Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Patrice Camacho : « Relever le défi de Borély ! »

Courses / 23.06.2019

Patrice Camacho : « Relever le défi de Borély ! »

Samedi, Patrice Camacho a été réélu à l’unanimité à la présidence de la Société hippique de Marseille. Il nous parle de ses projets dans la cité phocéenne.

Unis pour l’intérêt général

« Les échéances électorales peuvent parfois être sources de divisions et de tensions. J’ai voulu au contraire constituer une équipe élargie, avec trois nouveaux élus au Conseil d’administration de la Société, afin que toutes les sensibilités soient assises autour de la table et travaillent pour l’intérêt général. Le message est parfaitement passé puisque les seize membres sont tous élus à la majorité absolue. Tout le monde peut désormais se mettre au travail dans la sérénité. »

Un bilan comptable solide

« Comme beaucoup de sociétés régionales, nos ressources ont baissé. À Marseille, cela représente un manque à gagner de 750.000 € en 2018. Mais malgré cette forte baisse, notre bilan comptable ne présente qu’un déficit de 430.000 € car nous sommes très attentifs à la bonne gestion. Nous avons d’ailleurs une capacité d’autofinancement de 330.000 €. Cela indique clairement que les comptes sont sains. »

Tournés vers l’avenir

« Au cours du mandat précédent, nous avons refait les pistes de notre centre d’entraînement de Calas-Cabriès. Ç'a été un très gros travail qui a porté ses fruits quand on voit l’amélioration de nos résultats sportifs au niveau national depuis 2018. Cette année encore, nous en sommes déjà à neuf victoires de Quintés+ depuis le début de l’année. Nous avons aussi rénové et modernisé nos deux hippodromes.

Pour le mandat qui commence, nous avons déjà plusieurs projets. Nous voulons notamment construire, au centre de l’hippodrome de Vivaux, un circuit de kart électrique, à l’imitation de ce qui existe à Dubaï. C’est à la fois un projet de valorisation économique du site et l’opportunité de faire découvrir l’endroit à une nouvelle clientèle familiale et d’entreprises.

Mais notre plus grand défi pour l’avenir, ça sera de défendre Borély. Comme vous le savez, le site est ciblé par la mairie. Plusieurs projets ont été évoqués. Aujourd’hui, il y a trois scénarios possibles. Le premier, c’est que la mairie renouvelle le bail en l’état, ce dont je doute. Le second, c’est que la mairie agrandisse Borély pour valoriser les espaces libérés notamment par la fermeture du golf ; nous deviendrons une zone de vie un peu dans l’esprit de ce qui s’est fait à Lyon-La Soie. Et le dernier, ça serait que la mairie récupère le foncier, nous indemnise et nous propose une réimplantation ailleurs. Je travaille avec les élus sur ce dossier décisif, dont l’échéance est février 2022. Nous devons travailler avec détermination. »

[Encadré]

Jean-Baptiste Andréani réélu à Prunelli

Membre du Conseil d’administration de France Galop et président de la Fédération locale, Jean-Baptiste Andréani a été réélu à la présidence de Prunelli à l’unanimité ce dimanche.