À LA UNE - Deauville, les feux de l'été

Courses / 24.07.2019

À LA UNE - Deauville, les feux de l'été

Par Franco Raimondi

Dix-neuf réunions à la Touques, dix à Clairefontaine. C’est parti pour le mois le plus important du galop français. Ce jeudi, nous connaîtrons les partants de samedi. Le programme est riche de deux Grs3, le Prix de Psyché et le Prix Six Perfections, d’une Listed historique comme le Prix du Cercle mais également du Prix de Tancarville, une de ces courses pour inédits qui sont très attendues car pouvant révéler un futur champion. Le poids de l’été à Deauville sur l’économie de la filière va bien au-delà des 240 courses. Les catalogues des deux ventes offrent en effet 468 sujets et l’année dernière, le chiffre d’affaires a dépassé 41,5 millions d’euros. Cette année, les éleveurs des 338 yearlings de la vente d’août ont investi presque 18 millions d’euros en saillies.

Une Listed pour Moonlight Cloud. Le calendrier des deux hippodromes propose 32 courses black types, dont 21 Groupes et une Listed flambant neuve, le Prix Moonlight Cloud. Cette épreuve pour les sprinters des 3ans rend hommage à une championne qui a ouvert son palmarès à Deauville le 15 août 2010 sur la P.S.F., avant d’y remporter quatre de ses six Grs1, dont le célèbre doublé en sept jours Prix Maurice de Gheest & Prix Jacques Le Marois. Le Prix du Pays d’Auge fait aussi partie des nouvelles épreuves black types car l’année dernière, il s’agissait encore d’une course à conditions, laquelle faisait office, pour le Défi du Galop, d’étape à Clairefontaine.

En 2018, avantage France malgré les 2ans. L’année dernière, la France avait terminé la campagne d’été avec un tout petit avantage sur le reste de l'Europe : 16 victoires à 15 dans les courses black types et un score encore meilleur dans les Groupes : 12 à 9. Le seul point négatif se trouve du côté des courses pour  2ans, avec un seul succès, celui de Pure Zen (Zoffany) dans le Prix François Boutin (L). La façon d’exploiter les 2ans par les entraîneurs français a beaucoup changé par rapport à l’époque Boutin. Ce dernier, en ne parlant que des Grs1, avait gagné sept fois le Prix Morny, dix fois le Prix de la Salamandre, trois fois le Grand Critérium et le Marcel Boussac et six fois le Critérium de Saint-Cloud. Chaque pays possède sa culture hippique, aussi bien au niveau de l’entraînement que de l’élevage. La France a moins développé le créneau vitesse et précocité qui est devenu très important en Angleterre et en Irlande. Il ne faut pas systématiquement broyer du noir si les juniors venus d’outre-Manche survolent nos belles épreuves pour 2ans.

Un terrain difficile pour les tricolores. Deauville est considéré un terrain difficile pour les français au niveau Groupe. Les statistiques le confirment le score de 12 - 9 en 2018 c’est 57,1 % de victoires tricolores. Et le 11 à 10 de la saison 2017, c’est 52,3 %. Sur l’ensemble des Groupes courus dans l’Hexagone, nous étions à 63,4 % en 2018 et 74,1 % en 2017. Mais les statistiques sans un effort d’interprétation ne veulent rien dire. Il faut bien avoir conscience du fait que les étrangers aiment beaucoup courir à Deauville où l’ambiance est décontractée et vacancière. En plus, au mois d’août – après Royal Ascot et les classiques – les rêves de gloire des propriétaires anglais sont au placard et donc les engagements beaucoup plus ciblés. Une défaite de plus ne coûte pas si cher que cela aux courses françaises, si l’on envisage le meeting d’été d’un point de vue commercial. Même en Normandie, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

Un carton plein dans les Grs1 en 2011. Le meeting a adopté sa formule à cinq Grs1 en 2009, année de la promotion du Prix Jean Romanet. Depuis cette date, les étrangers mènent au score 27 - 23 dans les Grs1. Dans la première mi-temps – de 2009 à 2013 –, la France avait pris une énorme avance : 15 à 6. Tout le monde se souvient du carton plein de 2011. La France avait remporté le Prix Rothschild avec Goldikova (Anabaa), le Prix Maurice de Gheest avec Moonlight Cloud (Invincible Spirit), le Prix Jacques Le Marois avec Immortal Verse (Pivotal), le Prix Jean Romanet avec Alpine Rose (Linamix) et son dernier Prix Morny avec Dabirsim (Hat Trick). Le tricolores ont gagné au moins un Gr1 chaque année après cette édition inoubliable. Mais depuis 2014, les étrangers nous ont infligé à trois reprises un score très lourd, du type 4 - 1. Cette année, il est presque impossible de réussir le carton plein pour les Français. Mais nous pouvons compter sur quelques bonnes chances. Freddy Head alignera les tenantes du titre With You (Dansili) et Polydream (Oasis Dream) dans le Prix Rothschild et le Prix Maurice de Gheest, alors que le Prix Jacques Le Marois est plus ouvert qu’il ne paraît après la décision de John Gosden. Il a choisi les Sussex Stakes pour Too Darn Hot (Dubawi). Il reste le Prix Jean Romanet et le Prix Morny, dont les engagements sont encore ouverts.

