Trois questions à Edgar Labaisse

Courses / 18.07.2019

Trois questions à Edgar Labaisse

Edgar Labaisse, jeune jockey faisant partie de l’équipe de l’agent Stéphane Delhommeau, a perdu sa décharge en signant sa 70e victoire, le 7 juillet à Aix-les-Bains, à l’occasion du Prix du Salève (Haies), où il était associé à Beautiful Secret (Agent Secret). Il nous a notamment parlé de son parcours et de ses objectifs à venir.

Jour de Galop. – Vous avez perdu votre décharge en signant votre 70e gagnant avec Beautiful Secret, sur les haies d’Aix-les-Bains. Comment envisagez-vous l'avenir ?

Edgar Labaisse. – J’espère que je vais continuer comme cela, à savoir gagner encore des courses. Je suis jeune, j’ai encore un tas de choses à apprendre. Mon objectif pour le moment est de tomber sur un cheval pour pouvoir monter à Paris.

Quels sont vos meilleurs souvenirs pour le moment ?

Mon meilleur souvenir jusqu’à aujourd’hui est sûrement mon premier gagnant. C’était pour mon père. Je débutais en course et j’ai gagné directement. C’était à Saint-Brieuc [le 29 mai 2014, ndlr] en haies, avec Lavicyos (Laveron), un cheval qui appartenait et était entraîné par mon père, Xavier Labaisse.

Quel a été votre parcours ?

Mon père est permis d’entraîner, donc je montais à cheval quand j’étais petit. Ensuite, j’ai intégré l’Afasec et j’ai fait mon apprentissage chez monsieur Ortet, à Pau. Aujourd’hui, je suis au service de monsieur Adeline de Boisbrunet, pour lequel j’ai eu mon 70e gagnant d’ailleurs.