Arqana partenaire d’une course à Yulong Park pour la 2e année consécutive

International / 26.07.2019

Arqana partenaire d’une course à Yulong Park pour la 2e année consécutive

Pour la deuxième année consécutive, Arqana était sponsor d’une course sur l’hippodrome de Yulong Park, en Chine, le 20 juillet dernier. Mathieu Legars, de l’équipe Bloodstock, était sur place pour représenter Arqana, accompagné de Michelle Chen, qui représentait le FRBC/Le Cheval, également sponsor d’une course le même jour.

Les Arqana Stakes Sprint ont été remportés par Souchez, propriété de Zhang Yuesheng. Ce 5ans a été acheté lors des ventes australiennes de chevaux à l’entraînement en 2018. Fuan Star s’est quant à lui imposé dans Le Cheval and FRBC Stakes Long Distance sous les couleurs de monsieur Fu. Il fait partie des nombreux yearlings achetés par Yulong en Europe dans le but de les revendre ensuite aux propriétaires du Yulong Jockey Club.

La création du Yulong Horse Park. Yulong Group appartient à Zhang Yuesheng, un self-made businessman qui a développé ses activités dans l’extraction de charbon mais aussi l’industrie chimique, la logistique et les énergies renouvelables. Il s’est pris de passion pour les chevaux et a créé en 2008 une filiale dédiée – Yulong Horse Group –, dont la base, le Yulong Horse Park, est située à Youyu, dans le nord de la province de Shanxi, soit à 500 km à l’ouest de Pékin. Le Yulong Horse Park s’est développé sur un terrain de 400 ha et compte pas moins de 300 employés. On y trouve :

  • l’hippodrome du Yulong Jockey Club, avec une piste en sable de 1.600m, 600 boxes répartis en barns de 50 places, des marcheurs, une piscine, des manèges intérieurs ;
  • l’activité entraînement, avec environ 500 chevaux sur les pistes le matin, répartis chez 18 entraîneurs pour une centaine de propriétaires ;
  • l’activité élevage, regroupant 200 juments et cinq étalons. On retrouve des juments appartenant à Zhang Yuesheng mais également à des propriétaires, membres du Yulong Jockey Club. Une partie des courses à Yulong Park sont d’ailleurs réservées aux produits nés et élevés en Chine.

L’importation des chevaux du circuit de courses en Chine et leur commercialisation sur place sont également une activité importante du groupe. Chaque année, environ 120 chevaux issus des ventes de yearlings et de chevaux à l’entraînement rejoignent le territoire chinois. Ils proviennent en grande majorité d’Irlande et d’Australie. Inglis et Magic Millions financent notamment des courses réservées aux produits issus de leurs ventes. Ces chevaux sont ensuite vendus sur place aux propriétaires membres du Yulong Jockey Club et, depuis mai 2018, sont présentés lors de ventes aux enchères dans l’établissement flambant neuf du Yulong Horse Park. Les ventes se tiennent deux fois par an : en mai et à l’automne.

Le programme des courses – Yulong Race Series – s’est renforcé depuis 2017 au rythme d’une réunion de courses tous les samedis de mai à octobre puis se prolonge d’octobre à janvier plus au sud, à Wuhan, la saison d’hiver étant très rigoureuse à Youyu. Le Yulong Horse Park s’est également modernisé ces derniers temps : les courses sont depuis cette année retransmises en direct sur Internet et de jeunes influenceurs chinois y sont invités. Ils partagent en live leur journée aux courses avec leurs abonnés sur leurs smartphones. Très populaires en Chine, les réseaux sociaux visent la population la plus jeune et aident à démocratiser les courses hippiques.

Sur le plan technique, le Singapore Turf Club apporte son aide : formation des commissaires, handicapeurs, code des courses, et le groupe média le plus important en Chine, Sina, est également partenaire. Une plateforme de sponsoring a d’ailleurs été instituée afin de participer à la dotation des courses, où l’on retrouve les maisons de ventes Inglis et Magic Millions d’Australie mais aussi Goffs et Coolmore d’Irlande, ainsi que le fabricant d’aliments Red Mills.

Un développement international. Yulong est depuis trois ans très présent sur le marché australien. Une structure commerciale s’y est développée avec trois haras dont deux nouveaux haras en 2018 totalisant 200 juments. La station d’étalons accueille Grunt, gagnant de deux Grs1 en Australie, qui a débuté pour la saison de monte 2019. L’Irlande fait également partie des pays où Yulong est présent, avec une trentaine de chevaux à l’entraînement répartis chez six entraîneurs. Zhang Yuesheng souhaite également mettre sa marque Yulong en valeur en détenant quelques éléments à l’entraînement aux États-Unis et à Dubaï.

Yulong et la France. Les premiers achats de Yulong en France se sont portés sur des pouliches destinées à l’élevage en Australie, des chevaux à l’entraînement et des 2ans qui ont été exportés en Chine. Lors de la vente de l’Arc 2018, Zhang Yuesheng s’était montré particulièrement actif en achetant trois chevaux dont Ancien Spirit, qui vient de se classer bon troisième pour sa course de rentrée en Irlande sous l’entraînement de Jim Bolger. L’objectif serait maintenant de développer la présence et l’activité de Yulong, une première marche d’importance pour pénétrer le marché chinois. Zhang Yuesheng ainsi que quelques propriétaires ayant des chevaux à Yulong Park seront de nouveau présents cette année pour le week-end de l’Arc de Triomphe et pour les ventes Arqana de chevaux à l’entraînement le samedi. Ce sponsoring est une opportunité pour Arqana et le FRBC/Le Cheval de promouvoir les ventes françaises mais également les courses et l’élevage français auprès de Zhang Yuesheng et des propriétaires présents.