PRIX DE LA FÉDÉRATION (Classic I AA) - Genmoss à la poursuite du record de Gloria IV

Courses / 02.06.2019

PRIX DE LA FÉDÉRATION (Classic I AA) - Genmoss à la poursuite du record de Gloria IV

PRIX DE LA FÉDÉRATION (Classic I AA)

Genmoss à la poursuite du record de Gloria IV

On a toujours une certaine appréhension à utiliser le terme de champion, parfois employé à tort et à travers. Mais avec Genmoss (Gentlewave), on est en présence d’une authentique championne. Dans une catégorie – celle des anglo-arabes à 12,5 % – où le nombre de partants a nettement augmenté dans une période récente, la pouliche de Pierre Pilarski et du haras du Bosquet aligne les victoires. Et samedi soir à Toulouse, elle a décroché un neuvième succès de rang. Paban de France (Benevolo de Paban) avait remporté dix succès d’affilée en restant invaincu. Et il serait très surprenant que Genmoss ne fasse pas aussi bien, voire mieux… Chez les AQPS, Brune d’Ex (Le Riverain) avait gagné dix courses de suite, mais le record est celui de Gloria IV (Video Rock), invaincue en douze sorties. Si un cheval peut faire aussi bien, c’est bien Genmoss ! Comme à son habitude, la pensionnaire de Didier Guillemin s’est littéralement promenée. Gabriel Bon ne lui a rien demandé et c’est en toute décontraction qu’elle devance Flamb'ee (Vertigineux). La gagnante du Grand Prix des Anglo-Arabes portait 56 kg, contre 60 pour la lauréate. Emma Belle (Carghèse des Landes) est proche troisième sous 54 kg.

La grande souche du haras du Bosquet. Genmoss est issue d’une bonne souche du haras du Bosquet. Son père, Gentlewave (Monsun), fait la monte au haras du Lion. Sa mère, Mossaka (Fast), a gagné la Poule d’Essai des 25 % et le Grand Prix des Pouliches, la grande course des femelles de cette race. À ce jour, les sept produits de Mossaka vus en course ont gagné en plat. Mossalis (Annapolis) avait été battue du minimum dans la Poule d’Essai des 25 %, tout comme sa sœur Mosacha (Zamouncho). Pourtant, cette dernière fut tête de liste de sa génération, avec quatre victoires, dont le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. La deuxième mère a produit Cherco (Lavirco), qui a été le meilleur mâle de sa génération en plat à 3ans. Il s’est par la suite imposé dans les bonnes courses d’obstacles réservées aux anglos et compte douze victoires pour plus de 250.000 € de gains. Sur les haies d’Auteuil, il a remporté le Prix Hubert de Navailles. La propre sœur de Cherco a produit la bonne Maelana (Annapolis). Cette lauréate de cinq courses a notamment gagné le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %.