Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

51e COPA DE ORO DE SAN SEBASTIAN - 10e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Zascandil, l’épouvantail

International / 14.08.2019

51e COPA DE ORO DE SAN SEBASTIAN - 10e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Zascandil, l’épouvantail

SAN SEBASTIAN (ES), JEUDI

La Copa de Oro (L) est une épreuve mythique en Espagne. Pendant la fermeture de l’hippodrome de Madrid, San Sebastian a été le phare dans la "pénombre" ibérique et la Copa de Oro a longuement été LA course qu’il ne fallait pas rater. Avec le retour du Gran Premio de Madrid (A) en 2006, la Copa a néanmoins conservé son statut. L’édition 2019 a réuni onze partants, parmi lesquels Zascandil (Motivator) qui sera le grandissime favori. Vainqueur du Gran Premio de Madrid 2018 avant de se blesser, il a eu une préparation allégée cette année, finissant deuxième de la grande épreuve madrilène dans laquelle il manquait encore de condition. Le pensionnaire de Christian Delcher Sanchez n’a pas tout gagné en Espagne et cette Copa manque à son palmarès. Il s’est déjà imposé à San Sebastian et s’annonce redoutable. Dans la Copa 2019, il y aura deux français en lice : le tenant du titre, Cnicht (Silver Frost), et Falcao Negro (Canford Cliffs). Les deux apprécieraient un peu de pluie. Ils ont la pointure d’une telle course, ayant déjà gagné au niveau Listed. Mais avantage au premier nommé qui connaît le tracé particulier de San Sebastian. Un anglais sera aussi en piste. Il s’agit d’Amazing Red (Teofilo), lequel défend la casaque Arculli, celle de Red Cadeaux (Cadeaux Généreux), vainqueur du Hong Kong Vase (Gr1). Entraîné par Ed Dunlop et associé à José-Luis Martinez, neuf fois Cravache d’or en Espagne, il est le concurrent qui fait le plus peur aux locaux. Il apprécie le terrain léger pour sa part et a fait l’arrivée de Listeds dans son pays, ce qui est suffisant pour postuler au succès. Pensionnaires du premier entraîneur de Noozhoh Canarias (Caradak), Enrique Leon, Atty Perse (Frankel) n’aurait qu’à répéter la valeur de sa victoire dans un gros handicap de Royal Ascot pour jouer un bon rôle, tandis que Federico (Acclamation) vient de bien courir dans une préparatoire. Red Onion (Fast Company) s’est imposé devant Federico à San Sebastian et il sera associé à Clément Cadel qui connaît la piste comme sa poche. Tuvalu (Shirocco) n’est plus le cheval qu’il était, mais sur sa classe, il peut accrocher une place. Liberri (Camelot) est l’interrogation de la course. Il a remporté la préparatoire des 3ans après un échec dans le Derby espagnol (A). La tâche des 3ans n’est pas simple dans la Copa, mais il a des moyens.