Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX HELISSIO (INÉDITS) - Vorashann dans une course agitée

Courses / 12.06.2019

PRIX HELISSIO (INÉDITS) - Vorashann dans une course agitée

PRIX HELISSIO (INÉDITS)

Vorashann dans une course agitée

Ce Prix Helissio (Inédits) aura été quelque peu agité, avant et pendant la course… Vorashann (Sinndar) a fait des difficultés pour rentrer dans sa boîte, avec la couverture. C’est ensuite l’autre représentant de Son Altesse l’Aga Khan entraîné par Alain de Royer Dupré, Mirann (Motivator), qui a fait des difficultés. Alain de Royer Dupré a expliqué : « C’est Vorashann qui, semble-t-il, a tapé dans sa stalle et a fait paniquer Mirann, lequel s’est cabré. La selle a reculé. » Mirann a été déclaré non-partant. Les stalles se sont ensuite ouvertes et Sultan Bleu (No Risk at All), très tendu, a rapidement échappé au contrôle de son jockey, faisant un écart vers l’extérieur et gênant Monceau (Dansili) et Albir (Style Vendôme). Vorashann est passé entre les gouttes et a patiemment attendu. Christophe Soumillon l’a ensuite calé contre les fusains, à l’extérieur, même si le cheval a eu un peu de mal à rester en ligne. Il s’impose finalement d’une longueur et demie devant Pivoine Rose (Cacique), Albir étant troisième à encore une longueur et demie.

De la tenue. Vorashann ne manque pas ses débuts en compétition officielle, lui qui avait pris part à une course Afasec sur 2.100m le 21 mai dernier à Maisons-Laffitte. Pivoine Rose, sa dauphine, avait d’ailleurs couru la même course Afasec, se classant quatrième. Vorashann est le frère de Vazirabad (Manduro) et, comme lui, il ne manque pas de tenue. Il débute directement et victorieusement sur 2.400m. Alain de Royer Dupré nous a dit : « Il est très tendre et immature, ce que nous savions. Mais il n’a pas craqué pour finir et il a certainement beaucoup de tenue. C’est un cheval facile et il a été très bien monté par Christophe Soumillon. Il est le frère de Vazirabad mais n’a guère de similitude avec lui : ce dernier a une accélération que lui n’a pas. Vorashann est un cheval honnête et sympathique, mais il lui manquera cette accélération pour probablement aller au haut niveau. Il doit avoir encore des progrès à faire. Il avait pris beaucoup de retard suite à une opération du voile du palais. »

Le frère de Vazirabad. Élevé par Son Altesse l’Aga Khan, Vorashann est un fils de Visorama (Linamix), qui fut une bonne jument en compétition : elle a remporté le Prix de Flore (Gr3) et le Prix Charles Laffitte (L), mais aussi pris la troisième place du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Au haras, on lui doit le champion stayer Vazirabad (Manduro), double lauréat du Prix Royal Oak (Gr1) et gagnant du Prix du Cadran (Gr1), mais aussi recordman de la Dubai Gold Cup (Gr2) avec trois succès consécutifs dans cette épreuve. Vazirabad compte aussi une deuxième place dans la Gold Cup d’Ascot (Gr1), où il n’était battu que par le champion Stradivarius (Sea the Stars), actuellement le meilleur stayer d’Europe. Outre Vazirabad, Visorama a donné Visoriyna (Dansili), lauréat du Prix La Sorellina (L) et troisième des Prix de Lieurey et Perth (Grs3). Un frère de Vazirabad et de Visorama fait la monte au haras de Fleury : il s'agit de Vidayar(Shamardal).

C’est une famille dans laquelle on retrouve aussi des éléments ayant brillé sur le mile. Visor (Mr Prospector), la deuxième mère, a donné Varenar (Rock of Gibraltar), vainqueur du Qatar Prix de la Forêt (Gr1), et Visionary (Linamix), troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Elle est aussi la mère de Visindar (Sinndar), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2) et cinquième du Derby d’Epsom (Gr1).

Chief’s Crown

Grand Lodge

La Papagena

Sinndar

Lashkari

Sinntara

Sidama

VORASHANN (H3)

Mendez

Linamix

Lunadix

Visorama

Mr Prospector

Visor

Look

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’37’’77

De 1.000m à 600m : 32’’70

De 600m à 400m : 12’’59

De 400m à 200m : 12’’11

De 200m à l’arrivée : 12’’40

Temps total : 2’47’’57