ECLIPSE STAKES (GR1) - Enable & Trêve, même combat !

International / 05.07.2019

ECLIPSE STAKES (GR1) - Enable & Trêve, même combat !

ECLIPSE STAKES (GR1)

Enable & Trêve, même combat !

La star Enable (Nathaniel) s’est fait attendre. Son entourage a fait l’impasse sur la Coronation Cup (Gr1) et ensuite sur deux possibles engagements à Royal Ascot, afin de ne pas précipiter sa rentrée. Rien n’est laissé au hasard dans la préparation de la championne dont l’objectif est un troisième succès dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). La seule double gagnante à avoir tenté cette passe de trois est Trêve (Motivator). Elle comptait neuf sorties lorsqu’elle a entamé sa saison de 5ans, soit deux de moins qu’Enable actuellement. Pour sa première sortie en 2015, elle avait remporté le Prix Corrida (Gr2) face à une gagnante de Gr1, We Are ** (Dansili). Enable rentre directement dans un Gr1 qui s’annonce ouvert, les Eclipse Stakes, même sa rivale la plus dangereuse est une pouliche, Magical (Galileo), accompagnée de son leader Hunting Horn (Camelot). Les deux femelles se sont déjà rencontrées à deux reprises, dans l’Arc de Triomphe et dans la Breeders’ Cup Turf (Gr1). Enable avait devancé la représentante de Coolmore par cinq longueurs à ParisLongchamp et par trois quarts de longueur à Churchill Downs.

Deux campagnes perturbées à 4ans. Au tout début de leur campagne de 5ans, le seul point commun entre Enable et Trêve est un doublé dans l’Arc de Triomphe et une supplémentation lors de leur premier succès dans la course phare. C’est à l’âge de 3ans qu’elles ont toutes deux atteint leur rating le plus élevé : 130 pour la française, 128 pour l’anglaise. En revanche, leur saison de 4ans s’est avérée plus laborieuse. La championne de Criquette Head avait aligné trois défaites en autant de sorties. Et avant son deuxième Arc, elle n’avait même pas franchi le cap des 120 de rating. La pensionnaire de John Gosden, elle, était restée 342 jours sans courir. La saison de 4ans s’est achevée avec une Trêve en 126 de rating et une Enable en 125 (enregistrés lors de sa rentrée sur la P.S.F. et dans la Breeders’ Cup).

Le poids des 3ans. Lorsque l’on parle de championnes hors catégorie, il faut aussi analyser le niveau de leurs adversaires. Comme pouliches de 3ans, elles ont largement dominé leur génération sur 2.400m. Elles ont également devancé lors de leur premier Arc de Triomphe un cheval d’âge de haut niveau. Pour Trêve, le japonais Orfèvre (Stay Gold), qui avait terminé la saison en 129 de rating. Pour Enable, Ulysses (Galileo) et Cloth of Stars (Sea the Stars), qui étaient en 126 et 125 de rating. Lors de leur saison de 4ans, elles n’ont pas croisé sur leur route le meilleur mâle de 3ans à ParisLongchamp : Australia (Galileo), Derby winner 2014 et gratifié d’un 127 de rating, qui fut retiré après les Irish Champion Stakes (Gr1), alors que le lauréat d’Epsom 2018 Masar (New Approach), qui était en 121, n’a pas été revu à 3ans.

Sotssass n’est pas Golden Horn… La saison de 5ans de Trêve a été presque parfaite. Après sa rentrée, elle a remporté le Grand Prix de Saint-Cloud et s’est promenée dans le Qatar Prix Vermeille (Grs1). Si tout ne s’est pas passé comme prévu le 4 octobre 2015 à Longchamp, il ne faut pas oublier qu’elle avait face à elle un sacré morceau ce jour-là : Golden Horn (Cape Cross), un Derby winner dont le rating était de 130. C’est avec le plus grand intérêt que nous allons découvrir Enable version 5ans. Par rapport à Trêve, elle dispose d’un énorme avantage. Chez les 3ans anglais et irlandais, il n’existe pas d’équivalent à Golden Horn et Sottsass (Siyouni) doit encore franchir un palier pour s’attaquer à la championne du Prince Abdullah.

Son premier Gr1 sur 2.000m. Les deux livres d’avantages en matière de rating (125 vs 123) sur Magical ne laissent pas trop de marge à Enable. Il faudra qu’elle évolue non loin de son meilleur niveau pour battre une adversaire dont les quatre courses cette saison se sont soldées par trois faciles succès et une proche deuxième place dans un lot assez relevé à Royal Ascot, en terrain lourd. Enable devra aussi répondre aux deux questions que pose sa rentrée. Sera-t-elle à l’aise sur un terrain bon léger qu’elle n’a pas rencontré depuis sa promenade dans les Irish Oaks (Gr1) ? Et surtout, comment va-t-elle appréhender le fait qu’elle sera raccourcie pour la première fois dans un Gr1 sur 2.000m ? Lanfranco Dettori apprécie beaucoup la jument, qui rentre assez vite dans ses courses et lui permet de courir de façon agressive en partant de loin. Mais le train de course sur 2.000m est différent de celui que l’on trouve sur 2.400m. Bref, une petite Enable ne suffira pas. Il faudra celle que nous aimons, la grande Enable…

Telecaster après Epsom. Cette édition des Eclipse Stakes rappelle beaucoup celle remportée en 2011 par Nathaniel (Galileo), le père d’Enable, qui n’avait qu’un seul 3ans face à lui, Bonfire (Manduro), lauréat des Dante Stakes (Gr2) et décevant dans le Derby. C’est le même profil que Telecaster (New Approach). La génération 2016, à l’exception de Sottsass (Siyouni), ne nous a pas impressionnés plus que ça sur 2.000m et plus. Lors de son succès à York, Telecaster avait affiché un rating de 115. Cela s’annonce difficile pour lui.

Regal Reality, le Stoute A.O.C. Le troisième rating de la course (121) est celui de Mustashry (Tamayuz), qui a gagné son Gr1, les Lockinge Stakes. Ce succès a été acquis sur le mile, mais il peut aussi bien faire sur plus long. Zabeel Prince (Lope de Vega) a connu son jour de gloire dans le Prix d’Ispahan (Gr1), avant de se noyer dans les Prince of Wales’s Stakes. La candidature du 4ans Regal Reality (Intello), qui fait ses débuts au niveau Gr1, paraît plus intéressante. Sir Michael Stoute, qui détient le record du nombre de victoires avec Alec Taylor (6), lui a fait gagner un Gr3 sur le mile à 3ans. Et l’élève de Cheveley Park Stud a franchi un palier lors de son premier essai sur 2.000m en remportant haut la main les Brigadier Gerard Stakes (Gr3). Il n’a pas encore ce petit quelque chose qui lui permettrait de s’attaquer à Enable et Magical, mais on sait que lorsqu’un Stoute commence à progresser, il peut s’envoler… Le "FR" Danceteria (Redoute’s Choice) a bien gagné La Coupe (Gr3) et vise une place.

CORAL-ECLIPSE

Gr1 - 3ans et plus - 2.000m – 423.325 £

# (corde) Partant Jockey Entraîneur

1 (1) Danceteria J. Spencer D. Menuisier

2 (3) Hunting Horn P. Beggy A. O’Brien

3 (5) Mustashry J. Crowley Sir M. Stoute

4 (4) Regal Reality K. McEvoy Sir M. Stoute

5 (2) Zabeel Prince A. Atzeni R. Varian

6 (8) Enable L. Dettori J. Gosden

7 (7) Magical R. Moore A. O’Brien

8 (6) Telecaster O. Murphy H. Morrison