Sottsass et Persian King ont effectué leurs débuts sans gagner. L’autre point fort de l’été à Deauville, ce sont les courses des 2ans. Les futurs gagnants du Qipco Prix du Jockey Club Sottsass (Siyouni) et de The Emirates Poule d’Essai des Poulains Persian King (Kingman) ont fait leurs débuts à Deauville. Sans gagner en plus ! Toutes les courses peuvent cacher un champion. Ce samedi, il y a à l’affiche l’Arqana Prix de Tancarville, pour 2ans inédits. Ce nom ne vous dit rien ? Bon, en 1992, le 13 août, un énorme poulain nommé Zafonic (Gone West) avait frappé d’entrée dix jours avant son succès dans le Prix Morny. C’est Deauville.

LES COURSES BLACK TYPES DE L’ÉTÉ  À DEAUVILLE
Date Course Label Allocation en euros Conditions Distance Gagnant 2018 Pays entr. Entraîneur
## Prix de Psyché Gr3 80.000 F3 2.000 Homérique FR Francis-Henri Graffard
## Prix Six Perfections Gr3 80.000 F2 1.400 Beyond Reason GB Charlie Appleby
## Prix du Cercle L 52.000 3ans & plus 1.000 Coco City FR Mauricio Delcher-Sanchez
## Prix de Tourgéville L 55.000 3ans M & H 1.600 Masaarr GB Roger Varian
## Prix Rothschild Gr1 300.000 F 1.600 With You FR Freddy Head
## Prix de Cabourg Gr3 80.000 2ans 1.200 Comedy GB Karl Burke
## Prix Luth Enchantée* L 48.000 F4 & plus 2.400 Listen In FR Freddy Head
## Prix Maurice de Gheest Gr1 380.000 3ans & plus 1.300 Polydream FR Freddy Head
## Prix de Reux Gr3 80.000 3ans & plus 2.500 Finche FR André Fabre
## Prix Michel Houyvet L 55.000 3ans 2.800 Ziyad FR Carlos Laffon-Parias
## Prix Moonlight Cloud L 55.000 3ans 1.200
## Prix du Pays d'Auge* L 52.000 4ans & plus 1.800 Potemkin GER Andreas Wohler
## Prix de la Vallée d'Auge L 60.000 2ans 1.000 Queen Bermuda GB William Haggas
## Prix Jacques Le Marois Gr1 1.000.000 3 plus 1.600 Alpha Centauri IE Jessica Harrington
## Prix Minerve Gr3 80.000 F3 2.500 Worth Waitin GB David Lanigan
## Prix François Boutin L 60.000 2ans 1.400 Pure Zen FR Mryiam Bollack-Badel
## Prix Nureyev L 55.000 3ans 2.000 Loxley GB Charlie Appleby
## Prix Guillaume d'Ornano Gr2 400.000 3ans 2.000 Knight to Behold GB Harry Dunlop
## Prix Gontaut-Biron Gr3 80.000 4ans & plus 2.000 Talismanic FR André Fabre
## Prix de Lieurey Gr3 80.000 F3 1.600 Wind Chimes FR André Fabre
## Prix du Calvados Gr2 130.000 F2 1.400 Beyond Reason GB Charlie Appleby
## Prix de la Nonette Gr2 130.000 F3 2.000 Castellar FR Carlos Laffon-Parias
## Prix Daphnis Gr3 80.000 3ans 1.600 Glorious Journey GB Charlie Appleby
## Critérium FEE L 122.000 2ans 1.600 Al Hilalee GB Charlie Appleby
## Prix Morny Gr1 350.000 M2 & F2 1.200 Pretty Pollyanna GB Michael Bell
## Prix Jean Romanet Gr1 250.000 F4 & plus 2.000 Nonza FR Henri-François Devin
## Prix Kergorlay Gr2 130.000 3ans & plus 3.000 Holdthasigreen FR Bruno Hardouin
## Prix de Pomone Gr2 130.000 F3 & plus 2.500 Kitesurf FR André Fabre
## Grand Prix de Clairefontaine* L 55.000 3ans 2.400 Brundtland GB Charlie Appleby
## Grand Prix de Deauville Gr2 200.000 3ans & plus 2.500 Loxley GB Charlie Appleby
## Prix de Meautry Gr3 80.000 3ans & plus 1.200 Tantheem FR Freddy Head
## Prix Quincey Gr3 80 000 4ans & plus 1.600 Graphite FR André Fabre

  (*) courue à Clairefontaine