Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

SHADWELL - CRITÉRIUM DES POULICHES (Gr2 PA) - Al Ryma Monlau rectifie le tir

02.07.2019

SHADWELL - CRITÉRIUM DES POULICHES (Gr2 PA) - Al Ryma Monlau rectifie le tir

LA TESTE-DE-BUCH, MARDI

Al Ryma Monlau (Runner) est une toute bonne pouliche, et elle l’a confirmé en remportant à la lutte son deuxième Groupe, à l’occasion de ce Shadwell - Critérium des Pouliches (Gr2 PA). La pouliche de Robert Bourdette a eu un bon parcours, dans le sillage des animatrices. Dans la ligne droite, elle a accéléré franchement, tout en faisant un écart sur sa gauche. Attaquée par Aksiniya (General) à la corde, puis par la très bonne finisseuse Jaazmah Athbah (Jalnar Al Khalidiah), Al Ryma Monlau s’est montrée courageuse pour conserver une tête au passage du poteau.

Al Ryma Monlau n’a couru qu’une fois à 3ans, s’imposant dans un bon style dans le Prix Bengali d’Albret, devant Neef (General), qui a montré de la qualité. Pour sa rentrée cette année, Olivier Trigodet l’a présentée dans le Prix Nefta (Gr2 PA), et malgré son inexpérience, elle s’était imposée. Elle a été battue pour sa troisième sortie dans le Qatar Prix de l’Élevage (Gr2 PA), une course spéciale, sans train. L’entraîneur a reconnu au micro d’Equidia : « La dernière fois, je n’avais pas donné les bons ordres, mais nous avons rectifié le tir. Julien a perdu son bâton à 400m du poteau : le temps m’a semblé long dans la ligne droite, mais la pouliche a encore montré sa qualité ! Je pense que la pouliche à notre intérieur nous a poussés. » Al Ryma Monlau devrait viser le Gr1 des juments, la veille de l’Arc.

La première gagnante de Groupe de son père, Runner. Élevée par son propriétaire, Robert Bourdette, Al Ryma Monlau est une fille de Runner (Tahar de Candelon). Stationné au haras de Thouars, il n’a qu’un seul produit à l’entraînement en France.

Sa mère, Bidaya (Nez d’Or), est une jument inédite. Deuxième mère d’Al Ryma Monlau, Daya (Djourman) s’est imposée à Abu Dhabi. La troisième mère, Tahya (Dynamite III), était une jument tunisienne. Elle a donné Ezil (Djourman), gagnant de dix-neuf courses dont deux fois la President Cup, mais aussi l’Emirates Championship à deux reprises, le cheikh Maktoum bin Rashid Al Maktoum Challenge Round 3 et la National Day Cup (s PA) à trois reprises. Tahya aussi donné Gerbya (Régal de Khan), deuxième de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) et elle est la deuxième mère de Scheherazade Monlau (Dormane), deuxième du Prix Dragon (Gr2 PA).

 

 

 

Tidjani

 

 

Tahar de Candelon

 

 

 

 

Pehrxylla Ibn Xelio

 

Runner

 

 

 

 

 

Royal de Carrère

 

 

Farida du Bac

 

 

 

 

Raha de Malartic

AL RYMA MONLAU (F4)

 

 

 

 

 

 

Dormane

 

 

Nez d’Or

 

 

 

 

Naiada Al Maury

 

Bidaya

 

 

 

 

 

Djourman

 

 

Daya

 

 

 

 

Tahya