HARDWICKE STAKES (GR2) - Où l’on reparle de Masar…

International / 21.06.2019

HARDWICKE STAKES (GR2) - Où l’on reparle de Masar…

HARDWICKE STAKES (GR2)

Où l’on reparle de Masar…

Sauf surprise, c’est-à-dire une place du tchèque Nagano Gold (Sixties Icon), les Hardwicke Stakes (Gr2) afficheront un rating moyen des quatre premiers supérieur à 115, ce qui est requis pour un Gr1. La course a toujours joué le rôle de préparatoire aux King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), même si le dernier auteur du doublé est Harbinger (Dansili), en 2010. Ce samedi, toutes les jumelles seront braquées sur Masar (New Approach), le Derby winner 2018 qui fait sa rentrée plus d’un an après son jour de gloire. Victime d’un problème de santé avant les Eclipse Stakes (Gr1), le pensionnaire de Charlie Appleby a eu tout son temps, il a passé l’hiver à Dubaï et il a bien travaillé la semaine dernière. Son entourage avait envisagé une rentrée dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), mais il a finalement choisi ce Gr2, sans surcharge.

La course fétiche de Sir Michael. Masar n’est pas tombé sur une course tendre. Il trouve sur son chemin Defoe (Dalakhani) qui, après sa castration, a surpris dans la Coronation Cup (Gr1). Le pensionnaire de Roger Varian, un cheval de Gr1 en puissance, est devenu gagnant au top niveau. Sir Michael Stoute est le professeur des Hardwicke Stakes, une course qu’il a gagnée onze fois, dont la première fois en 1986. Il nous propose Mirage Dancer (Frankel & la lauréate de Gr1 Heat Haze), 5ans, qui en est à sa troisième expérience à Royal Ascot. Il n’est pas un cheval facile mais petit à petit il a progressé et il a affiché une bonne valeur lors de sa rentrée à Goodwood.

Lah Ti Dar sur les traces de Stanerra. Aidan O’Brien a choisi Southern France (Galileo), qui vient de donner une course à Stradivarius (Sea the Stars) dans la Yorkshire Cup (Gr2). Il est encore en quête de son Groupe mais, à 3ans, il s’était classé troisième du St Leger (Gr1). Lah Ti Dar (Dubawi) a failli se croiser les jambes en descendant du Tattenham Corner dans la Coronation Cup. Il faut tout simplement effacer cette course et la reprendre sur sa valeur. Les femelles qui affrontent cette course sont très rares. La dernière gagnante fut l’irlandaise Stanerra (Guillaume Tell) qui, en 1983, avait remporté en trois jours les Prince of Wales’s et les Hardwicke.

Morando, le mauvais jour. Le "FR" Morando (Kendargent) a joué de malchance. Sous le déluge de mercredi, en terrain lourd, il aurait eu une toute première chance, mais la piste d’Ascot, après les pluies en début de semaine, est en train de sécher. Salouen (Canford Cliffs) et Communique (Casamento) ont joué les animateurs et ils ont assuré un train beaucoup trop soutenu dans la Coronation Cup. Ils n’ont pas démérité en se classant troisième et quatrième. Leurs jockeys se montreront-ils plus sages cette fois ?

16 h 05 • THE HARDWICKE STAKES

Gr2 - Plat – 257.276 € - 2.400m

Pour mâles, hongres et femelles de 4ans et plus.

N° Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 BARSANTI (H6) Champs Élysées-Silver Star Sheikh Mohammed Obaid Al Maktoum R. Varian A. Atzeni (1) 57,5 [-]

2 CLIFFS OF MOHER (M4) Galileo-Wave Assoc. Mrs Magnier/M Tabor/D Smith/Mrs O Brien A. P. O’Brien S. Heffernan (6) 57,5 [-]

3 CRYSTAL OCEAN (M4) Sea the Stars-Crystal Star Sir É. de Rothschild Sir M. Stoute R. Moore (4) 57,5 [-]

4 IDAHO (M5) Galileo-Hveger Assoc. M. Tabor/D. Smith/Mrs John Magnier A. P. O’Brien D. O’Brien (2) 57,5 [-]

5 RARE RHYTHM (H6) Dubawi-Demisemiquaver Godolphin C. Appleby W. Buick (5) 57,5 [-]

6 RED VERDON (M5) Lemon Drop Kid-Porto Marmay T. H. R. Arculli E. Dunlop J. Doyle (3) 57,5 [-]