PRINCE OF WALES’S STAKES (GR1) - Ascot pluvieux, Dettori heureux !

International / 19.06.2019

PRINCE OF WALES’S STAKES (GR1) - Ascot pluvieux, Dettori heureux !

MERCREDI, À ROYAL ASCOT (GB). « Je n’aime pas monter sous la pluie mais c’est peut-être différent avec celle d’Ascot ! », a dit Frankie Dettori après sa victoire dans les Queen Mary Stakes (Gr2) au journaliste d’ITV… Et si Frankie n’aime pas se mouiller au sens propre du terme, il n’hésite pas à le faire en piste au sens figuré ! C’est ce qu’il a fait avec Crystal Ocean (Sea the Stars) dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) : une monte à la Cracksman (Frankel) dans ses derniers Champion Stakes (Gr1).

Une monte 100 % Dettori. Contrairement à Cracksman, Crystal Ocean n’est pas un spécialiste du terrain souple mais, comme Cracksman, il a de la tenue et Frankie a envoyé de loin : la course était quasiment jouée à la sortie du tournant final, où Crystal Ocean a brusquement accéléré. Et il a fait parler la tenue jusqu’au bout, non sans zigzaguer dans la ligne droite. Magical (Galileo) n’a pas été très heureuse, avec Crystal Ocean passant deux fois sous son nez et l’obligeant à changer de ligne… Elle se classe deuxième, à une longueur un quart. Waldgeist (Galileo), débordé au moment du démarrage, a fini correctement pour prendre la troisième place à trois longueurs un quart. Les écarts à l’arrivée sont considérables : Hunting Horn (Camelot), l’animateur, prend la quatrième place à deux longueurs. La rentrante Sea of Class (Sea the Stars), longtemps à l’arrière-garde, n’a rien pu faire et est cinquième à deux longueurs un quart, concluant correctement mais sans montrer son accélération de l’an dernier. Ne la condamnons pas, le terrain y est certainement pour quelque chose…. Et son entraîneur, William Haggas, a longtemps hésité avant de la courir.

Un premier Gr1 pour Crystal Ocean. Crystal Ocean est l’exemple parfait du cheval à la "Stoute" : un cheval tardif, que son entraîneur a su faire vieillir. À 5ans, il enlève son premier Gr1 mais il faut noter qu'en quatorze sorties, il n’a jamais conclu plus loin que troisième.

Lorsque Crystal Ocean avait 3ans, il faisait partie des chevaux en vue pour le Derby mais Sir Michael Stoute a vite rayé cette option : trop dur, pas prêt. Il a disputé son premier classique dans le St Leger de Doncaster (Gr1), où il est battu d’une demi-longueur par Capri (Galileo). Il reste invaincu au printemps de ses 4ans, remportant les Hardwicke Stakes (Gr2), avant de s’incliner d’une encolure dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) derrière son camarade d’entraînement Poet’s Word (Poet’s Voice). Il a certainement accusé cette performance à l’automne, étant battu en trois foulées par Enable (Nathaniel) dans les September Stakes (Gr3), laquelle était à 70 %. Cracksman (Frankel), en terrain lourd dans les Champion Stakes (Gr1), l’a ensuite laissé à six longueurs. Trois Grs1, trois deuxièmes places, et la quatrième tentative à ce niveau est finalement la bonne…

Pour Sir Michael Stoute, ces Prince of Wales’s Stakes représentent une 80e victoire lors du meeting de Royal Ascot. L’entraîneur a dit sur le représentant et élève d’Evelyn de Rothschild : « C’est un travail d’équipe. Plusieurs personnes le montent le matin, y compris Ted Durcan. Il est très régulier. Si vous regardez son palmarès, c’est assez admirable. C’est très bien pour Southcourt Stud que d’avoir un gagnant de Gr1. L’an dernier, il avait très bien couru dans les Champion Stakes, mieux que ce que je pensais. Il est peut-être un cheval de 2.400m mais il montre aussi aujourd’hui qu’il est très bon sur 2.000m. »

Peut-être les King George pour Magical et Waldgeist. Magical n’a pas démérité dans ces Prince of Wales’s. La pensionnaire d’Aidan O’Brien pourrait aller sur les King George VI and Queen Elizabeth Stakes, ou vers les Eclipse Stakes (Gr1). Si elle revient à Ascot pour "l’Arc anglais", elle pourrait y retrouver Waldgeist. Ce dernier avait failli courir les King George l’an passé. Mais les fortes chaleurs avaient découragé son entourage… André Fabre, son entraîneur, a dit : « Il court bien et pourrait revenir pour les King George. Je n’étais pas inquiet quant à l’état du terrain, il avait déjà bien fait en terrain souple. »

Sea of Class et William Haggas en colère… contre lui-même ! Depuis mardi et les premières pluies diluviennes, c’était le feuilleton de Royal Ascot : William Haggas allait-il courir Sea of Class dans les Prince of Wales’s ? Après avoir marché sur la piste en début d’après-midi, l’entraîneur a choisi de courir sa pouliche, qui effectuait une rentrée. Mais juste après avoir sellé Sea of Class et alors qu’elle se rendait au rond de présentation, l’entraîneur semblait d’ores et déjà dépité : « Il faut bien qu’elle fasse une rentrée… »

Sea of Class est loin d’avoir démérité en prenant la cinquième place, sur cette piste assouplie qui n’est probablement pas sa tasse de thé et émousse son accélération fulgurante. Sa préparation avait été contrariée puisque, après un petit souci, elle avait dû faire l’impasse sur les Middleton Stakes (Gr3), à la base son point de départ en 2019. Rentrer dans de telles conditions, à Royal Ascot, en n’ayant pas couru depuis sa deuxième place dans le Qatar Prix de l’Arc de triomphe (Gr1), ce n’était pas mission facile. Et Sea of Class n’a pas pu faire de miracle.

Après la course, William Haggas s’en voulait : « Je suis très en colère contre moi-même de l’avoir confrontée à un temps aussi abominable. Heureusement, James Doyle a pris soin d’elle en course. J’avais envie de la courir parce qu’il fallait qu’elle fasse une rentrée, mais je ne suis tout de même pas content de moi-même et c’est moi qu’il faut blâmer… Je pense qu’elle va s’en remettre. L’idée était de la courir aujourd’hui en vue des King George. Si nous avions attendu les Pretty Polly Stakes ou les Eclipse Stakes, cela aurait été trop proche. Donc je pense qu’elle va aller sur les King George. »

Crystal Star, quelle poulinière ! Crystal Ocean, par l’étalon des Aga Khan Studs Sea the Stars, est issu de la lauréate black type à 2ans et placée de Gr3 Crystal Star (Mark of Esteem). Elle a produit trois chevaux de Gr1. Hillstar (Danehill Dancer), qui a gagné le Canadian International (Gr1), a atteint l'objectif, même s'il n'a pas eu un rating supérieur à 119. Crystal Ocean a donc dû attendre le mois de juin de ses 5ans pour y parvenir, tandis que la talentueuse Crystal Capella (Cape Cross), qui avait affiché un rating de 120, n'a jamais décroché son Gr1. On lui doit aussi Crystal Zvezda (Dubawi), lauréate de Listed.