TYROS STAKES (Gr3) - Armory, très bien armé

International / 26.07.2019

TYROS STAKES (Gr3) - Armory, très bien armé

LEOPARDSTOWN (IE), JEUDI

Armory (Galileo) possède 69,2 % de chances de devenir gagnant de Gr1 et 38,4 % de chances de décrocher le titre de lauréat classique. Le palmarès des Tyros Stakes (Gr3) sur 1.400m inclut deux Derby winners, Anthony Van Dyck et New Approach, qui sont tous les deux issus de Galileo (Sadler’s Wells). Ce dernier est aussi le père du poulain de Ballydoyle qui, jeudi soir à Leopardstown, a laissé à cinq longueurs son compagnon d’entraînement Toronto (Galileo), lequel avait animé les débats. Armory, qui avait ouvert son palmarès lors de sa deuxième sortie au Curragh malgré un parcours malheureux, possède du talent. Les bookmakers ont déjà proposé une cote de 14/1 pour les 2.000 Guinées et de 25/1 pour le Derby. Aidan O’Brien a dit à son sujet : « Il a gagné de belle manière et il ira sur les Futurity Stakes (Gr2). C’est un poulain qui progresse. Je pense qu’il pourra aller sur le mile à 3ans mais peut-être aussi sur plus long, même s’il possède pas mal de vitesse. »

Galileo tient son 198e gagnant de Groupe. Le succès d’Armory a permis à Galileo d’enregistrer son 198e gagnant de Groupe, parmi lesquels 14 (dont cinq lauréats de Gr1) sont issus de poulinières par Danehill Dancer (Danehill). After (Charnwood Forest), la mère d’Armory, avait été achetée 240.000 € à la vente de yearlings d’août Arqana en 2010. Elle a gagné une seule course mais a aligné de bons classements dans les Groupes sur 1.200m, comptant également une quatrième place dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) remportée par Beauty Parlour (Deep Impact). Armory est son deuxième gagnant sur deux produits. After est une sœur de Temps au Temps (Invincible Spirit), lauréat du Prix Hérod (L) et gagnant à deux reprises à Auteuil sous la casaque Moratalla. Elle a toujours rendu visite à Galileo, et Armory est suivi d’un yearling et d’une foal.

SILVER FLASH STAKES (Gr3)

Love, un amour de leader

Tout le monde s’attendait à voir gagner la maiden de luxe Precious Moment (Gleneagles), mais Aidan O’Brien a fait une nouvelle fois le coup du leader. C’est Love (Galileo) qui a pris la tête et les autres pouliches n’ont vu que sa queue blonde dans les Silver Flash Stakes (Gr3). Elle était la seule des trois pouliches de Ballydoyle à avoir déjà gagné et elle s’est imposée par trois grandes longueurs devant Unforgetable (Muhaarar), tandis que So Wonderful (War Front) a décroché la troisième place. D’après Aidan O’Brien, les trois jockeys de ses pensionnaires étaient very happy avec leurs pouliches. L’entraîneur a dit : « Les trois pouliches progressent et Precious Moment a été un peu gênée par son numéro dans les boîtes. Elles iront sur les Debutante Stakes (Gr2). »

Une quatrième lauréate de Groupe pour Pikaboo. Love est la quatrième gagnante de Groupe issue de Pikaboo (Pivotal), qui est arrivée chez Coolmore en surfant sur la vague des succès de son premier produit, la double gagnante de Gr2 à 2ans Lucky Kristale (Lucky Story). Les deux autres, Flattering et Peach Tree, sont par Galileo. Pikaboo est une sœur du spécialiste des 1.400m Arabian Gleam (Kyllachy), qui a remporté les Challenge Stakes (Gr2) mais aussi les Park Stakes (Gr2) à deux reprises.

Free Solo, un Harrington très prometteur. La réunion de jeudi soir à Leopardstown proposait aussi deux maidens réservés aux 2ans. Jessica Harrington a signé un joli doublé avec la pouliche One Voice (Poet’s Voice) et le poulain Free Solo (Showcasing), un produit de l’élevage Niarchos qui s’est imposé de bout en bout par cinq longueurs en devançant un trio de Ballydoyle sur 1.600m. Free Solo est le premier produit de l’inédite Amuser (Galileo), une fille de la championne Six Perfections (Celtic Swing), qui est une propre sœur des gagnants de Groupe Yucatan, lequel est aussi placé de Gr1, et Fauxfiler. Amuser a un foal par Le Havre (Noverre).