Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ARQANA VENTE D’ÉTÉ - JOUR 2 - Pas d’envolées, mais une édition solide

Institution / Ventes / 03.07.2019

ARQANA VENTE D’ÉTÉ - JOUR 2 - Pas d’envolées, mais une édition solide

Au soir de cette deuxième journée de la vente, il est intéressant de noter qu’avec un nombre de lots équivalent à celui de l’année dernière (381 lots contre 380), le nombre de chevaux ayant changé de main a nettement progressé en passant de 279 à 298. Logiquement, le taux de vendus augmente lui aussi, de 4,8 %, pour atteindre 78,22 %. Il n’est jamais aisé de faire des comparaisons d’une édition à l’autre. Notamment dans cette vente qui accueille plusieurs types de chevaux, avec une offre très variable compte tenu de la force des amiables tout au long de l’année. Néanmoins, on remarquera que le volume total croît encore une fois, à plus de 7,797 millions (+ 4,71 %). Seul le prix moyen baisse un peu à 26.169 € (- 1,97 %). S’il y a eu moins d’envolées cette année, on remarquera que le nombre de chevaux à 100.000 € ou plus passe de huit à quatorze sur les deux journées.

Le top price pour une future poulinière. Floret (Galileo), la sœur de la championne Moonlight Cloud ** (Invincible Spirit), a été acquise par Tony Nerses pour le compte d’Imad Al Sagar. Vendue 380.000 €, elle va rejoindre l’impressionnante jumenterie de Blue Diamond Stud. Cette deuxième journée a aussi été marquée par les huit achats de Gérard Larrieu à destination du Qatar. Il termine logiquement en tête des acheteurs (pour le Jour 2 et sur le cumul des deux journées). The Channel Consignment, qui présentait notamment plusieurs sujets de la dispersion Moratalla, a vendu quinze chevaux et se classe premier chez les vendeurs toutes journées confondues.

Un taux de vendu élevé. Entouré de son équipe, Éric Hoyeau, président directeur général d'Arqana, nous a dit : « Nous finissons cette vacation avec un meilleur taux de vendus que l’an dernier. Sur chaque segment, les acheteurs ont bien répondu. Y compris celui des 2ans montés, qui est une vente complémentaire de celle organisée plus en amont. Le taux de vendus des stores de 2ans est proche de 80 %. C’est très élevé pour cette catégorie et cela atteste de la profondeur du marché. Une clientèle large et solide s’était déplacée pour ce qui est désormais un vrai rendez-vous. Il y a encore de la marge, si les vendeurs ciblent encore plus cette vacation de stores de 2ans. Avec une offre plus vaste, il serait possible de créer quelque chose de comparable avec ce qui existe outre-Manche. Du côté des juments et des pouliches, même s’il y a une notion de service, les résultats attestent du fait qu’on peut vendre ce type de sujets en juillet. Celles qui étaient attendues se sont bien vendues. Enfin, concernant les chevaux à l’entraînement, tout est lié à l’offre dans un marché très marqué par les amiables. On a vu de belles valorisations pour les sujets de plat, à destination du monde entier. Pour les bons profils de sauteurs, les acheteurs viennent à Deauville en confiance et, là encore, certains ont été très bien valorisés sur le ring. Cette vente d’été remplit vraiment son rôle. La mixité de l’offre crée une véritable effervescence qui se matérialise par un taux de vendus fort. »

LES GRANDS INDICATEURS DU JOUR 2
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)*
2019 216 168 (77,78 %) 25.054 € (- 0,47 %) 8.000 € (- 3,03 %) 4.209.000 € (+ 3,21 %)
2018 190 162 (85,26 %) 25.173 € 8.250 € 4.078.000 €
*hors amiables
LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)*
2019 381 298 (78,22 %) 26.169 € (- 1,97 %) 15.500 € (+ 29,17 %) 7.798.500 € (+ 4,71 %)
2018 380 279 (73,42 %) 26.694 € 12.000 € 7.447.700 €
*hors amiables

LE TOP 5 DES CHEVAUX À L’ENTRAINEMENT
Lot Nom Sexe Origines Prix
404 Belsanndi M. Sinndar & Starboard Beam 210.000 €
Acheteur : T J Bloodstock
Vendeur : Aga Khan Studs
415 Crealion H. Creachadoir & Lady La Lionne 150.000 €
Acheteur : Alex Elliott
Vendeur : J.-Ph. Dubois
420 For Langy H. Day Flight & Jubilée II 150.000 €
Acheteur : Guy Petit
Vendeur : A.-S. Pacault
385 Go to Hollywood M. Penny’s Picnic & Agence Belge 140.000 €
Acheteur : Sas Gérard Larieu
Vendeur : Y. Barberot
390 Famous Wolf M. Kendargent & More than Famous 120.000 €
Acheteur : Alessandro Marconi
Vendeur : A. Fabre

