PRIX SIX PERFECTIONS SKY SPORTS RACING (GR3) - Tropbeau, trop forte !

Courses / 27.07.2019

PRIX SIX PERFECTIONS SKY SPORTS RACING (GR3) - Tropbeau, trop forte !

PRIX SIX PERFECTIONS SKY SPORTS RACING (GR3)

Tropbeau, trop forte !

Impressionnante lauréate en dernier lieu à Clairefontaine-Deauville, Tropbeau (Showcasing) avait gagné dans le style d’une future pouliche de Groupe. Ce jour-là, le lot n’avait rien d’extraordinaire, mais la façon dont elle s’était détachée en quelques foulées montrait qu’elle avait les capacités de nous éblouir à un bon niveau. Ce samedi, la pouliche de Lady Bamford a confirmé sa classe en s’imposant en toute quiétude dans ce Prix Six Perfections Sky Sports Racing (Gr3).

Au-dessus du lot. La course a été animée par la britannique Sesame Birah (Gregorian), Eversweet (Sommerabend) galopant dans son sillage. Tropbeau, quant à elle, a constamment galopé en deuxième position à l’extérieur de l’animatrice tout en se montrant détendue, alors qu’elle était suivie de près par Alocasia (Kingman). Accélérant dans une très belle action lors de la phase finale, la future lauréate a pris le meilleur facilement à 300m du but et n’a jamais été inquiétée malgré la bonne fin de course d’Alocasia, qui a dû s’avouer vaincue par deux longueurs et demie. Après avoir longtemps patienté dans le sillage de cette dernière, Kenlova (Kendargent) a bien conclu en dehors, pour venir s’emparer de la troisième place aux dépens de Sesame Birah. Depuis la création de l’épreuve en 2010, c’est seulement la deuxième fois que trois chevaux entraînés en France montent sur le podium. Aucun entraîneur français n’avait d’ailleurs réussi à s’imposer dans l’épreuve depuis le succès de la protégée de Carlos Laffon-Parias Aktoria (Canford Cliffs) en 2015.

Une action qui sort de l’ordinaire. Sixième pour ses débuts à Maisons-Laffitte, le 19 juin, Tropbeau avait donc ensuite ouvert son palmarès de bout en bout par six longueurs et demie. Mickaël Barzalona, jockey de la gagnante, a déclaré : « Elle a un truc cette pouliche, elle est très sympa. Elle est super maniable et en plus, elle a une action magnifique. En débutant, elle n’avait pas loupé son départ, mais elle s’était montrée un petit peu hésitante. Du coup, la dernière fois, je l’avais un peu pincée pour être sûr de prendre un bon départ. Aujourd’hui, elle s’est montrée beaucoup plus professionnelle et on a pu bénéficier d’un leader qui nous a emmenés. Ça a été la course idéale pour elle. Elle a une action vraiment très aérienne. Tous les chevaux n’ont pas cette action, elle est vraiment très, très plaisante. Quand elle accélère, elle le fait en progression, en force. » La suite logique, c’est le Shadwell Prix du Calvados (Gr2) qui aura lieu le 17 août.

Lady Bamford et André Fabre, une association qui marche du tonnerre. La propriétaire de Tropbeau, Lady Bamford, a eu sept partants en France cette année dont quatre gagnants, parmi lesquels la lauréate de l’Arqana Prix Chloé (Gr3) et du Prix Volterra (L) Suphala (Frankel). Comme Tropbeau, Suphala est entraînée par André Fabre. La première victoire black type du tandem Bamford/Fabre avait été acquise en 2017 grâce à Pamplemousse (Siyouni) dans le Prix du Pont-Neuf (L). L’entraîneur cantilien n’avait en revanche encore jamais remporté ce Prix Six Perfections. Hugo Lascelles, racing manager de Lady Bamford, a déclaré : « Les propriétaires sont vraiment ravis. Elle a une très belle action et semble aller dans les terrains. C’est en tout cas ce que pense André Fabre qui juge que le terrain souple n’est pas un problème pour elle. Nous n’avons pas de programme déjà établi, mais elle le fait bien et l’entraîneur a apprécié le style de sa victoire. C’est une pouliche de taille moyenne. Elle est cependant bien née et on peut espérer aller au niveau supérieur avec elle. »

