Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TATTERSALLS JULY STAKES (GR2) - Royal Lytham, un "FR" peut en cacher un autre

International / 11.07.2019

TATTERSALLS JULY STAKES (GR2) - Royal Lytham, un "FR" peut en cacher un autre

NEWMARKET (GB), JEUDI

Tous les parieurs s’attendaient au succès de Visinari (Dark Angel), dont la cote était tombée à 0,66/1, dans les Tattersalls July Stakes (Gr2). Mais c’est Royal Lytham (Gleaneagles), un élève du haras du Logis Saint-Germain, qui, le long de la lice loin des tribunes, a fait la différence à l’issue d’une belle empoignade. Le grand favori, tout de suite au front, a pris l’avantage à 200m du poteau, mais il n’a pu répondre à la belle pointe vitesse de Royal Lytham et de Platinum Star (Lope de Vega). Son entraîneur, Mark Johnston, a expliqué pour Visinari : « Les 1.200m sont un peu courts pour lui, c’est pour ça que Lanfranco Dettori a attaqué assez tôt. Je me posais quelques questions au sujet de la distance, car c’est un grand poulain. On va le rallonger. »

Après les malheurs de Royal Ascot. Le parcours s’est révélé parfait pour Royal Lytham, qui n’avait pas été heureux dans les Coventry Stakes (Gr2) à Royal Ascot. Et il a affiché de nets progrès. Kevin Buckley, représentant de Coolmore en Angleterre, a dit : « La chose la plus importante, c’est qu’il a confirmé l’excellent départ de Gleneagles, un jeune étalon prometteur. Pour le moment, les 1.200m sont sa distance. Mais, par la suite, il pourra aller sur plus long. » Platinum Star a tracé un bon parcours, comme l’a expliqué Saeed bin Suroor : « C’est un bon poulain. Il peut aller sur les Richmond Stakes (Gr2) à Goodwood aussi bien que sur les Phoenix Stakes (Gr1), en Irlande. » 

Le bon départ de Gleneagles. Royal Lytham est le premier lauréat de Groupe et le deuxième stakes winner issu de la première génération du double gagnant des Guinées Gleneagles (Galileo). L’étalon Coolmore, qui a officié cette année à 30.000 €, compte six gagnants et quatre sujets black types sur 110 foals. Le poulain a été acheté 180.000 € par Michael Vincent Magnier à la vente d’août Arqana. Il est le troisième gagnant sur trois produits pour sa mère, Gotlandia (Anabaa), laquelle avait remporté le Prix de Saint-Cyr (L) et s’était classée deuxième du Prix de la Grotte (Gr3). La souche a été développé pendant plus de quarante ans par le haras du Quesnay et a produit, entre autres, la lauréate du Fillies’ Mile, Glorosia (Bering). Gotlandia a un yearling par Siyouni (Pivotal). Notons que Marc-Antoine Berghgracht (MAB Agency) a acheté la mère de Royal Lytham, Gotlandia, lorsqu’elle était yearling, à Arqana, ainsi que Visidina, la mère du troisième Visinari, lors de la vente d’élevage 2011 Arqana.

NEWMARKET (GB), JEUDI

PRINCESS OF WALES’S STAKES (GR2)

Communique s’offre le fantôme de Masar

Les bookmakers sont sortis de Newmarket avec le sourire d’une réunion catastrophique pour les parieurs. Le Derby winner Masar (New Approach) était très appuyé au betting dans les Princess of Wales’s Stakes (Gr2), mais ses supporters n’ont pas eu la moindre seconde la sensation que leur favori allait passer le poteau en tête. Il a terminé bon dernier, à plus de cinq longueurs du lauréat, Communique (Casamento). Il a voyagé nez au vent, dans une course sans beaucoup de train, mais un gagnant de Derby face à des chevaux de Gr2 peut normalement se payer ce luxe. Or il était déjà battu à 300m du poteau. Son entraîneur, Charlie Appleby, qui était très confiant avant la course, a expliqué : « Je déteste chercher des excuses quand la course ne se déroule pas comme prévu. Il n’y a pas eu de train, le poulain en a fait un peu trop et il l’a payé pour finir. Avec des chevaux qui reviennent d’une longue absence comme lui, il faut leur donner un peu de confiance. C’était l’objectif de cette course, mais cela s’est mal passé. Nous discuterons de son futur. »

