Les femmes jockeys sont systématiquement sous-estimées par les parieurs britanniques

Le Mot de la Fin / 27.06.2019

Les femmes jockeys sont systématiquement sous-estimées par les parieurs britanniques

Ce jeudi, le Racing Post a dévoilé les résultats d’une étude menée par l’université de Liverpool sur 1,6 million de montes en obstacle réparties sur 18 années. Selon les universitaires, les femmes jockeys sont systématiquement sous-estimées par les parieurs. Outre-Manche, où elles montent à poids égal avec les hommes, leur taux de réussite est le même que celui des concurrents masculins. Pourtant, l’étude prouve qu’une femme qui s’élance avec une cote de 9/1 à la même probabilité de gagner la course qu’un homme proposé à 8/1. Lors du festival de Cheltenham 2019, 14,3 % des montes gagnantes étaient à mettre au crédit des femmes jockeys, alors qu’elles n’étaient en selle que sur 9,2 % des partants. Vanessa Cashmore, qui a mené cette étude, a déclaré : « Notre analyse montre une nette différence entre le niveau de performance des femmes et leur perception par le public. Elles sont systématiquement sous-estimées. On peut se dire que c’est un signe de mauvaise presse auprès du public des parieurs. Mais c’est aussi une opportunité pour ceux qui les jouent… »