Le jour de gloire…

Courses / 01.06.2019

Le jour de gloire…

Week-end de Derby. Ce samedi, le Royaume-Uni a sacré son meilleur 3ans sur 2.400m : c’est Anthony Van Dick (Galileo), le long de la corde, qui est venu décrocher son sacre, offrant un septième Derby d’Epsom à Aidan O’Brien, co-recordman de l’épreuve avec Robert Robson, John Porter et Fred Darling… On ne doute pas que, dans les prochaines années, le maître de Ballydoyle décroche de nouveaux succès dans cette épreuve si importante pour lui.

Le jour de gloire est donc arrivé pour Anthony Van Dyck. Quoi qu’il arrive ensuite, il restera dans l’histoire comme un Derby winner. Mais c’est un succès qu’il lui faudra confirmer. Les cinq premiers se tiennent en moins d’une longueur. Une arrivée aussi serrée sur une piste comme celle d’Epsom, qui creuse naturellement les écarts avec sa terrible montée finale, nous laisse un peu dubitatifs…

Le jour de gloire va peut-être arriver pour Persian King (Kingman) ce dimanche, dans le QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1). L’impressionnant poulain de Godolphin et de Ballymore est le grand favori du Derby français, lui qui reste sur un succès dans The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Poulain hors norme, Persian King a tous les atouts pour devenir un très grand. Alors oui, il a hérité du 14 sur 15 dans les stalles, ce qui n’est pas pour lui faciliter la tâche, alors qu’il va découvrir la distance des 2.100m. « La place à la corde est ce qu’elle est et nous verrons ce qu’il se passera », a déclaré André Fabre à la presse britannique. Il a bien raison, puisqu’il avait remporté un Jockey Club avec Lope de Vega (Sharmadal), qui s’élançait de la stalle 20 ! Nous avons en tout cas hâte d’être à ce Prix du Jockey Club… Rendez-vous à Chantilly, à 16 h 25.