LE TOP DES VENDEURS
Jour 2
# Vendeurs Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Jean-Claude Rouget 11 44.455 € 489.000 €
2 Fairway Consignment 7 195.000 € 390.000 €
3 Aga Khan Studs 3 120.667 € 362.000 €
4 Channel Consignment 11 30.182 € 332.000 €
5 André Fabre 4 71.000 € 284.000 €

LE TOP DES ACHETEURS
Jour 2
# Acheteurs Achetés Prix moyen Chiffre d'affaires
1 S.A.S. Gérard Larrieu 8 82.000 € 656.000 €
2 Tony Nerses 1 380.000 € 380.000 €
3 TJ Bloodstock 2 112.500 € 225.000 €
4 Guy Petit 8 28.063 € 224.500 €
5 Haras du Saubouas 2 85.000 € 170.000 €

Faits marquants

CHEVAUX À L’ENTRAÎNEMENT

UN FILS DE SINNDAR PART EN IRLANDE

#404    M3      BELSANNDI           Sinndar & Starboard Beam, par Sea the Stars    210.000 €

Acheteur : T J Bloodstock

                        Vendeur : Aga Khan Studs

                        Éleveur : Son Altesse l’Aga Khan

Toby Jones a eu le dernier mot à 210.000 € pour ce poulain puissant qui a débuté le 22 avril. Quatrième lors de ses premiers pas à ParisLongchamp, il a ouvert son palmarès sur les 2.600m de Châteaubriant pour sa deuxième sortie. Le courtier nous a expliqué : « Pour moi, c’était le cheval de la vente. Il a le modèle, le pedigree et les performances. Un cheval en provenance de l’élevage Aga Khan, c’est un gage de qualité. Je l’ai acheté pour un client irlandais, Brian Comer. Il avait déjà acheté à Arqana lors de la dernière vente d’automne et il a voulu réinvestir. Le poulain ira à l’entraînement chez Edward O’Grady et il est vraisemblablement destiné à l’obstacle. »

Belsanndi est un descendant de la championne Behera (Mill Reef), lauréate du Prix Saint-Alary et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Au haras, elle a produit cinq black types parmi lesquels Bekhira (Entrepreneur), la mère de Belsanndi qui est lauréate de Listed, et surtout Behkara (Kris), gagnante du Prix Hubert de Chaudenay (Gr2) et deuxième du Prix Royal-Oak (Gr1). Behkara a donné à son tour Behkabad (Cape Cross), vainqueur du Grand Prix de Paris et troisième du Breeders’ Cup Turf (Grs1) et étalon au Japon.

Le nouveau propriétaire de Belsanndi, Brian Comer, avait acheté l’ancien "Fabre" Act of God (Camelot) à Arqana par l’intermédiaire de Toby Jones. Castré au mois de mars, Act of God a ensuite ouvert son palmarès d’entrée de jeu en obstacle, sur les claies irlandaises, sous l’entraînement d’Edward O’Grady.

DAVID MAXWELL FAIT SON MARCHÉ

#420    H4       FOR LANGY           Day Flight & Jubilee II, par Vidéo Rock  150.000 €

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Anne-Sophie Pacault

Éleveur : Patrice Vagne

Lauréat de ses deux sorties, For Langy (Day Flight), a gagné en plat pour ses premiers pas à Orléans. Il s’est ensuite imposé de quatre longueurs et demie sur les haies, le 22 juin dernier aux Sables-d’Olonne. Guy Petit a poussé les enchères jusqu’à 150.000 € et il nous a dit : « C’est le premier cheval que j’achète en provenance de chez Anne-Sophie Pacault. Il est encore novice sur les haies mais son profil est celui d’un cheval de steeple. Je l’ai acheté pour une équipe gagnante : celle de David Maxwell ! Il sera entraîné par Philip Hobbs, avec lequel j’ai connu de bons moments grâce à Lord Brex (Glenlivet Anniversary 4-y-o Novices' Hurdle, Gr2), Bouchasson (11th Edinburgh Woollen Mill Future Champion Novices' Chase, Gr2), Cheltenian (Scottish Champion Hurdle, Gr2)… » For Langy, un élève de Patrice Vagne, est issu de la proche famille d’Épi Sacre (deuxième du Prix Maurice Gillois, Gr1). Par l’intermédiaire de Guy Petit, le gentleman rider David Maxwell a notamment acquis Bob and Co (Dom Alco) et Cat Tiger (Diamond Boy). En selle sur ce dernier, il a gagné le Prix Morgex (Gr3).

