PRIX TIDJANI (Gr3 PA) - Amyr du Soleil fait exploser le peloton

Courses / 12.07.2019

PRIX TIDJANI (Gr3 PA) - Amyr du Soleil fait exploser le peloton

PRIX TIDJANI (Gr3 PA)

Amyr du Soleil fait exploser le peloton

Auteur de bons débuts en compétition début juin, Amyr du Soleil (Amer) a confirmé en s’imposant dans le style d’un bon poulain, à l’occasion de ce Prix Tidjani (Gr3 PA). Il est entraîné par Thomas Fourcy pour la casaque de Son Excellence le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. Il offre également un premier Groupe PA français à son éleveur, Du Soleil Stud (Lisa et Pierre Deymonaz).

Un succès d’une très grande facilité. Alors qu’il avait attendu pour ses premiers pas en piste, Swing Al Maury (Kerbella) a cette fois pris les devants, se montrant brillant sous la selle d’Olivier Peslier. Le duo a dans un premier temps pris beaucoup d’avance, mais Amyr du Soleil est progressivement venu se placer dans son sillage, avec Flic Flac Al Maury (Mijdadd) en troisième position. Dans la phase finale, Amyr du Soleil a très facilement créé la différence, simplement accompagné aux bras par Julien Augé. Mounjared Al Cham (Azadi) est venu prendre la deuxième place à trois longueurs du lauréat, tandis que Guythoun de Carrère (No Risk Al Maury) complète l’arrivée à onze longueurs. Le quatrième est à trente-quatre longueurs du lauréat !

Un futur grand. Thomas Fourcy nous a confié : « Amyr du Soleil est un très bon poulain qui ne demande qu’à vieillir. Ce fils d’Amer le fait plus sur sa classe que sur sa maturité. Ils ont d’ailleurs repris dans le tournant, ce qui lui a cassé un peu son action. Il a mis un peu de temps à réenclencher. Une fois reparti, il a montré un jeu de jambes qui sortait de l’ordinaire. Il a besoin de prendre encore du muscle et de s’étoffer. Amyr du Soleil fera un très bon cheval d’âge. Quant à Mounjared Al Cham, il est en gros progrès. Il lui faut encore un peu de temps. Il fera un chouette poulain et pourrait gagner sa course ou son Groupe PA avant la fin de l’année. C’est un beau cheval avec de la taille. Il a changé physiquement sur ses débuts et l’a confirmé aujourd’hui. »

Fourcy bien armé avec les 3ans. L’entraîneur de Royan enlève les deux Groupes PA du jour, en signant un jumelé gagnant à chaque fois ! Un véritable exploit. D’ailleurs, même s’il confie avoir surtout de bonnes pouliches, il pense que « les poulains vont se déclencher gentiment ».

La famille de Dahor de Brugère et Mahess du Soleil. Amyr du Soleil a été élevé par Lisa et Pierre Deymonaz. Présenté à la vente de Saint-Cloud par le haras du Saubouas, le cheval a été racheté 145.000 €. Il est le premier gagnant de sa mère, une propre sœur de Dormah de Brugère (Dormane) lauréate de sept courses, dont les Jumeirah International Stakes (Gr2 PA) et les Arabian International Stakes (Gr2 PA). Au haras, Dormah de Brugère a donné naissance à Mahess du Soleil (Dahess), vainqueur de l’UK Arabian Derby (Gr1 PA) à Newmarket. La deuxième mère, Ballade Folle (Djelfor),est une propre sœur de Bar Royal et Beau Bar, multiple lauréat, dont le Prix Damas (Gr3 PA) pour le dernier cité. Ballade Folle a produit Dormadora (Dormane), vainqueur de trois courses dans le Challenge Derby (Gr2 PA) à Ostende en Belgique, mais surtout connue comme génitrice du champion Dahor de Brugère (Dahess), lauréat à six reprises, dont l’Al Rayyan Cup – Prix Kesberoy et la Coupe de France des chevaux arabes (Gr1s PA). Il est également monté sur le podium de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) et s’affirme comme un jeune étalon très prometteur.

Shabab

Wafi

Sarhah

Amer

Lahoom

Bushra

Rahifa

AMYR DU SOLEIL (M3)

Manganate

Dormane

Mandore

Balladore

Djelfor

Ballade Folle

Bergeronnette