncé aussi vite que ce l’on pouvait attendre. Parti presque doucement, il s’est porté sur la ligne de tête et a emmené tout ce petit monde à un bon rythme. Il a accéléré sèchement à 400m et a ensuite vécu sur son avance, résistant d’une tête à la fin de course de Jolie (Power). Kenlova (Kendargent) pointe à trois longueurs. La déception vient de Hurricane Ivor (Ivawood) : pas bien parti, il a cependant pu rapidement se placer dans le sillage de Maven. Mais il est resté là au moment du sprint, finissant sans action. C’est certainement trop mauvais pour être exact.

Peut-être le Morny… avec des réglages. Le Prix du Bois était le plan B pour Maven, qui devait courir les Norfolk Stakes (Gr2) à Royal Ascot, mais a été déclaré non-partant en raison du terrain trop souple. Il n’est pas certain qu’il aille sur le Darley Prix Morny (Gr1) et Wesley Ward n’était pas présent à Chantilly. Pourtant, l’entraîneur américain aime cette épreuve et il pourrait se laisser tenter. Sur ce qu’il montre ce samedi, Maven aura en tout cas du mal avec les 1.200m.

Son jockey, Mickaël Barzalona, a expliqué : « Avant le coup, il y avait un vrai bon lot dans cette course. Nous avions un peu peur qu’il déroule comme lors de ses débuts aux États-Unis, sur 900m, où il avait cédé pour finir. Nous ne sommes pas aussi bien partis que ce qu’il aurait fallu. Mais il le fait bien : c’était sa première fois en ligne droite et il a tout de même bien accéléré à la sortie des chevaux. On sait qu’il aurait pu aller plus vite : lors de ses débuts, il avait fait les 400 premiers mètres en 22’’55. Mais le but était aussi de voir s’il montrait, aujourd’hui, être capable de pouvoir aller sur les 1.200m du Morny. L’objectif premier était d’être en tête aux 1.000m. Son entraîneur décidera et fera certainement quelques réglages si besoin. Côté pedigree, il est en mesure de tenir. Je crois que c’est un bon poulain et ce n’est pas pour rien si Wesley Ward a fait le déplacement en Europe avec lui, normalement pour Royal Ascot. »

La belle journée d’American Pharoah. American Pharoah, lauréat de la Triple Couronne américaine, a ses premiers 2ans en piste en 2019 et, sur la scène internationale, ils sont certainement les plus attendus. Lui-même n’était pas précoce : il avait débuté par une cinquième place au mois d’août de ses 2ans et avait ouvert son palmarès au mois de septembre, directement au niveau Gr1 dans les Del Mar Futurity Stakes (Gr1), sur 1.400m.

L’étalon, basé à Coolmore, a été à l’honneur ce samedi. Dans l’après-midi, au Curragh, son fils Monarch of Egypt lui avait offert un premier black type en prenant la deuxième place des Railway Stakes (Gr2). Trois heures plus tard, Maven lui a offert un premier succès de Groupe.

Jolie répond encore présent. Jolie était la seule concurrente de ce Prix du Bois déjà black type, elle qui avait pris la deuxième place du Prix La Flèche (L), échouant d’une tête face à Real Appeal (Sidestep). Il lui faudra encore attendre un peu pour décrocher son black type en lettres majuscules, mais cette pouliche qui avait couru trois courses à réclamer pour ses premières sorties fait plaisir à son entourage. Andrea Marcialis, son entraîneur, nous a dit : « La pouliche court très bien. Elle avait déjà bien couru dans le Prix La Flèche (L) et bien travaillé en amont. Mais avant ce Prix du Bois (Gr3), elle avait encore mieux travaillé. Elle avait une bonne chance selon moi. J’étais confiant. Elle sera encore mieux avec 100m de plus. Nous allons voir comment elle prend la course pour décider de la suite. Elle va dans tous les terrains. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Maven.pdf

Une mère avec de la vitesse. Élevé par Wesley Ward, Maven est un fils d’American Pharoah, étalon de Coolmore, et de Richies Party Girl (Any Given Saturday), qui avait montré de la vitesse à 2ans en remportant le Juvenile Turf Sprint Stakes (L, à l’époque) lors de la réunion de la Breeders’ Cup à Santa Anita. Elle a ensuite décroché deux autres victoires black types sur 1.300m. La deuxième mère, Very Special Lite (Majestic Light), a remporté le Vineland Handicap (Gr3) et a donné Strategic Partner (Kris S), lauréat des Crown Royal American Turf Stakes (Gr3), sur 1.700m. Il s’agit de la souche de Light the City, deuxième des Las Virgenes Stakes (Gr1).

Empire Maker

Pioneerof the Nile

Star of Goshen

American Pharoah

Yankee Gentleman

Littleprincessemma

Exclusive Rosette

MAVEN (M2)

Distorted Humor

Any Given Saturday

Weekend in Indy

Richies Party Girl

Majestic Light

Very Special Lite

Very Special Lady

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

De 1.000m à 600m : 24’’13

De 600m à 400m : 11’’15

De 400m à 200m : 11’’09

De 200m à l’arrivée : 12’’01

Temps total : 58’’36