CRITÉRIUM D’AUVERGNE DES ANGLO-ARABES (CLASSE 1) - Mawave s’offre Flamb’ée

Courses / 30.07.2019

CRITÉRIUM D’AUVERGNE DES ANGLO-ARABES (CLASSE 1) - Mawave s’offre Flamb’ée

LA TESTE-DE-BUCH, MARDI

Lauréate du Prix de Laloubère (Classe 2) en dernier lieu, Mawave (Gentlewave) a signé un deuxième succès consécutif ce mardi avec le port des œillères, sur l’hippodrome de la Teste-de-Buch. Elle s’est payé le luxe de devancer la gagnante du dernier Grand Prix des Anglo-Arabes (A) et grande favorite Flamb’ée (Vertigineux), qui a dû s’avouer vaincue d’une demi-longueur alors qu’elle lui rendait quatre kilos. La représentante de Bruno Thierry et de Didier Guillemin a longtemps patienté en quatrième position, tandis que Valentin Seguy, qui était associé à Flamb’ée, a choisi de laisser avancer sa partenaire en dehors dans la ligne d’en face, la course étant jusqu’alors peu rythmée. Progressant à l’extérieur à l’entrée de la dernière ligne droite, Mawave a mis un peu de temps à trouver sa cadence avant d’accélérer vivement à 200m du but et de prendre le meilleur dans les dernières foulées. Il y avait les deux premières et les autres, puisque la troisième place est revenue six longueurs plus loin à Don Magno (Benevolo de Paban).

Direction le Grand Prix des Anglos. Didier Guillemin, entraîneur de la lauréate, a déclaré : « Elle avait un avantage au poids par rapport à Flamb’ée : quatre kilos, c’est beaucoup. Depuis qu’on lui a mis les œillères, elle est beaucoup plus appliquée. Même avec cet artifice, elle a tendance à être froide. Elle aime bien venir sur les chevaux, c’est une pouliche qui a beaucoup de fond. Nous allons viser le Grand Prix des Anglo-Arabes avec elle. » Le Grand Prix des Anglo-Arabes, l’Arc de la race, se dispute le 21 septembre à ParisLongchamp.

Sa mère est une propre sœur de Manganour. Mawave a été élevée par Bruno Thierry et le haras du Bosquet. Comme la star des anglos Genmoss, c’est une fille de l’étalon du haras du Lion Gentlewave (Monsun). Sa mère, Manitoba (Valanour), compte deux victoires et 12 places en 16 sorties. Ses succès ont été acquis à l'âge de 3ans lors du Prix Xavier de Watrigant et de l’important Grand Prix des Pouliches à 25 %, à Tarbes. Les cinq produits de Manitoba vus en course ont tous gagnés parmi lesquels Manitopix (Policy Maker), lauréate de quatre courses en obstacle, dont une face aux purs à Enghien. Manga Blue (Blue Boy), la deuxième mère, a gagné le Grand National des Anglo-Arabes. On lui doit quatre gagnants, le meilleur d’entre eux étant Manganour (Valanour), gagnant de neuf courses dont le Steeple-Chase National des Anglo Arabes, le Grand Prix des Pyrénées Atlantiques, le Prix Charles de Ginestet (à deux reprises)… soit autant d’épreuves d’importance pour la race. La troisième mère, Mangaline (Manganate), a gagné le Grand Prix des Pouliches à 50 %. Au sein de l'élevage Laborde, au haras du Bosquet, cette famille a donné de nombreux lauréats d'épreuves de sélection, à l’image de l'étalon Mangarose (Manganate) ou encore de Mangara (Khanjer Joli) 

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Gentlewave

 

 

 

 

 

Saumarez

 

 

Saumareine

 

 

 

 

Charming Queen

MAWAVE (F4)

 

 

 

 

 

 

Lomond

 

 

Valanour

 

 

 

 

Vearia

 

Manitoba

 

 

 

 

 

Blue Boy

 

 

Manga Blue

 

 

 

 

Mangaline