Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Patrice Camacho, président de la Société hippique de Marseille - « Tout le monde ici est très triste »

Autres informations / 13.06.2019

Patrice Camacho, président de la Société hippique de Marseille - « Tout le monde ici est très triste »

« La disparition d’Antoine Capozzi est une très lourde perte pour le Sud-Est. Antoine était un homme de passion, un ami, un grand propriétaire, un grand monsieur. Un véritable homme de cheval, une grande figure des courses. Tous les ans, il allait à Deauville et il choisissait lui-même ses yearlings. Antoine avait l’œil. Il était très adroit dans ses achats. (…) Quand je pense à lui, cela me rappelle l’époque où nous nous tirions la bourre à trois : il y avait lui, Jean-Claude Seroul et moi. Tout cela se faisait dans un très bon état d’esprit. (…) La casaque d’Antoine était bleue, sauf la moitié finale des manches, qui était noire. Mais comme son jockey de l’époque, Grégoire Elorriaga-Santos, avait de tout petits bras, on ne voyait jamais le noir ! Alors on avait surnommé les Capozzi les Bleus ! Comme les Wildenstein… »