LE NEVEU DE LADYKISH VA TRAVERSER LA MANCHE

#415    H3       CREALION Creachadoir & Lady la Lionne, par Turgeon                  150.000 €

Acheteur : Alex Elliott

            Vendeur : Jean-Philippe Dubois

            Éleveur : Haras de Lonray

Vainqueur sur les haies de Clairefontaine dès sa deuxième sortie, le 17 juin dernier, le prometteur Crealion (Creachadoir) a trouvé preneur pour 150.000 € auprès d’Alex Elliott. Ce dernier nous a dit : « Je l’aime beaucoup physiquement et il a un excellent pedigree. Il va aller à l’entraînement chez Tom George. Il est taillé comme un steeple-chaser et il faudra lui laisser du temps, mais il fera certainement des progrès. »

Crealion est un neveu de Ladykish (Comte du Bourg), lauréate du Prix Maurice Gillois et troisième du Prix Cambacérès (Grs1), mais aussi de Turkish Junior (Comte du Bourg), vainqueur du Prix Murat (Gr2) et deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). C’est la famille de la triple gagnante de Listed Turbotière (Turgeon), laquelle a également conclu deuxième du Prix d’Hédouville (Gr3) avant de donner trois black types à Auteuil : Dottore (Doctor Dino), Kapétienne (Kapgarde) et Turbotin (Passing Sale). Quant à Tom George, il a prouvé son habilité à maintes reprises avec les sauteurs français et a même réussi à s’imposer au plus haut niveau sur notre sol grâce à l’élève de Paul Nataf Halley (Loup Solitaire) dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), en 2011.

LES ACHATS DE GÉRARD LARRIEU POUR KHALIFA BIN SHEAIL AL KUWARI

#385    M3      GO TO HOLLYWOOD      Penny’s Picnic & Agence Belge, par Librettist     140.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : Yann Barberot

Éleveur : Ludovic Fleury

#474    M3      ZAMHARER           Olympic Glory & Strawberrydaiquiri, par Dansili          96.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : André Fabre

Éleveurs : Al Shaqab Racing

#443    H3       THIAGO       Kendargent & Lunaba, par Anabaa         90.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : Jean-Claude Rouget

Éleveurs : Scea des Prairies & Écurie Celtica

#389    M3      MOUTIER    Penny’s Picnic & Agence Belge, par Librettist     80.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : Yann Barberot

Éleveur : Ludovic Fleury

#469    H3       ARROW        Toronado & Jeu de Vivre, par Montjeu   80.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : Jean-Claude Rouget

Éleveurs : Aliette & Gilles Forien

Lauréat d’une Classe 1, sur les 1.600m de Nantes, après avoir conclu troisième du Prix Omnium II (L) de Shaman (Shamardal), Go to Hollywood (Penny's Picnic) a pris la direction de l’Allemagne. Le pensionnaire de Yann Barberot s’est classé troisième du Badener Meile (Gr2). À présent, il va s’envoler pour le Qatar où il portera les couleurs de Khalifa bin Sheail Al Kuwari, comme Gérard Larrieu nous l’a confirmé après avoir signé le bon à 140.000 €. Go to Hollywood est le cinquième black type de la production de Penny's Picnic (Kheleyf), lequel officie au haras du Hoguenet. Élevé par Ludovic Fleury, Go to Hollywood a une sœur de 2ans par Dabirsim (Hat Trick), déclarée à l'entraînement chez Yann Barberot. C'est le neveu de Des Années Folles (Bernebeau), qui a pris près de 200.000 € en compétition. Il s'agit de la famille de Fast Tempo (Green Tune), deuxième du Prix Gaston Branère (L).

Zamharer, le troisième produit d’une jument de Gr1. Quatrième d’une Classe 1 à ParisLongchamp lors de sa dernière course, Zamharer compte deux succès dans des lots plus modestes en huit sorties. Ce représentant d’Al Shaqab Racing est bien né puisqu’il est le troisième produit de Strawberrydaiquiri (Dansili), lauréate des Windsor Forest Stakes (Gr2) et montée à deux reprises sur le podium des Sun Chariot Stakes (Gr1). La deuxième mère, Strawberry Morn (Travelling Victor), a remporté pas moins de treize Listeds aux États-Unis.

Un update de taille pour Thiago. Troisième du Prix Daniel Guestier (Classe 1), ce représentant de l’écurie Tepper a ensuite remporté le Prix de l’Association des propriétaires du galop du Sud-Ouest (Classe 1), le 14 juin à Toulouse. Pour décrocher cette deuxième victoire, il avait su se montrer lutteur. Élevé par la Scea des Prairies et l'écurie Celtica, Thiago a trouvé preneur sur le ring d'Arqana. Présenté par La Motteraye Consignment, il avait été cédé 60.000 € à Jean-Claude Rouget lors des ventes de yearlings d'août. Thiago est le frère d’Itération (Astronomer Royal), deuxième du Prix Delahante (L).

Sa mère Lunaba (Anabaa) est la deuxième mère d'Altérité ** (Literato), gagnante des Garden City Stakes (Gr1) mais aussi deuxième du Prix Saint-Alary et des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Grs1), de Yuman (Literato), vainqueur du Prix Aymeri de Mauléon et deuxième du Prix Omnium II (Ls), et de Kindly Dismiss (Excellent Art), deuxième du Critérium du Béquet (L).

