AUJOURD’HUI AUX COURSES - Craon - Un concentré de qualité pour un superbe Grand Cross

Courses / 31.08.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Craon - Un concentré de qualité pour un superbe Grand Cross

16 H 40 • CRAON • PRIX LOUIS DE GUÉBRIANT - GRAND CROSS DE CRAON - 7e ÉTAPE DE LA CRYSTAL CUP

Listed - Cross-Country - 5ans et plus - 6.000m

Temps fort des Trois Glorieuses de Craon, le Prix Louis de Guébriant (L), le Grand Cross s’annonce passionnant. En effet, les six concurrents ont une chance de gagner sur le fameux parcours mayennais, qui comprend passages dans les champs, contre-haut, contre-bas, rail-ditch et, bien sûr, authentique passage de route ! Deuxième en 2018, après avoir été malchanceux en fin de parcours, Bucéfal (Pistolero) a été contraint de faire une croix sur l’Anjou-Loire Challenge (L), dont il était le tenant du titre. Son entraîneur, Gabriel Leenders, a posté une vidéo du cheval sur Twitter lors de son dernier travail sérieux et Bucéfal est au top ! Il connaît le parcours, ce qui est un atout, et il sera logiquement l’un des favoris.

 

La coalition Quinton en embuscade. Patrice Quinton aura deux partants et les deux seront de sacrés clients. Parc Monceau (Trempolino) a gagné le Grand Cross de Craon en 2017, mais sur une piste bien souple. Très à l’aise aussi à Pau, il apprécie les terrains assouplis, condition qu’il n’aura pas dimanche. Reste que sa rentrée a été correcte dans une discipline qui n’est plus vraiment son sport. Son compagnon de couleurs et d’entraînement Chez Pedro (Westerner) incarne l’avenir de la discipline. Sans une chute dans l’Anjou-Loire Challenge (L), en fin de parcours, il aurait certainement pris l’une des trois premières places. Le cross semble lui aller comme un gant, il est maniable et s’adapte à tous les parcours. Il peut se révéler dimanche.

Bandito Conti, la révélation. Ancien protégé de Guillaume Macaire, pour lequel il a remporté le Prix Edmond Barrachin (Gr3), Bandito Conti (Saint des Saints) est invaincu en deux sorties en cross sous la responsabilité de Christophe Dubourg. Il a remporté le Prix Télopée, la préparatoire, devant A Dieu Vat (Presenting), qu’il va retrouver. En plein dans son élément, il a lui aussi une bonne chance. Le représentant de Saint-Voir a couru depuis le Télopée, finissant sixième du Grand Cross de Vittel. Mais, à Craon, il se donne souvent à fond, puisqu’il avait conclu troisième du Grand Cross 2018.

Cap Mix se forge un beau palmarès en cross. Âgé de 7ans, Cap Mix (Fragrant Mix) a déjà un palmarès intéressant sur le cross, discipline dans laquelle il a enlevé trois courses en huit sorties. Il vient d’enlever le Grand Cross de Lyon sur une piste pénible, mais auparavant le sauteur de la famille Magnien avait démontré qu’il se sortait des terrains rapides. Il va découvrir Craon, tout comme Chez Pedro, mais il a les arguments pour jouer un tout premier rôle.

Un programme de cross à revoir. Cette année, les Grands Cross de Corlay et de Vittel ont eu lieu le même jour, le 7 juillet. Ils se sont ainsi "mangé" des partants car les entraîneurs d’obstacle font des kilomètres et ne restent pas cantonnés dans leur région. Le Grand Cross de Dieppe a été déplacé à cause de la chute d’Antoine Auchère. Mais, au lieu de trouver place lors de la réunion du 22 juillet ou du 10 août à Dieppe, il a été décalé au 29 août soit quatre jours avant le Grand Cross de Craon… Les deux épreuves n’ont donc réuni que six partants car plusieurs chevaux engagés pouvaient courir l’une des deux courses, comme Cap Mix ou Daydreaming (Buck’s Boum) par exemple… Rendre cohérent le programme de cross devient urgent si l’on ne veut pas se retrouver avec des lots peu fournis…