PRIX DE FIRFOL (INÉDITES) - Mageva malgré ses facéties

Courses / 03.07.2019

PRIX DE FIRFOL (INÉDITES) - Mageva malgré ses facéties

DEAUVILLE, MERCREDI

Mageva (Wootton Bassett), représentante d’Hubert Guy, Antoine Gilibert, Gilles Barbarin et Benoît Chalmel, a remporté pour ses débuts le Prix de Firfol (Inédites), à Deauville. Vite en tête, elle s’est montrée très verte dans la ligne droite, penchant sur sa gauche dans la ligne droite. Malgré cela, elle a réussi à accélérer en dehors pour l’emporter d’une courte encolure devant Vienne (Showcasing), bonne deuxième.

Son jockey, Stéphane Pasquier a expliqué : « Elle m’a échappé, elle le fait un petit peu le matin mais c’était plus marqué aujourd’hui. C’est une bonne pouliche, elle a bien accéléré, même si elle dérobe. Je pense juste qu’elle est regardante et immature. Nous ne nous sommes pas inquiétés, nous avons a gagné quand même. Elle a beaucoup de potentiel. Je crois que si j’avais été tout droit, elle aurait fini très loin devant. » La pensionnaire de Fabrice Chappet a certainement pas mal de marge, tout comme Vienne. En effet, cette dernière a raté son départ, se retrouvant ainsi à l’arrière du peloton. Mais cela ne l’a pas empêchée de montrer un très beau changement de vitesse la propulsant à la deuxième place, très proche de la lauréate. La Pentola (Planteur) se classe troisième à une tête, à l’issue d’une bonne fin de course le long de la corde.

Une nièce de Pride Dancer. Mageva est une élève du haras Saint-James. Son père est Wootton Bassett, qui officie au haras d’Étreham. Présentée par Fairway Consignment à la vente de yearlings d’août Arqana, elle a été achetée 75.000 € par Hubert Guy.

Il s’agit du premier produit de sa mère, Melilot (Elusive City), qui compte deux places à 3ans, à Chantilly et Nancy. Melilot est une sœur de Pride Dancer (Fasliyev), gagnante du Prix Herod (L) et troisième des Senorita Stakes (Gr3), mais aussi de Luriyya (Valanour), deuxième du Prix des Tourelles (L) à Saint-Cloud, et de Passiflore (Siyouni), deuxième du Prix Isonomy (L) à Chantilly. C’est aussi la famille de Bello Matteo (Montmartre), gagnant de la Coupe et du Prix Gontaut-Biron (Gr3). Plus loin dans la famille, on retrouve l’étalon Linngari, mais aussi Mont Ormel (Air Chief Marshal), lauréat du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) avant son exportation à Hongkong, et Normandel (Le Havre), lauréate du Prix Mélisande (L). .

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Primo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

MAGEVA (F2)

 

 

 

 

 

 

Elusive Quality

 

 

Elusive City

 

 

 

 

Star of Paris

 

Melilot

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Liwana

 

 

 

 

Linnga