Arrow, un deuxième achat chez Jean-Claude Rouget. Auteur de trois succès consécutifs cette année sous la casaque de Philippe Ségalot, Arrow a décroché sa plus belle victoire dans le Prix Soledad de Moratalla (Classe 1) à Dax. En dernier lieu, il a conclu cinquième et dernier du Derby du Languedoc (L). Présenté par le haras de Montaigu, il avait été cédé 90.000 € à Jean-Claude Rouget lors des ventes de yearlings d’août Arqana. C’est un neveu d’Alta Lilea (Galileo), troisième des Park Hill Stakes (Gr2). La deuxième mère, In my Life (Rainbow Quest), est une propre sœur du gagnant du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) Special Quest. Elle est aussi la sœur de Moiava (Bering), championne à 2ans en France et lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2).

Moutier, des breeze up au Qatar. Comme Go to Hollywood, Moutier (War Front) va s’envoler pour Doha et il portera la même casaque. Gérard Larrieu a signé le bon à 80.000 €. Ce poulain a bien gagné son maiden à la fin du mois d’avril à Bordeaux. Cet élève de l’écurie des Monceaux a fait monter les enchères à 220.000 €, en août 2017, à Deauville. Présenté par Grove Stud à la Craven breeze up, il a été racheté 140.000 Gns. Attiré par les statistiques de Didier Guillemin, Newsells Park Stud, l'écurie des Monceaux et Brendan Holland ont placé ce poulain chez le professionnel de Mont-de-Marsan. Sa mère est une sœur du rapide Dutch Art (Medicean), lauréat du Prix Morny, des Middle Park Stakes, et deuxième du Prix Maurice de Gheest, de la July Cup ainsi que troisième des 2.000 Guinées (Grs1).

Un effectif considérable. Khalifa bin Sheail Al Kuwari et Jassim Mohammed Ghazali Jahromi font – encore une fois – la course en tête au classement des propriétaires et des entraîneurs au Qatar. La casaque Al Kuwari pourrait être sacrée une troisième fois et Ghazali semble en passe de décrocher un sixième titre. Ces succès sont alimentés par un effectif considérable. Lors de la saison passée, l'entraîneur a aligné pas moins de 621 partants dans son pays. C'est plus qu'André Fabre ou Jean-Claude Rouget en France, tout en sachant que les opportunités pour courir un cheval au Qatar sont dix fois moindres qu'en France (en moyenne, deux réunions par semaine pendant la saison, qui dure six mois).

La réussite de leurs achats français. Compte tenu de leur pouvoir d'achat et du nombre de chevaux qu'ils ont à courir (près de 300 chevaux à l'entraînement à Doha !), Al Kuwari et Ghazali se fournissent des deux côtés de la Manche. Mais c'est pourtant en France qu'ils ont trouvé leurs meilleurs chevaux, en particulier par l'intermédiaire de Gérard Larrieu. C'est l'homme de Chantilly Bloodstock qui avait fait acheter Dubday (Dubawi) à Khalifa bin Sheail Al Kuwari lors de la vente de l'Arc : sous l'entraînement de Ghazali, il a gagné six Grs1 locaux, dont deux fois l'Amir Trophy, la course la plus importante du programme réservé aux pur-sang anglais. Actuellement, trois des cinq meilleurs chevaux de l'association Al Kuwari & Ghazali ont suivi le même itinéraire, dont Anima Rock (Dukhan Sprint, Gr3 local) et The Blue Eye (double lauréat de l'Amir Trophy, Gr1 local), également issus de la vente de l'Arc. Le plus riche de leurs pur-sang arabes, Fakhir (No Risk Al Maury), a également été acheté chez Arqana alors qu'il était présenté par le haras de Saint-Faust (où son père fait la monte pour le compte de Shadwell). Il s'est imposé dans la très richement dotée H.H. The Silver Sword, qui n'a pas le statut black type, mais qui en a l'allocation (513.000 QAR). C'est pour le compte de Khalifa bin Sheail Al Kuwari que Gérard Larrieu a acheté les deux top prices de la vente de pur-sang arabes de Saint-Cloud en 2018, mais aussi payé les deux prix les plus élevés de la vente d'été 2018. En France, cette casaque était récemment représentée par Al Malhouf (Dutch Art), notamment deuxième du Prix Hocquart Longines (Gr2).

FAMOUS WOLF POUR AHMED BIN HARMASH

#390    M3      FAMOUS WOLF     Kendargent & More than Famous, par More than Ready            120.000 €

Acheteur : Alessandro Marconi

Vendeur : André Fabre

Éleveur : Jean-Philippe Dubois

C’est accompagné d’Alessandro Marconi qu’Ahmed bin Harmash a posé l’enchère gagnante, à 120.000 €, pour Famous Wolf (Kendargent). Au sujet du gagnant du Prix Maurice Caillault (L), qui reste sur une troisième place dans le Derby Suisse, l’Émirati nous a confié : « Les chevaux qui viennent de chez André Fabre sont sains et ils ont de la marge. J’ai par exemple entraîné New Trails (Medaglia d'Oro) en provenance de son effectif. Ce dernier a gagné deux courses à Meydan et il s’est classé deuxième de l’Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr2). J’espère que Famous Wolf sera aussi bon. »

Élevé par Jean-Philippe Dubois, Famous Wolf a été vendu par le biais d'Arqana lorsqu’il était yearling. Présenté par le haras des Capucines, il avait trouvé preneur pour 35.000 € auprès de Broadhurst Agency en octobre. La deuxième mère, Famously (Sadler's Wells), est une propre sœur de Moon Queen, gagnante du Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque) et de Rostropovich, troisième du Prix Hubert de Chaudenay (Gr2). Famously est aussi la sœur de Barafamy (Barathea), lauréate du Premio Dormello (Gr3), et d'Innuendo (Caerleon), gagnante de l'Orchid Handicap (Gr2), du Very One Handicap et troisième des E.P. Taylor Stakes (Gr1).

