Siyarafina ** entre au haras

Courses / 14.07.2019

Siyarafina ** entre au haras

Gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1) Siyarafina ** (Pivotal) ne sera pas revue en piste. La pouliche de Son Altesse l’Aga Khan va entrer au haras, comme nous l’a annoncé son entraîneur, Alain de Royer Dupré. Il nous a confié : « Siyarafina va entrer au haras. Il y a plusieurs petites choses qui ne vont pas. C’est une pouliche qui a une grande valeur pour l’élevage. Elle est gagnante de Gr1, nous préférons ne pas prendre de risques. » Siyarafina s’était présentée invaincue dans le Prix de Diane (Gr1). Elle y avait conclu sixième.

La mère de Siyarafina est Siyenica (Azamour), qui s’était classée troisième des Prix Daniel Wildenstein (Gr2) et de Lieurey (Gr3). C’est surtout une sœur de Siyouni (Pivotal), top-étalon au haras de Bonneval, et de Siyouma (Medicean), gagnante des E.P. Taylor Stakes et des Sun Chariot Stakes (Grs1).

Zarkallani vise une Listed à Deauville. En ce dimanche de fête nationale, Alain de Royer Dupré nous a donné des nouvelles d’autres représentants de la casaque princière, dont Zarkallani (Invincible Spirit). Il nous a dit : « Zarkallani n’a pas d’engagements pour le moment, je pense le courir dans une Listed à Deauville cet été. » Zarkallani avait plaisamment ouvert son palmarès dans le Prix de Viroflay (Maiden) à ParisLongchamp, fin mai. Il n’a pas été revu depuis son échec dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1).

Edisa vers le Prix de Psyché. Parmi les autres espoirs de Son Altesse l’Aga Khan pour cette année figure Edisa (Kitten’s Joy). Cette dernière vient de se classer deuxième du Prix de Malleret (Gr2) remporté par Mehdaayih (Frankel). Alain de Royer Dupré nous a dit : « C’est une bonne pouliche, je pense que nous allons l’emmener vers le Prix de Psyché, mais cela reste à confirmer. » Le Prix de Psyché (Gr3, 2.000m) aura lieu le premier week-end du meeting de Deauville, le 27 juillet.

Shamiyla ralentie et Dariyza redescend de niveau. Shamiyla (Kingman), qui a gagné le Prix Basse Pointe (Maiden) de belle manière pour ses débuts à Saint-Cloud le 1er mai, avait ensuite couru le Prix Cléopâtre (Gr3) remporté par Étoile (Siyouni). Alors qu’elle n’a pas été revue depuis, l’entraîneur cantilien nous a dit : « Elle a été ralentie à cause d’un petit souci. » Quant à Dariyza (Dawn Approach), elle reste sur une septième place dans le Prix de Royaumont (Gr3) et devrait redescendre de niveau, Alain de Royer Dupré a expliqué : « Nous allons lui trouver une course plus simple, sûrement cet été à Deauville. »