BELMONT (US), SAMEDI - Olendon et Rockemperor à la découverte de l’Amérique

International / 04.07.2019

BELMONT (US), SAMEDI - Olendon et Rockemperor à la découverte de l’Amérique

Martin Panza, le directeur des courses de la New York Racing Association, a décidé de créer deux circuits pour les 3ans sur gazon. Et son choix s’est révélé payant. Ce samedi, à Belmont Park, neuf pouliches s’aligneront au départ des Belmont Oaks (Gr1), dont l’allocation s’élève à 750.000 $ (664.000 €). Dans le même temps, le Belmont Derby (Gr1), qui offre un million de dollars (886.000 €), a lui aussi fait le plein, avec quatorze poulains et un remplaçant. L’année dernière, ils avaient été respectivement neuf et dix sujets à prendre part au Derby et aux Oaks, dont les allocations s’élevaient à 1,2 M$ et 1 M$. Sur les deux épreuves, il y aura en tout et pour tout sept chevaux dépendant d’un entraînement étranger. C’est le cas par exemple des deux japonais, le poulain Master Fencer (Just a Way), qui après le Kentucky Derby et les Belmont Stakes, retrouve le gazon, et la pouliche Jodie (Daiwa Major), qui après avoir terminé placé de Groupes n’avait pas tenu dans les Japanese Oaks (Grs1).

La France est aussi représentée. Dans les Oaks, Olendon (Le Havre), achetée par Sol Kumin après sa deuxième place dans le Prix Saint-Alary (Gr1), a tiré l’as à la corde. Elle effectuera sa dernière sortie sous l’entraînement de Pascal Bary avant d’intégrer les boxes de Chad Brown. Aidan O’Brien a délégué deux pouliches, Coral Beach (Zoffany) et Just Wonderful (Dansili), et deux poulains par Galileo : Cape of Good Hope et Blenheim Palace.

Des courses qui ont boosté le marché. Cette nouvelle configuration a bien évidemment impacté positivement le marché des chevaux à l’entraînement. Car à la présence d’Olendon s’ajoute celle d’un autre français, Rockemperor (Holy Roman Emperor), qui a été acheté par des propriétaires américains avec l’objectif de courir le Derby après sa tentative dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), où il terminait sixième. Comme Olendon, Rockemperor a été vendu aux États-Unis par l’intermédiaire de Nicolas de Watrigant. En outre, deux poulains et une pouliche sont des achats américains réalisés lors des ventes de yearlings en Europe : Demarchelier (Dubawi) a coûté 425.000 Gns (496.000 €), Digital Age (Invincible Spirit) est arrivé chez Chad Brown pour 325.000 Gns (380.000 €) et Newspaperofrecord (Lope de Vega), toujours à la recherche de son premier succès à 3ans, pour 200.000 Gns (233.000 €).

Les rendez-vous pour les 3ans sur le gazon vont se poursuivre le mois prochain, avec les Saratoga Oaks et le Saratoga Derby, vendredi 2 et dimanche 4 août, et se termineront le 7 septembre avec le Jockey Club Derby et les Jockey Club Oaks. Les courses pour les mâles offrent un million de dollars, celles pour les femelles 750.000 $.