Protocole

Le Mot de la Fin / 06.06.2019

Protocole

En Angleterre comme en France, la société évolue et les courses n’échappent pas à ces évolutions. Pour la première fois – en trois siècles d’histoire – l’hippodrome d’Ascot permettra aux hommes et aux femmes de s’habiller à leur guise, sans distinction de sexe, mais à condition qu’ils respectent le protocole. Dans une mesure qui se veut favorable à l’inclusion, les femmes pourront porter un smoking et chapeau et les hommes, s’ils le souhaitent, pourront porter une robe et une coiffe. D’ici quelques jours, pour l’ouverture de Royal Ascot, tout le monde pourra donc s’habiller à son aise. Dans le journal britannique The Telegraph, le directeur de l’hippodrome a annoncé que cette initiative permettrait notamment aux fans transgenres de se sentir les bienvenus. Bien que désormais chacun puisse porter des vêtements associés au sexe opposé, cela ne signifie pas pour autant que le reste du dress code se soit assoupli. Un sondage de 2007 indique que 90 % des Britanniques soutiennent l’interdiction de la discrimination sur la base de l’orientation sexuelle.