PRESIDENT LINE RESTE CHEZ ALAIN COUÉTIL

#418    F5       PRÉSIDENTE LINE          Martaline & Présidence, par Nikos            100.000 €

Acheteur : Paul Nataf

Vendeur : Alain Couétil

Éleveurs : Pierre Goral & Haras du Hoguenet

Acquise sur ce ring en décembre 2014, pour 35.000 €, Présidente Line (Martaline) a ensuite fait carrière pour une association entre l’écurie Cerdeval et son entraîneur, Alain Couétil. Lauréate de quatre courses – dont le Prix Georges Pastre à Pau –, Presidente Line s’est aussi classée troisième du Prix d’Arles (L). Ce mercredi, elle a fait monter les enchères jusqu’à 100.000 €.

Paul Nataf était accompagné par Alain Couétil et Sybille Gibson. Il nous a expliqué : « Présidente Line va rester à l’entraînement chez Alain Couétil qui est en propriétaire à hauteur de 40 %, alors que le haras de Montaigu en a acheté 60 %. » Elle est la sœur d'Invicter (Sholokhov), gagnant du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Cambacérès (Gr1), d'Hanawa (Ballingarry), vainqueur du Premio di Treviso (L), de Netstar (Lavirco), troisième du Prix Melanos (L), de Shadline (Septième Ciel), à qui l'on doit les bons The Reader (Lando), vainqueur du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), et Vintage (Nickname), lauréate du Prix Finot (L).

Sa deuxième mère, Prodigalité (Saint Andrews), a conclu deuxième d'un Finot. Elle a donné Worldbest (Muhtathir), vainqueur du Prix Camille Duboscq (L), troisième du Grand Prix d'Automne et du Prix Renaud du Vivier (Grs1), Mood ** (Laveron), lauréate du Prix François de Poncins (L) et troisième du Prix André Michel (Gr3), et Orcantara (Villez), troisième du Prix Bournosienne (Gr3), la génitrice de Pindare (Ballingarry).

SANARY S’ENVOLE VERS LA SCANDINAVIE

#459    M3      SANARY      Invincible Spirit & Sagawara, par Shamardal     100.000 €

Acheteur : Morten Buskop Bloodstock

Vendeur : Aga Khan Studs

Éleveur : Aga Khan Studs

Quatre fois placé en cinq sorties, Sanary (Invincible Spirit) a finalement ouvert son palmarès dans le Prix de Waregem (Maiden) le 24 juin, au Croisé-Laroche. Un update qui tombait à pic ! Accompagné de Nina Lensvik, Morten Buskop a signé le bon à 100.000 € et il nous a dit : « Nous l'avons acheté pour un propriétaire scandinave d’importance, 360 North Horse Racing. Il est Danois mais ses chevaux sont placés chez Nina Lensvik, qui est entraîneur particulier, près de Malmö en Suède. Ces couleurs ont brillé à Dubaï grâce à Irish Trilogy (Gregorian), troisième du Meydan Classic (L), mais aussi avec Suspcious Mind (Appel au Maître), que j’ai d’ailleurs élevé. Sanary va les rejoindre en Scandinavie. Nous avons aimé le style de sa récente victoire. En allant devant, il a montré son vrai visage. Il va courir une préparatoire avant de prendre part au Marit Sveaas Minneløp (Gr3, 1.800m), le 24 août en Norvège. Cette épreuve a plus de 130.000 € d’allocation. »

Sanary est le premier gagnant de Sagawara (Shamardal), lauréate du Prix Saint-Alary (Gr1). La troisième mère, Saganeca (Sagace), lauréate du Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque) et deuxième du Gran Premio di Milano (Gr1 à l'époque), a notamment donné Sagamix (Linamix), vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1) et du Prix Niel (Gr2), Sagacity (Highest Honor), vainqueur du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et troisième de l'Arc de Triomphe, et Sage et Jolie (Linamix), lauréate du Prix de Malleret (Gr2), deuxième du Prix de la Nonette et troisième du Prix de Royaumont (Grs3) et mère de Sageburg (Johannesburg), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1). C’est une famille vivante, dans laquelle on retrouve Secret Gesture (Galileo), placée des Oaks, du Prix du Moulin de Longchamp et du Prix Ganay (Grs1), et Japan (Galileo), impressionnant lauréat des King Edward II Stakes (Gr2) à Royal Ascot, et peut-être le meilleur 3ans européen sur 2.400m de cette année.

