Un été animé pour Fabrice Chappet

International / 05.07.2019

Un été animé pour Fabrice Chappet

Un été animé pour Fabrice Chappet

La période estivale va être chargée pour l’écurie de Fabrice Chappet. L’entraîneur a programmé un déplacement à Goodwood pour Rocques (Lawman) et Jungle Speed (Bungle inthejungle), qui seront accompagnés par l’américain Maven (American Phaorah), stationné par Wesley Ward chez le professionnel cantilien depuis Royal Ascot. Maven courra le 31 juillet les Molecomb Stakes (Gr3), sur 1.000m. Fabrice Chappet commente : « De mon côté, j’aurai Jungle Speed, qui est un vrai cheval de vitesse, dans un handicap couru sur 1.000m le 1er août. Il a très peu de courses à sa disposition en France, donc nous voyageons. Le lendemain, Rocques devrait participer aux Oak Tree Stakes (Gr3), une course qui réussit plutôt bien aux françaises, car François Rohaut a remporté trois éditions au cours des quatre dernières années. Elle nous a montré que le mile était sans doute le bout du monde pour elle. Donc nous l’essayons sur 1.400m face aux seules femelles. »

Intellogent sur l’Arlington Million. En plein cœur du meeting deauvillais, Fabrice Chappet fera un aller-retour à Chicago, où Intellogent (Intello) va courir l’Arlington Million (Gr1), le 10 août, sur 2.000m. Le cheval a bien couru dans le Prix d’Ispahan (Gr1), prenant une proche quatrième place. Il portait pour la première fois des œillères australiennes. « Le cheval prenait la vie du bon côté et il était beaucoup mieux la dernière fois avec des œillères australiennes. Il portera une petite paire d’œillères à Chicago. C’est un beau challenge à tenter, avec un poulain en pleine forme. Le changement de cadre devrait l’amuser ! »

Noor Sahara revient sur le mile. Fabrice Chappet n’oublie pas le meeting deauvillais pour lequel il aura plusieurs atouts de choix. Noor Sahara (Lope de Vega) visera le Prix de Lieurey (Gr3), le 15 août. « Dans le Prix de Diane, elle a manqué de tenue. Mais elle est bien rentrée de sa course, et va retourner sur le mile. » Quant à San Huberto (Speighstown), il a plusieurs options. « Le cheval était sans doute défraîchi dans le Prix Hocquart, sachant qu’il a commencé sa saison en avril. Il peut courir le Prix de Reux (Gr3), sur 2.500m, le 4 août, ou le Prix Michel Houyvet (L), le même jour, mais sur 2.800m et face aux seuls 3ans. »

Hurricane Ivor poursuit le programme établi. Hurricane Ivor (Ivawood) pourrait lui aussi effectuer le déplacement sur la côte normande. Fabrice Chappet nous a donné des nouvelles de son 2ans si impressionnant pour ses débuts, mais qui n’a pas montré le même visage dans le Prix du Bois (Gr3), remporté par Maven. « À froid, et après avoir réalisé des investigations vétérinaires qui n’ont rien décelé, je pense que sa contre-performance est liée à deux facteurs. D’une part, la forte chaleur qu’il n’a pas bien supportée, d’autre part le déroulement de course où rien ne s’est passé comme prévu : il est mal parti, puis s’est montré brillant, avant de demander à souffler au mauvais moment… Ce n’était pas le vrai Hurricane Ivor. Il devrait courir soit le Prix Robert Papin (Gr2), le 21 juillet à Maisons-Laffitte, soit le Cabourg (Gr3), le 28 juillet à Deauville. »