Prix des Carrières Roy - Le frère de Silviniaco Conti débute victorieusement à Niort

Courses / 16.06.2019

Prix des Carrières Roy - Le frère de Silviniaco Conti débute victorieusement à Niort

Le frère de Silviniaco Conti débute victorieusement à Niort

Lors de la vente d’été Arqana 2018, Galléo Conti (Poliglote) avait atteint une somme record pour ce type de vacation. Élevé par Patrick Joubert et présenté par Jean-Marie Callier, il avait fait monter les enchères à 180.000 €. C’est finalement Guillaume Macaire et Pierre Pilarski qui avaient eu le dernier mot pour l’obtenir. Presque un an plus tard, Galléo Conti a effectué des débuts victorieux ce dimanche à Niort. Au départ du Prix des Carrières Roy sur 2.200m, il s’est imposé facilement de deux longueurs. Dans les mois qui viennent, il faudra le suivre, car la casaque Pilarski tient certainement un nouveau bon cheval d’obstacle avec lui.

Galléo Conti est un fils de Poliglote et Gazelle Lulu (Altayan), qui n’a couru qu’en plat, gagnant cinq courses. Huit des dix produits de Gazelle Lulu vus en piste se sont imposés, parmi lesquels le champion Silviniaco Conti (Dom Alco), double vainqueur des King George VI Chase (Gr1) et lauréat de six Groupes 1 au total, Ucello Conti (Martaline), deuxième des Prix Duc d’Anjou, Fleuret et Edmond Barrachin (Grs3), Class Conti (Poliglote), vainqueur sur les haies d’Auteuil et actuellement entraîné par Willie Mullins, et Toscana Conti (Dom Alco), gagnante du Prix Triquerville (L). Tatiana Lulu (Quart de Vin), la deuxième mère de Class Conti, a pris trois places en vingt sorties. Il s’agit de la famille de Kasper Lulu, lauréat du Prix Rohan (L).