PRIX DU CARROUSEL (LISTED) - Palpitator en stayer d’avenir

Courses / 26.07.2019

PRIX DU CARROUSEL (LISTED) - Palpitator en stayer d’avenir

DEAUVILLE, VENDREDI

Placé de Listed à deux reprises sur 2.400 et 2.500m, le magnifique Palpitator (Motivator) a enfin remporté une première victoire black type amplement méritée à 5ans dans ce Prix du Carrousel (L). Il s’agissait de son premier essai sur une distance aussi longue, et le cheval de Christian Bresson s’est imposé en stayer d’avenir face à des adversaires plus que confirmés. Une courte encolure l’a séparé de Mille et Mille (Muhtathir) à poids égal au passage du poteau, mais l’impression visuelle est bien plus flatteuse que ne l’indique l’écart à l’arrivée !

Un parcours sur mesure. Sans surprise, la course a été animée par le chevronné Mille et Mille, qui s’est emparé rapidement du commandement comme il aime à le faire. Ayant hérité d’un bon numéro de corde, Palpitator a pu se placer en troisième position dans le sillage de l’animateur, tandis que Stellar Mass (Sea the Stars) se montrait un peu brillant à son extérieur. En selle sur le futur lauréat, Sébastien Maillot a anticipé le démarrage de Mille et Mille, qui a tenté de partir de loin dans le tournant final. À 400m du but, le jockey a fait progresser son cheval en dehors du pensionnaire de Carlos et Yann Lerner et a pris l’avantage 200m plus loin. Mille et Mille lui a opposé une belle résistance, mais Palpitator a conservé sûrement le meilleur, sans que son jockey soit dur avec lui. La troisième place est revenue cinq longueurs et demie plus loin au favori, Funny Kid (Lemon Drop Kid). Ce dernier a tracé une belle ligne droite tout à l’extérieur après avoir longtemps galopé au sixième rang, laissant la rentrante Lillian Russell (Dubawi) à une encolure.

Plutôt le Gladiateur que le Kergorlay. Titulaire d’un permis d’entraîner, Christian Bresson remporte donc une deuxième Listed, 17 ans après le succès de sa chère Whim (Poliglote) dans le Prix Charles Laffitte (L). Pour l’anecdote, il s’agit aussi de son premier succès de l’année ! Installé à Lamorlaye, cet ancien journaliste du Figaro de nature discrète obtient cependant une réussite constante avec ses protégés, qu’il a l’habitude d’exploiter depuis la naissance. Avant la course, il n’avait d’ailleurs pas caché sa confiance en Palpitator. Le cheval fera probablement l’impasse sur le Prix Kergorlay (Gr2), comme l’a expliqué Christian Bresson : « Tout s’est bien passé. Le temps s’est rafraîchi et il y a eu un peu de pluie. Le cheval a été monté à la perfection et a enfin pu se retrouver assez près dans le parcours. Il possède une pointe de vitesse remarquable, mais il vient souvent des derniers rangs. Aujourd’hui, il a pu la placer à bon escient. Il ne tire pas et je vais pouvoir l’emmener sur les courses de longue distance sans problème. Je pense qu’il peut encore monter un peu de catégorie, enfin je l’espère. Le Prix Kergorlay va venir un peu vite, car je ne veux pas que Palpitator coure de manière rapprochée. Il ira peut-être sur le Prix Gladiateur (Gr3) au mois de septembre, mais il y a d’autres courses. » Il s’agit du troisième succès de Palpitator en 16 sorties, mais le cheval a toujours fait preuve d’une belle régularité. Vainqueur d’une Classe 2 et d’un Quinté à 3ans, il avait conclu son année par une deuxième place à un nez de Casterton (Fastnet Rock) dans le Prix Vulcain (L). En 2018, le beau bai n’avait pas réussi à s’imposer mais avait confirmé qu’il avait le niveau des bonnes courses en se classant deuxième tout près de Malkoboy (Rajsaman) dans le Prix du Grand Camp (L). Nul doute qu’un bel avenir lui est promis dans la catégorie des stayers !

Une souche présente depuis longtemps dans la famille Bresson. Élevé par Christian Bresson et Rachèle Lamy, Palpitator est un fils de l’étalon du haras du Quesnay Motivator (Montjeu) et de Féerie Stellaire (Take Risks), une jument qui n’a jamais couru à cause d’une fêlure. Il est son deuxième produit vainqueur après American Sun (American Post), lauréat à deux reprises sur 2.800m. La deuxième mère, Comète de Halley (Lichine), a remporté ses deux premières courses à 3ans avant de conclure troisième du Preis der Niedersachsischen Sparkassen (Gr3) sur 2.400m, sous la casaque de Christian Bresson. Au haras, elle a donné deux vainqueurs : Allez Chantilly (Groom Dancer), lauréat à quatre reprises sur des distances allant de 2.000 à 2.800m, et Kookabarra (Kendor), gagnant de trois courses en plat sur 1.400 et 1.600m avant de s’imposer sur les haies d’Enghien. Comète de Halley est une sœur de Sorrienkal (Sorrento), vainqueur du Prix de la Butte Mortemart (L) sur 1.700m à Longchamp. La souche de Palpitator est présente dans la famille Bresson depuis l’achat de la troisième mère, Sparte (Val de l’Orne), que Christian Bresson avait achetée à l’amiable à Alec Head. 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Motivator

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Out West

 

 

 

 

Chellingoua

PALPITATOR (M5)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Take Risks

 

 

 

 

Baino Bluff

 

Féerie Stellaire

 

 

 

 

 

Lichine

 

 

Comète de Halley

 

 

 

 

Sparte