PRIX XAVIER DE CHEVIGNY (STEEPLE-CHASE) - Ébonite se promène à nouveau

Courses / 14.06.2019

PRIX XAVIER DE CHEVIGNY (STEEPLE-CHASE) - Ébonite se promène à nouveau

AUTEUIL, VENDREDI

Désinvolte lauréate en dernier lieu sur le steeple d’Auteuil, Ébonite (Khalkevi) a signé un deuxième succès consécutif dans ce Prix Xavier de Chevigny. Placée de Listed à plusieurs reprises sur les haies l’année dernière, la jument d’Andrée Cyprès, d’Emmanuel Clayeux et de Laurent Couétil semble en mesure de pouvoir faire mieux à l’avenir sur les gros obstacles. Elle a patienté à l’arrière-garde et a négocié tous les obstacles à la perfection, si bien qu’elle s’est rapprochée dans le groupe de tête à l’abord de la rivière des tribunes. Progressant à l’extérieur à l’abord du petit open-ditch, Ébonite a ensuite pris le meilleur au franchissement du gros open-ditch. Elle s’est détachée entre les deux derniers obstacles et a filé vers un net succès, laissant son compagnon d’entraînement Émirat (Coastal Path) à douze longueurs. Ce dernier s’est montré courageux pour résister d’une courte encolure à Embrun d’Oudairies (Kapgarde).

Pourquoi pas l’Angleterre ? Emmanuel Clayeux, entraîneur de la lauréate, nous a dit : « J’avais dit que nous la laisserions tranquille après sa dernière course, mais elle a tellement bien récupéré qu’on a décidé de la présenter au départ de cette épreuve. Quand les chevaux sont bien, il faut les courir… Elle est sur la montante et on sent qu’elle fait ça avec de plus en plus de fluidité. Elle s’économise et gagne du temps en sautant. Elle a gagné en maturité aussi. J’ai eu un peu peur en face car le jockey l’a laissée glisser de bonne heure, ce qui n’était pas prévu, mais elle gagnait tellement de temps en sautant qu’il ne pouvait pas faire autrement. Nous avons le droit de rêver avec elle et le programme va se resserrer de toute façon. Il y a le Prix Fondeur (L) en fin d’année, le Prix Sytaj (Gr3)… Il faut que j’en parle avec ses propriétaires, mais j’aimerais bien tenter l’Angleterre aussi. C’est une jument dure et je pense qu’elle s’adapterait bien là-bas. »

Une nièce de Quizas Jolie. Élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Ébonite est une fille de Khalkevi (Kahyasi), étalon au haras de la Croix Sonnet, et de Tamise (Sleeping Car), une jument inédite, dont elle est le premier produit. Cette dernière a également une 2ans nommée Hillary (Gris de Gris), ainsi qu’un yearling nommé Indiana Dream (Cokoriko).

La deuxième mère, Gold Cup (Quart de Vin), a produit cinq gagnants parmi lesquels Quizas Jolie (Vidéo Rock), lauréate du Prix de Craon (devenu Gr1 AQPS) et du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), Oranie Jolie (Vidéo Rock), gagnante de quatre courses en plat mais aussi sur les haies d’Auteuil et deuxième du Prix André Michel (Gr3), et Pat’riote (Arnaqueur), vainqueur à trois reprises sur les haies et le steeple d’Auteuil. C’est la souche des bons Arry (Boris de Deauville), lauréat de la Grande Course de Haies de Clairefontaine (L) et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) et Quart Monde (Network), vainqueur des Prix du Président de la République et du Montgomery (Grs3) et troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), mais surtout des cracks The Fellow (Italic) et Al Capone II (Italic), que l’on ne présente plus.

 

 

 

Ȋle de Bourbon

 

 

Kahyasi

 

 

 

 

Kadissya

 

Khalkevi

 

 

 

 

 

Persian Bold

 

 

Khalisa

 

 

 

 

Khaiyla

ÉBONITE (F5)

 

 

 

 

 

 

Dunphy

 

 

Sleeping Car

 

 

 

 

Lorelta

 

Tamise

 

 

 

 

 

Quart de Vin

 

 

Gold Cup

 

 

 

 

Countess Fellow