Alocasia ravit son entourage. Alocasia venait de faire forte impression en s’imposant au prix d’une belle accélération dans un maiden clodoaldien sur 1.200m, pour sa troisième sortie. La pouliche du prince Khalid Abdullah ne cesse de progresser et devrait trouver son jour à ce niveau de compétition un jour ou l’autre. Son entraîneur, Henri-François Devin, nous a confié : « Elle a très bien couru. Je suis ravi de son comportement. Elle finit vraiment très bien. Je pense qu’elle est simplement battue par une très bonne pouliche. Le terrain souple ne l’a pas dérangée. Je n’ai rien à dire de plus, je suis vraiment très content d’elle. »

Un changement de sport réussi pour Kenlova. Auteure de débuts victorieux sur les 1.000m de Chantilly, Kenlova restait sur une troisième place dans le Connolly’s Redmills Prix du Bois (Gr3). Ce samedi, elle découvrait donc la distance. Son entraîneur, Pascal Bary, nous a déclaré : « Ce n’est pas facile de passer de 1.000m à 1.400m. Elle a donc très bien couru, tout en accélérant bien à la fin. Je pense que la gagnante était imbattable aujourd’hui. »

Un nouvel exemple de la réussite de Willie Browne. Élevée par Lord Margadale, Tropbeau est passée en vente à deux reprises. Achetée 60.000 Gns par Willie Browne aux ventes de yearlings Tattersalls, elle a ensuite été cédée 180.000 € à Charles Gordon-Watson lors de la breeze up Arqana. Le consigner irlandais avait déjà présenté de futurs chevaux de Groupe à cette vente — sous la bannière Mocklershill — à l’image de My Catch (Camacho), vainqueur du Prix de Cabourg (Gr3), Rockemperor (Holy Roman Emperor), très bon troisième du Belmont Derby (Gr1), Epic Hero (Siyouni), deuxième du Prix de Fontainebleau (Gr3) ou encore King Ottokar (Motivator), troisième des Hampton Court Stakes (Gr3).

Une petite-fille de Frizzante. Tropbeau est une fille de Showcasing (Oasis Dream), étalon à Whitsbury Manor Stud, dont elle est le dix-neuvième gagnant de Groupe individuel. Sa production s’épanouit pleinement dans le programme français comme en témoignent les succès de Quiet Reflection (Prix Sigy, Gr3), Soldier’s Call (Prux d’Arenberg, Gr3), Devant (Prix Miesque, Gr3) ou encore Dice Roll (Prix Djebel, Gr3). Tropbeau est le premier produit de Frangipanni (Dansili), gagnante à deux reprises à 3ans sur 1.200 et 1.400m en Angleterre. Frangipanni a un yearling par Iffraaj (Zafonic), ainsi qu’un foal par Postponed (Dubawi).

La deuxième mère, Frizzante (Efisio), a remporté la July Cup (Gr1) et les Victor Chandler Palace House Stakes (Gr3) et a conclu troisième des King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque). C’est une propre sœur de la double gagnante de Listed Firenze, laquelle a aussi pris la troisième place des Temple Stakes (Gr2) avant de donner Mazzini (Exceed and Excel), troisième du Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr3). Frizzante est aussi la sœur de Zidane (Danzero), vainqueur des Abernant Stakes (L) et deuxième des Bengough Memorial Stakes (Gr3).

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/pedigreeTROPBEAU.pdf

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Showcasing

Zafonic

Arabesque

Prophecy

TROPBEAU (F2)

Danehill

Dansili

Hasili

Frangipanni

Efisio

Frizzante

Juliet Bravo

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 27’’53

De 1.000m à 600m : 26’’78

De 600m à 400m : 12’’20

De 400m à 200m : 11’’27

De 200m à l’arrivée : 11’’67

Temps total : 1’29’’43