LE TOP 5 DES JUMENTS 
Lot Nom Origines Prix
210 Floret Galileo & Ventura 380.000 €
Acheteur : Tony Nerses
Vendeur : Fairway Consignment
218 Torentosa (Pleine de Zoustar) Oasis Dream & Ysoldina 140.000 €
Acheteur : Tweenhills Farm & Stud Ltd
Vendeur : Channel Consignment
261 Contessa du Barry (Pleine d’Almanzor) Motivator & Highborne 100.000 €
Acheteur : Scea Domaine Rymska
Vendeur : Hubert Honoré
263 Boscastle (Pleine de Caravaggio) Sea the Stars & Imprecation 90.000 €
Acheteur : Haras du Saubouas
Vendeur : Greenfield Consignment
252 Kelty in Love (Pleine de Panis) Keltos & Ever in Love 80.000 €
Acheteur : Haras du Saubouas
Vendeur : Haras des Faunes

LES JUMENTS

IMAD AL SAGAR S’OFFRE LA SŒUR DE MOONLIGHT CLOUD **

#210    F3       FLORET       Galileo & Ventura, par Spectrum  380.000 €

Acheteur : Tony Nerses

Vendeur : Fairway Consignment

Éleveur : Ventura Syndicate

Sortant de l’entraînement de Freddy Head – chez qui elle portait les couleurs de John Magnier, Michael Tabor et Derrick Smith – Floret (Galileo) est passée pour la première fois de sa vie en vente ce mercredi. Compte tenu de la qualité de son papier, elle était l’un des lots les plus attendus de la journée et c’est Tony Nerses qui a eu le dernier mot à 380.000 €. Ce dernier a déclaré : « Je l’ai achetée pour Imad Al Sagar et elle va rejoindre Blue Diamond Stud. Il voulait vraiment une jument de cette souche. Elle a le pedigree, mais aussi la beauté. Nous ne savons pas avec qui il sera croisée. En tout cas, il est rare de trouver ce niveau de pedigree. Elle est fantastique et nous plaçons de grands espoirs en elle. » Floret est en effet la sœur de la championne Moonlight Cloud ** (Invincible Spirit), lauréate de douze courses, dont trois éditions du Prix Maurice de Gheest, mais également le Prix Jacques Le Marois, le Prix du Moulin de Longchamp et le Prix de la Forêt (Grs1). Son propre frère, Cedar Mountain (Galileo), s’était classé deuxième du Sunset Handicap (Gr2, 2.400m) à Hollywood Park. La deuxième mère, Wedding Bouquet (Kings Lake), était montée sur le podium des National Stake et des Phoenix Stakes (Grs1). Elle est déjà l’aïeule de huit black types. C’est la famille de Generous (Derby et Derby d’Irlande, Grs1) et d’Imagine (1.000 Guinées d’Irlande et Oaks d’Epsom, Grs1)

Elle rejoint Blue Diamond Stud nouvelle formule. Longtemps associé à Saleh Al Homaizi, Imad Al Sagar fait désormais cavalier seul à la tête de Blue Diamond Stud. Et il a notamment racheté une partie des parts de son ancien associé sur le ring de Tattersalls, en décembre dernier. Son conseiller hippique – Tony Nerses – avait par exemple signé le bon à 2,4 millions de Guinées pour Pearling (Storm Cat), laquelle a donné l’étalon maison Decorated Knight (Irish Champion Stakes, Tattersalls Gold Cup & Jebel Hatta, Grs1). Saleh Al Homaizi et Imad Al Sagar ont, par le passé, fait courir au meilleur niveau avec Authorized (Juddmonte International Stakes, Racing Post Trophy et Derby d’Epsom, Grs1), lequel officie désormais en France au haras du Logis.

La collection de juments de Blue Diamond Stud, haras créé près de Newmarket en 2010, est impressionnante, avec par exemple les sœurs d’Order of St George (Ascot Gold Cup & Irish St Leger, deux fois, Grs1), de Carpe Diem (Claiborne Breeders' Futurity &, Toyota Blue Grass Stakes, Grs1), Mastercraftsman (Irish 2.000 Guinées, National Stakes, Phoenix Stakes & St James's Palace Stakes, Grs1), David Junior (Champion Stakes, Coral Eclipse Stakes & Dubai Duty Free Stakes, Grs1), Spinning Queen (Sun Chariot Stakes, Gr1), ou encore Crowded House (Racing Post Trophy, Gr1)…

Une année à part pour Charles Brière. L’homme de Fairway Consignment nous a expliqué : « C’est le cheval le plus cher que j’ai présenté aux ventes ! La réussite d’Arizona (Coventry Stakes, Gr2) à Royal Ascot nous a assuré une bonne exposition internationale. C’est important pour l’avenir. Floret est arrivé chez moi il y a deux mois en provenance de l’entraînement de Freddy Head. Elle est vraiment facile au quotidien. » Outre Arizona, parmi les chevaux présentés chez Arqana sous la bannière de Fairway Consignment, il y a notamment Angkor Wat (Nathaniel), deuxième du Derby tchèque, Olendon (Le Havre), deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), ou encore Bonita Fransisca (Pedro the Great), troisième du Prix du Calvados (Gr3). Charles Brière a été à l’honneur ce mercredi, sur le ring de Deauville, mais aussi sur la piste deauvillaise grâce à la jolie victoire de Mageva (Wootton Bassett) dans le Prix de Firfol (Inédites, 2ans).

