Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DARLEY PRIX ROBERT PAPIN (GR1) - A’Ali joue à se faire peur

Courses / 21.07.2019

DARLEY PRIX ROBERT PAPIN (GR1) - A’Ali joue à se faire peur

DEAUVILLE, DIMANCHE

Grand favori à 6/10, l’anglais A’Ali (Society Rock) se déplaçait en France avec une solide réputation. Il faut dire qu’un gagnant des Norfolk Stakes (Gr2) à Royal Ascot, dans un Groupe français, ça part logiquement couru ! Sur la piste, A’Ali a été au-dessus du lot même s’il n’a gagné que de trois quarts de longueur. Il ne faut pas se fier à l’écart, mais plutôt à la manière. A’Ali n’est pas bien parti, évoluant à l’arrière-garde, dans le dos de Fantastic Diamond (Sommerabend). Son jockey, "Flying Dettori", l’a sorti à 400m du but. En 200m, A’Ali a rejoint l’animatrice, My Love’s Passion (Elvstroem), puis il l’a dominée avec autorité, et sans puiser dans ses réserves, dans les cent derniers mètres. Le travail d’un grand sprinter en formation ! Les Phoenix Stakes du Curragh ou le Darley Prix Morny (Grs1) pourraient être au programme du poulain du cheikh Duaij Al Khalifa.

Un vrai sprinter. A’Ali a été vraiment impressionnant pour passer le peloton en revue en quelques foulées avant d’avaler My Love’s Passion. À tel point que son entraîneur, Simon Crisford, a sous-entendu qu’il aurait les moyens de courir contre ses aînés sur 1.000m : « Aujourd’hui, il a montré un impressionnant changement de vitesse. Nous pourrions maintenant penser au Prix Morny. C’est un vrai 2ans, il est prêt, très simple. Il a toutes les qualités pour être un très, très bon cheval. Un 1.000m couru de manière sélective, c’est vraiment son sport. Je ne suis pas sûr que nous voulions nous confronter à Battaash à ce moment de sa carrière. Il pourrait courir les Phoenix Stakes ou le Prix Morny. » Jockey d’A’Ali, Lanfranco Dettori marche sur l’eau actuellement. Et sa visite deauvillaise s’est soldée par deux succès, avec Twist’n’Shake (Kingman) dans le Prix de Bagatelle (L) et A’ali dans ce Gr2. Il nous a déclaré : « Il s'est un peu énervé dans la stalle et il a perdu du temps au départ. J'ai attendu au milieu du parcours et il a bien fini. Il est petit mais il est très fort maintenant. »

My Love’s Passion réalise une superbe valeur. Troisième du Prix La Flèche (L), My Love’s Passion a affiché de nouveaux progrès pour se classer deuxième. En tête dès le départ, elle a mené à bonne allure avant de redémarrer, si bien qu’elle a fait illusion pour la victoire. La représentante du Passion Racing Club a redonné un coup de rein à 150m du but, mais elle n’a rien pu faire à la fin contre A’Ali tout en perdant avec les honneurs. Son entraîneur, Yann Barberot, nous a déclaré : « Je ne suis pas surpris par la deuxième place de My Love’s passion. Je n’avais préparé que cette course-là. Je n’avais pas couru le Bois exprès. J’avais tout axé sur cette course, mais l’opposition est dure avec les anglais. À 200m du but dans la Flèche, elle s’était trompée dans ses allures et son jockey aurait gagné sans cela. Sur la ligne, nous avions une vraie chance. Aujourd’hui, elle montre qu’elle a le niveau. Elle va suivre le programme et aller sur le Prix Morny. » Jockey de My Love’s Passion, Théo Bachelot a ajouté : « Yann m’avait dit que le principal était de l'avoir en pleine piste, il ne voulait pas trop la voir en-dedans. J’ai été surpris de ne pas avoir d’anglais avec moi, si ce n’est un, à une demi-longueur. Elle a été courageuse pour garder la seconde place. C'est très plaisant et ça lui donne du bon caractère gras. Elle en avait obtenu en dernier lieu, mais là c'est une autre étape franchie. J'ai la chance de monter pour Yann Barberot. Ses 2ans sont préparés à la perfection et à partir de là, quand on est dessus, on a juste à lire la musique et c'est top. Je n'ai pas fait grand-chose, elle était réglée pour ça. »

Pedigree : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/A-Ali.pdf

Jolie, toujours là. Deuxième du Prix La Flèche et du Prix du Bois, Jolie (Power) a terminé troisième de ce Gr2. Fidèle à sa tactique, elle a patienté parmi les derniers avant de se rapprocher aux quatre cents mètres et, tout à la fin, elle est venue s’assurer la troisième place. Son entraîneur, Andrea Marcialis, nous a dit : « Cette pouliche adore le terrain léger et aujourd'hui, ce n'était pas vraiment léger. De plus, 100m supplémentaires auraient également été préférables. Une fois encore, elle a bien terminé. Elle ira sur le Morny. On voit qu'aujourd'hui, une pouliche achetée à réclamer peut s’illustrer dans un Groupe. C'est bien pour tous les propriétaires de voir qu'il n'est pas nécessaire d'acheter une pouliche 300.000 € pour courir un Groupe. » Fan Club Rules (Gutaifan) a conclu quatrième devant Istanbul (Gutaifan).

Le neveu d’Enforcer. Élevé par Tally Ho Stud, A’ali est passé deux fois sur le ring de Goffs UK. La première fois, yearling, il a été vendu 35.000 £, puis, la deuxième fois, lors de la breeze up, il a été acquis 135.000 £ par Stroud Coleman BS. A’Ali est un fils de Society Rock, qui apporte beaucoup de précocité et de vitesse, et de Motion Lass (Motivator), qui s’est placée une fois et a déjà produit un vainqueur avant A’Ali : Slowmo (Kodiac).

A’Ali est le neveu d’Enforcer (Efisio), gagnant des Darley Stakes (Gr3), troisième de la Coronation Cup et du Preis von Europa (Grs1), mais aussi de Canaveral (Cape Cross), deuxième des Gleaming Stakes (L).

La troisième mère, Willowy Wood (Will Win), jument américaine, a gagné deux Grs3 outre-Atlantique.

 

 

 

Danehill

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

 

 

Offshore Boom

 

Society Rock

 

 

 

 

 

Key of Luck

 

 

High Society

 

 

 

 

Elas Gold

A’ALI (M2)

 

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Motivator

 

 

 

 

Out West

 

Motion Lass

 

 

 

 

 

Zilzal

 

 

Tarneem

 

 

 

 

Willowy Mood


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 8’02

1.000m à 600m : 21’’79

600m à 400m : 11’’02

400m à 200m : 11’’35

200m à l’arrivée : 12’’22

Temps total : 1’04’’38