La filière hippique se mobilise pour accueillir le 3e championnat de France de courses de poneys au galop

Courses / 31.07.2019

La filière hippique se mobilise pour accueillir le 3e championnat de France de courses de poneys au galop

Dans le cadre du meeting de Deauville Barrière 2019 les spectateurs auront l’occasion d’assister aux championnats de France des poneys au galop, les vendredi 2 et dimanche 4 août. Ils seront 23 jeunes cavaliers à s’affronter à l’occasion des six épreuves programmées. Les finales, ce dimanche, sacreront trois champions de France dans trois catégories par taille de poneys et l’un ou l’une des jeunes espoirs sera sélectionné pour aller représenter la France à Abu Dhabi au mois de novembre.

Un processus de qualification. Tous ces jeunes se sont qualifiés dans leur région d’origine. Quatre participations minimum leur ont été demandées mais la plupart d’entre eux comptent plus d’une vingtaine de courses dans la saison. Ils sont âgés de huit à quinze ans. L’un d’entre eux est d’ores et déjà en apprentissage à Mont-de-Marsan, trois autres intègreront une école d’apprentissage au mois de septembre, deux passeront leur licence de gentleman et cavalière en fin d’année. Les autres, trop jeunes, patienteront. Mais ils tous ont dans un coin de leur tête l’idée de rejoindre leurs aînés dans les pelotons. Parmi les 23 jeunes, sept ne sont pas issus du sérail : c’est encore trop peu mais logique, car la discipline n’est reconnue par la Fédération française d’équitation que depuis 2017. Une base se met en place, des experts fédéraux épaulent les enseignants dans les régions pour les former et nul ne doute qu’à l’occasion des prochains championnats, ce pourcentage sera plus élevé.

Une communication en amont. Une communication a été faite auprès des centres équestres de la région et des affiches spécifiques aux couleurs du meeting de Deauville Barrière ont été réalisées. Les détenteurs d’une licence de la Fédération française d’équitation bénéficieront d’entrées à prix préférentiels. Les entraîneurs présents seront attentifs et curieux de détecter les fines cravaches de demain.

Au programme. Les courses préliminaires aux championnats de France courses à poney auront lieu vendredi 2 août :

- 13 h 20 : Prix des Établissements Dumoutier - Poney 2 plat : Poneys B et C (moins de 1,41m). Les poneys C ne devront pas avoir gagné 4 courses plates en 2019 - distance 1.200m - piste en sable fibrée

- 16 h 05 : Prix TKO - Poney 1 plat : Pour tous poneys C et D (moins de 1,48m) - distance : 1.200m - piste en sable fibrée

- 18 h 00 : Prix de la Société des Transports Hippiques (STH) - Poney 3 plat : pour poneys B (moins de 1,31m) n’ayant pas gagné 4 courses plates en 2019 - distance : 800m - piste en sable fibrée

Remises de prix à l’issue de chaque course.

Le championnat de France de courses à poney aura donc lieu dimanche 4 août :

- 13 h 20 : parade de tous les jeunes cavaliers en casaque, accompagnés d’un jockey professionnel en casaque, jusqu’au rond de présentation

- 13 h 45 : Prix Andros - Poney 1 plat : tous poneys C et D (moins de 1,48m) - distance 1.400m - piste en sable fibrée

- 15 h 50 : Prix Cheikha Lateefa bint Mansour bin Zayed Al Nayan Pony Race - Poney 3 plat : tous poneys B (moins de 1,31m) - distance : 1.000m - piste en gazon

- 17 h 40 : Prix GPA - Poney 2 plat : tous poneys B et C (moins de 1,41m) - distance : 1.400m - piste en gazon

Les remises de prix auront lieu par course avec les différents sponsors. Les champions de France seront mis en valeur avec podium et Marseillaise. Parmi les récompenses : coupes, plaques, flots, cadeaux, et pour chacun des trois champions, leur poids en produits Andros.

Pour plus d’informations sur les courses de poneys. Les poneys seront stationnés dans la cour C des ventes Arqana. Les personnes intéressées par les courses de poneys pourront venir se renseigner auprès des participants, des experts fédéraux de la discipline présents et de la présidente de l’Association nationale les poneys au galop, Cécile Madamet.

La filière se mobilise ! La filière hippique commence à se mobiliser pour les courses de poneys au galop. Cette année, plusieurs propriétaires parrainent les jeunes concurrents. En effet, on compte parmi eux Son Altesse l’Aga Khan, les familles Niarchos, Rothschild, Augustin-Normand, mais aussi Magalen Bryant, Wertheimer & Frère, Godolphin, Normandie pur-sang, le haras d’Étreham, Vivaldi, Prime Equestrian, Al Shaqab, le prince Khalid Abdullah, Son Altesse le cheikh Abdullah Al Thani, Son Altesse le cheikh Mansour, Micheline Leurson, le club des Étoiles, Anthony Bromley, M. de Chaudenay, Simon Munir, M. Stedman, David Powell, M. Green, Gilles Baratoux, Christine du Breil ainsi qu’Antoine Griezman. Arqana et l’Association des entraîneurs vont aussi parrainer des cavaliers. Les jockeys ont également proposé d’accompagner ces jeunes espoirs. Dimanche, avant la première course, 23 d’entre eux, en casaque, accompagneront les 23 finalistes.

Un investissement des sponsors. Des sponsors commencent à s’investir et équiperont tous les cavaliers. Des breeches spécifiques floqués leur seront offerts, des casaques classiques ont été confectionnées en taille enfant, un transporteur assurera à prix préférentiel le transport des poneys du Sud-Ouest. Enfin, Andros offrira aux champions de France leur poids en produits de la marque.