Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND PRIX DE VICHY (GR3) - Diamond Vendôme se transcende avec un grand Soumillon

Courses / 17.07.2019

GRAND PRIX DE VICHY (GR3) - Diamond Vendôme se transcende avec un grand Soumillon

MERCREDI, VICHY

Diamond Vendôme (Style Vendôme) a signé la plus belle victoire de sa carrière dans le Grand Prix de Vichy (Gr3) 2019. Acheté à réclamer pour 22.222 € par son actuel propriétaire, Georges Duca, suite à son succès à Lyon-La Soie, le 1er novembre 2018, il a remonté la hiérarchie en progression. D’abord gagnant au niveau gros handicap, il s’est ensuite classé deuxième du Grand Prix de Bordeaux (L) avant de décrocher son premier Groupe à Vichy. Mais sur les bords de l’Allier, il a été aidé par un allié précieux : son jockey Christophe Soumillon. Ce dernier a joué un joli coup tactique à ses adversaires. Parti en tête, il a mené à sa main et à l’entrée de la ligne droite, l’homme aux dix Cravaches d’or a sorti sa "spéciale" en partant en dehors. Diamond Vendôme a gagné quelques longueurs et a contré ses rivaux avant de se détacher dans les cent derniers mètres.

Un premier Groupe pour Christophe Escuder. Entraîneur de Diamond Vendôme, le Marseillais Christophe Escuder a décroché un premier Groupe ce mercredi soir, ce qui lui a fait dire : « C'est un cheval qui répond toujours présent, qui monte les étapes. Nous étions "le Petit Poucet", mais le cheval avait le droit  de participer. Il restait sur des supers courses. En dernier lieu, le vainqueur, cheval de Jérôme Reynier et de monsieur Seroul, est un super élément. Il avait lutté avec le mien durant toute la ligne droite, nous dépassant sur la fin. Aujourd'hui, Christophe a fait le reste. Il prend des décisions souvent exceptionnelles et on ne lui donne pas d'ordres. Il connaît le cheval, il sait qu'il aime bien dominer. C'est vrai que quand on le voit partir en dehors comme cela, on se pose des questions, mais le cheval repart sur la fin et nous comble de bonheur. C'est ma première participation à un Groupe et cette année, j'ai gagné ma première Listed et mon premier Gr3, c'est que du bonheur ! Il est vrai que cela représente beaucoup de travail mais quand cela se passe comme ça, c'est vraiment gratifiant. Nous préparons Vichy car nous n'avons plus de courses chez nous, donc nous essayons d'emmener les chevaux en pleine forme, que ce soit aujourd'hui, cette semaine et pour la suite du meeting. Mais ce sont des chevaux que nous avons acquis à réclamer et qui n'ont fait que progresser et nous comblent vraimentJe suis assez calme, surtout que c'est un cheval qui va de l'avant, donc nous n'avons pas les problèmes de ceux qui attendent. Pendant la course, j’ai dit, à l'entrée de ligne droite, que nous avions du gaz, qu'au passage de route, nous avions du gaz… On s'inquiète toujours quand on le voit partir tout seul le long du rail, mais Christophe fait partie des jockeys d'exception et s'ils sont numéros 1 en Europe et même dans le monde, ce n'est pas pour rien. »

Septième Grand Prix pour Christophe Soumillon. Christophe Soumillon a enlevé son septième Grand Prix après ceux décrochés avec Kerrygold (2000), Vangelis (2003), Bailador (2004), Daly Daly (2009), Saga Dream (2013), Best Fouad (2017) et donc Diamond Vendôme (2019). Il a déclaré : « C'est un super cheval. Cela faisait un moment que je ne l'avais pas remonté mais quand j'avais gagné avec lui en début de saison, j'avais dit à Christophe qu'il allait pouvoir l'emmener en confiance sur ce genre d'épreuve. Il était un peu énervé aujourd'hui avec le défilé et je l'ai trouvé un peu nerveux dans le parcours, il n'a pas trop temporisé. J'étais un peu inquiet de cela. Mais quand j'ai vu dans le dernier tournant qu'il prenait un vrai bon bol d'air et qu'il a bien changé de jambe, je me suis dit qu'il allait s'allonger. Il est dur comme du roc, l'écurie est en forme. En plus je gagne pour des amis, donc c'est génial. C'est un des rares records, je crois, qu'Yves Saint-Martin détenait, et pour l'instant je l'ai dépassé, ce qui n'est pas facile. Je suis super heureux. Je ne viens pas fréquemment monter toute la semaine à Vichy. Là je l'ai fait, ça n'a pas trop trop bien marché à part une Listed, et puis voilà que je gagne le Grand Prix, c'est génial ! » Soleil Marin (Kendargent) a évolué en avant-dernière position. Déboîté à l’entrée de la ligne droite, il avait encore plusieurs longueurs à refaire sur Diamond Vendôme qui a creusé l’écart au bon moment. Dans la phase finale, il n’a pas refait plus de terrain sur le vainqueur, finissant deuxième devant Royal Julius (Royal Applause), bon finisseur, et Talk or Listen (Alhebayeb), le seul 3ans.

Le frère de Samuna. Élevé par Guy Pariente, Diamond Vendôme est un fils de Style Vendôme, étalon au haras de Bouquetot, et d’Ordargent (Kendargent). Il est le deuxième produit de la jument, restée inédite. Au haras, Ordargent a déjà donné la bonne Samuna (Samum), deuxième du Grand Critérium de Bordeaux (L) et exportée aux États-Unis. La deuxième mère, Vaillante (Zilzal), a donné Vital Body (Gold Away), placée de Listeds et mère de la bonne Body Sculpt (Kendargent), deuxième d’un Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), mais aussi Pradora (Sagacity), troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L). La troisième mère, Valverda (Irish River), a donné Valley Quest (Rainbow Quest), gagnante du Prix Belle de Nuit (L) et à l’origine de Kandidate (Kabool), placé des 2.000 Guinées, ainsi que de Star Valley (Starborough), gagnant d’un Prix de Meautry (Gr3). Il s’agit de la famille de The Offer (Montjeu), gagnant de Gr1 en Australie.

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Style Vendôme

 

 

 

 

 

Dr Fong

 

 

Place Vendôme

 

 

 

 

Mediaeval

DIAMOND VENDÔME (H4)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Ordargent

 

 

 

 

 

Zilzal

 

 

Vaillante

 

 

 

 

Valverda