UNE SŒUR DE WINGS OF EAGLES POUR TWEENHILLS

#218    F11     TORENTOSA          Oasis Dream & Ysoldina, par Kendor      140.000 €

Saillie par Zoustar

Acheteur : Tweenhills Farm & Stud Ltd

Vendeur : The Channel Consignment

Éleveurs : Aliette et Gilles Forien

Issue de la dispersion de l’effectif de la marquise de Moratalla, cette jument était la seule du catalogue à être présentée pleine de Zoustar (Northern Meteor). Tête de liste des étalons de première génération en Australie, il a débuté la double saison à Tweenhills Farm cette année. Et Torentosa (Oasis Dream) devrait le rejoindre avec son poulain à naître en 2020. Henri Bozo a signé le bon à 140.000 € et il nous a dit : « Je l’ai acheté pour mon ami David Redvers qui était au téléphone. Sa sœur est à l’entraînement chez Johan Gosden et elle montre de la qualité. L’objectif est de soutenir Zoustar. »

Deuxième du Critérium de Vitesse (L), Torentosa est aussi et surtout la sœur de deux chevaux de Groupe outre-Manche. Son frère, Wings of Eagles (Pour Moi), a gagné le Derby d’Epsom et il s’est classé troisième de celui d’Irlande (Grs1) où il s’est fait mal. Sa sœur, Sparkle Roll (Kingman), était un espoir classique de l’écurie Gosden un peu plus tôt cette année. Son entourage a fait le choix de la patience et elle vient de se classer troisième des Ribblesdale Stakes (Gr2) à Royal Ascot.

Sa deuxième mère, Rotina (Crystal Glitters), est la jument de base de l’élevage des époux Forien. Elle est l’aïeule de onze black types. Outre les chevaux précités, elle est également à l’origine de Belle et Célèbre (Peintre Célèbre), lauréate du Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), et d’Appel au Maitre (Starborough), deuxième du Rheinland-Pokal (Gr1) et troisième du Deutschland Preis - Freunde und Forderer (Grs1). Torentosa est une fille d’Oasis Dream (Green Desert), notamment père de mère de Sioux Nation (Phoenix Stakes, Gr1). Au haras, elle a déjà donné Jackfish (Exceed and Excel), deux fois placé de maiden à Deauville.

ÉRIC FEURTET S’OFFRE CONTESSA DU BARRY

#261    F4       CONTESSA DU BARRY  Motivator & Highborne, par Anabaa       100.000 €

                        Pleine d’Almanzor

Acheteur : Scea Domaine de Rymska

                        Vendeur : Hubert Honoré

                        Éleveur : Haras du Quesnay

Gagnante à 3ans pour ses débuts, sur 2.000m, et troisième du Prix de Royaumont (Gr3) sous l’entraînement de Nicolas Clément, Contessa du Barry (Motivator) a séduit Éric Feurtet qui a fait monter les enchères jusqu’à 100.000 €. Installé en Saône-et-Loire, l’éleveur est un fidèle des ventes Arqana depuis qu’il y a acheté en 2013 Foreign Raider (Lend a Hand), la mère de Rymska (Le Havre). Gagnante du Critérium de l’Ouest (L) à 2ans, cette dernière a ensuite été exportée aux États-Unis où elle a gagné quatre Groupes et pris la deuxième place des Gamely Stakes et des Jenny Wiley Stakes (Grs1). Éric Feurtet nous a expliqué : « Je suis venu aux ventes pour elle, entre autres. La jument est placée de Groupe et elle a été très bien saillie, et de bonne heure en plus. Je l’ai payée un peu plus cher que ce que je pensais, mais elle vaut ce prix ! »

La jument est pleine pour la première fois de l’étalon du haras d’Étreham Almanzor (Wootton Bassett), qui officie au tarif de 35.000 € et dont les premiers produits sont nés cette année. Contessa du Barry est issue de Motivator (Montjeu), un sire qui s’affirme en tant que père de mère comme en attestent les performances de Fleeting (Zoffany), gagnante des May Hill Stakes (Gr2), troisième des Oaks d’Epsom (Gr1) et récente deuxième des Ribblesdale Stakes (Gr2) sans avoir une ligne droite très fluide, ou encore de Foxtrot Liv (Foxwedge), troisième des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). La jument est une sœur d’High Dynamite (Kentucky Dynamite), deuxième du Prix Noailles (Gr3), mais aussi une petite-fille de la gagnante du Prix Saraca (L) Hope Town (Sillery). Achetée 90.000 € par Jeremy Brummitt lors de la vente de yearlings d’octobre, elle avait été rachetée 65.000 € à la dernière vente d’élevage Arqana.

