Tremblez les Anglais, Channel arrive !

Courses / 29.07.2019

Tremblez les Anglais, Channel arrive !

Jeudi, la lauréate du Prix de Diane Channel (Nathaniel) sera au départ des Qatar Nassau Stakes (Gr1) à Goodwood. La pouliche de Samuel Barros sera associée, comme lors de ses trois derniers succès, à Pierre-Charles Boudot. Cinq semaines après le succès de sa compagne d’entraînement Watch Me (Olympic Glory) dans les Coronation Stakes (Gr1), Channel va tenter d’offrir une deuxième victoire de prestige outre-Manche à son entraîneur, Francis-Henri Graffard. Ce dernier nous a dit à son sujet : « Channel va bel et bien courir les Nassau Stakes. Elle a un bon tempérament et je ne suis pas inquiet à l’idée du voyage. Je ne pense pas qu’elle sera dérangée par les ondulations de la piste et les 2.000m devraient lui convenir. C’est une course très dure, mais la pouliche va bien et je suis content d’elle. Par contre, elle va affronter des juments d’âge et ce ne sera pas simple. Il y a deux concurrentes qui se détachent, Hermosa (Galileo) et la gagnante du Prix de Malleret (Gr2) Mehdaayih (Frankel). La première va être rallongée, tandis que la deuxième va être raccourcie. Au final, je trouve que c’est assez ouvert. La course s’annonce rythmée et Channel va courir contre des juments endurcies, mais elle est assez facile à monter et a très bien travaillé récemment. »

Watch Me vers le Jacques Le Marois. Ayant fait l’impasse sur le Prix Rothschild (Gr1), Watch Me est engagée dans le Haras de Fresnay-le-Buffard - Prix Jacques Le Marois (Gr1), le 11 août. Francis-Henri Graffard nous a confirmé qu’il s’agissait de son prochain objectif : « Elle va aller sur le Prix Jacques Le Marois. Tout va bien et le timing est bon pour le Gr1. La pouliche a encore quinze jours pour être vraiment au top avant la grande échéance. Elle était un peu juste, sur le plan de la condition, pour le Rothschild, car j’avais levé un peu le pied avec mes chevaux durant la canicule. Si Watch Me refait la valeur qu’elle a affichée à Ascot, elle va très bien courir. »