Direction un Gr1 en Allemagne. Communique n’a pas volé son succès, bien au contraire. Le pensionnaire de Mark Johnston, qui rendait aussi trois livres à ses rivaux, adore Newmarket, où il demeure invaincu en quatre sorties. L’année dernière, il avait remporté un gros handicap sur la July Course alors qu’il avait un rating de 92. Depuis, il a progressé d’une bonne vingtaine de livres. Communique a longtemps été dans le sillage de l’animateur, Dashing Willoughby (Nathaniel), puis l’a déposé à 400m du poteau. Il n’a pas laissé la moindre chance à Mirage Dancer (Frankel), deuxième à presque deux longueurs. Mark Johnston, après ce deuxième Gr2, songe à viser plus haut avec le poulain : « Gagner un Gr1 est son objectif. On a déjà essayé mais ça n’est pas bien passé. Il a deux engagements à ce niveau en Allemagne. Je pense qu’il est plus sage d’aller le faire courir là-bas avant de tenter notre chance dans un Gr1 en Angleterre. »

Casamento et une mère placée des Oaks. Communique est le troisième gagnant de Groupe cette année issu de Casamento (Shamardal), lauréat du Racing Post Trophy (Gr1) en 2010. L’étalon a donné aussi Amade, qui a remporté la Belmont Gold Cup (Gr2), et la pouliche Lamaire, lauréate des Oaks d’Italia (Gr2). Parti officier en Suède en 2018, après cinq saisons dans les haras de Darley, il est rentré en Irlande, où il est proposé à 3.000 € à une clientèle de plat et d’obstacle par Sunnyhill Stud en Irlande. La mère, Midnight Line (Kris S), gagnante de Gr2 et placée des Oaks et de Grs1 aux États-Unis, a été achetée 1,3 million de guinées (1,95 M€ à l’époque) par Darley à la vente de décembre chez Tattersalls en 2003. Elle a donné six gagnants et Communique est son dernier produit et son seul black type.

NEWMARKET (GB), JEUDI

BAHREIN TROPHY (GR3)

Spanish Mission entre le St Leger et les dollars

Le St Leger n’était vraiment pas l’objectif de Team Valor et Earle Mack lorsque, cet hiver, ils ont acheté Spanish Mission (Noble Mission), lauréat prometteur sur la P.S.F. de Chelmsford. Le poulain était un possible candidat au Kentucky Derby. Mais, après avoir raté sa qualification, son programme a changé. Ce jeudi, il s’est imposé dans le Bahrein Trophy (Gr3, 2.600m) par quatre longueurs en perdant en route Nayef Road (Galileo). Spanish Mission n’est pas engagé dans le St Leger car son programme était différent, comme l’a expliqué son entraîneur, David Simcock : « En principe, il devait aller sur le Jockey Club Derby, un Gr1 sur 2.400m en septembre à Belmont Park, car ses propriétaires sont américains. Mais après cette victoire, il faut penser au St Leger. Toutefois, ses propriétaires peuvent changer d’idée. Earle Mack est fan des courses anglaises et la Team Valor est aussi dans une perspective internationale. Il faudra le supplémenter dans le classique, mais je ne serai ni le premier ni le dernier à le faire. »

Un premier Groupe pour la Darpat Limonar. Spanish Mission est le deuxième gagnant de Groupe issu de la première génération de Noble Mission (Galileo), le propre frère de Frankel, qui officie au Kentucky, chez Lane’s End, à un tarif de 15.000 $ (13.300 €). Sa mère, Limonar (Street Cry), un produit de Darpat, a quitté l’écurie de Carlos Laffon-Parias après son succès dans le Prix Coronation (L) à 3ans. Elle n’a pas réussi gagner aux États-Unis, mais a été plusieurs fois placée. Elle a été conservée comme poulinière par St Elias Stables. Limonar a déjà produit le rapide Mokarris (More than Ready), gagnante de Listed à 2ans et deuxième de Blue Point (Shamardal) dans les Gimcrack Stakes (Gr2). Limonar est une demi-sœur de Talco (Pivotal), qui, au contraire, a réalisé une excellente carrière aux États-Unis. Parti de France comme placé de Listed, il a remporté le Shoemaker Mile et s’est classé troisième dans le Hollywood Derby (Grs1).

Limonar a une pouliche de 2ans par Medaglia d’Oro (El Prado) et un foal par Mastery (Candy Ride).

NEWMARKET (GB), JEUDI

SIR HENRY CECIL STAKES (L)

Duke of Hazzard boosté par les œillères

Le "FR" Duke of Hazzard (Lope de Vega) s’est promené ce jeudi dans les Sir Henry Cecil Stakes (L, 1.600m). Le poulain élevé par Runnymede Farm et Catesby Clay, qui avait remporté le Prix Isonomy (L) à Deauville, a apprécié les œillères. Il a placé une belle pointe de vitesse pour s’imposer de deux longueurs et demie sur Momkin (Bated Breath).

Duke of Hazzard, acheté 130.000 € par son entraîneur, Paul Cole, à la vente d’août Arqana, est le premier produit de la gagnante With your Spirit (Invincible Spirit). Sa demi-sœur par Teofilo (Galileo) sera présentée en août sur le ring de Deauville par le haras d’Étreham. With your Spirit a produit en février une foal par Siyouni (Pivotal).