UNE JUMENT PLEINE DE CARAVAGGIO POUR PAUL BASQUIN

#263    F4       BOSCASTLE           Sea the Stars & Imprecation, par First Defence   90.000 €

Saillie par Caravaggio

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Greenfield Consignment

Éleveur : Pursuit of Success Llc

Grande jument alezane, Boscastle (Sea the Stars) a décroché deux places outre-Manche en dix sorties. Saillie pour la première fois, elle est pleine de Caravaggio (Scat Daddy), lequel effectuait sa deuxième saison de monte en 2019 au tarif de 35.000 € pour le compte de Coolmore. Paul Basquin est allé jusqu’à 90.000 € pour se l’offrir et il a ensuite déclaré : « Elle a un bon pedigree. C’est une fille de Sea the Stars (Cape Cross), que j’aime beaucoup. Il n’y avait qu’une seule jument pleine de Caravaggio au catalogue de cette vente. C’est un jeune étalon très intéressant. »

Le poulain à naître aura donc un croisement très proche du frère de sa mère, Anothertwistafate (Scat Daddy), lequel vient d’effectuer une bonne saison cette année à 3ans aux États-Unis en remportant les El Camino Real Derby (L, 1.800m), mais également deux fois placés de Gr3 sur la même distance. La deuxième mère a donné trois black types dont Nebraska Tornado (Storm Cat), gagnant des Prix de Diane et du Moulin (Grs1).

LA MÈRE DE RIMINI REJOINT LE HARAS DU SAUBOUAS

#252    F12     KELTY IN LOVE   Keltos & Ever in Love, par Neverneyev    80.000 €

            Pleine de Panis et suitée de Wootton Bassett

Acheteur : Haras du Saubouas

            Vendeur : Haras des Faunes

            Éleveur : Écurie Biraben & Mathieu Daguzan-Garros

Paul Basquin n’a pas hésité à enchérir jusqu’à 80.000 € afin de se porter acquéreur de Kelty in Love (Keltos), confirmée aussi bien au haras qu’en piste. La poulinière est suitée d’une femelle de Wootton Bassett (Iffraaj). Le directeur du haras du Saubouas nous a confié : « C’est une jument chic qui se déplace bien. Elle a produit un gagnant de Groupe avec un étalon intermédiaire et elle est pleine de Panis (Miswaki), qui est un étalon améliorateur. Je l’ai achetée pour un client du haras de Saubouas. » Gagnante du Prix des Rêves d’Or (L) et troisième du Prix d’Arenberg (Gr3), Kelty in Love a produit trois vainqueurs dont le précoce Rimini (Elusive City), qui a fait mieux que sa mère en s’imposant dans le Prix d’Arenberg. La poulinière est elle-même issue d’une gagnante black type puisque sa mère, Ever in Love (Neverneyev), avait remporté le Prix Aymeri de Mauléon (L). C’est la famille d’Hard to Sing (Hard to Beat), vainqueur du Prix Jean Prat (Gr2, à l’époque).

UNE SŒUR DE TIN HORSE POUR STEVE BURGGRAF

#267    F8       SOUTH SISTER      Sakhee & Joyeuse Entrée, par Kendor     65.000 €

Saillie par Gleneagles

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : The Channel Consignment

Éleveur : Pursuit of Success LLC

Gleneagles (Galileo) est un jeune sire sur la montante. En effet, Royal Ascot constitue un test pour les étalons de première production. La victoire de Southern Hills (Gleneagles) dans les Windsor Castle Stakes (L) ne va pas manquer d'apporter du crédit à son père, qui a aussi pu compter sur Highland Chief (troisième des Chesham Stakes, L) lors du même meeting. Il a déjà donné un troisième black type avec Precious Moments (deuxième des Airlie Stud Stakes, Gr2).

Issue de la dissolution de l’élevage Moratalla, South Sister (Sakhee) était présentée pleine de ce jeune étalon. Laurent Benoit nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour l’écurie de Montlahuc et elle va retourner chez Alban Chevalier du Fau. C’est une famille que j’aime bien, avec la présence de Kendor (Kenmare). Je connais bien les premiers produits. Le premier était un beau Le Havre (Noverre) qui est en Angleterre. Le deuxième, une fille de Sea the Stars (Cape Cross), est en Angleterre. South Sister est pleine d’un jeune étalon très prometteur. Son propre frère Tin Horse** était un très bon cheval de course, notamment lauréat classique sur le mile. Et la jument est outcross [de Galileo, Danzig, Linamix, Storm Cat…, ndlr]. »

Lauréate à 3ans sur 1.400m, South Sister une fille de Joyeuse Entrée (Kendor), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3). Cette dernière a donné Becomes You (Lomitas), lauréate du Critérium de l’Ouest (L) et Tin Horse ** (Sakhee). Deuxième du Prix Morny (Gr1) de Dream Ahead (Diktat), il s’est aussi classé troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) de Wootton Bassett (Iffraaj). À 3ans, Tin Horse a gagné la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) de deux longueurs et il a remporté le Prix Messidor (Gr3).