AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

Courses / 19.08.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

14 h 32 • DEAUVILLE • ARQANA PRIX DE MONTAIGU

Inédits - Poulains de 2ans - 1.600m

Débuts d’un neveu de Denebola

L’Arqana Prix de Montaigu (Inédits) a rassemblé un lot de quatorze mâles. Avec deux produits chacun, Siyouni et Lope de Vega sont les étalons les plus représentés au départ. La course va permettre de voir en piste un neveu de l’excellente Denebola.

1          KING SIYOUNI

            (Siyouni & Full Rose, par Aqlaam)

            Arqana, Deauville, août 2018, yearling, 120.000 €, haras du Buff (rachat)

Premier produit de Full Rose (Aqlaam), gagnante des 1.000 Guinées allemandes (Gr2) et de l’Henkel-Stutenpreis (L). La troisième mère, Siyadah (Mr Prospector), a remporté les Pretty Polly Stakes (L, à l’époque). C’est une sœur d’Esloob (Diesis), gagnante elle aussi des Pretty Polly Stakes et troisième du Fillies’ Mile (Gr1). C’est la souche de Roseate Tern (Blakeney), lauréate entre autres des Yorkshire Oaks (Gr1).

2          MOTARAJEL

            (Camacho & Vereri Senes, par Nayef)

Premier produit de Vereri Senes (Nayef), placée à 3ans en Angleterre. Cette dernière est une sœur de James Garfield (Exceed and Excel), vainqueur des Mill Reef Stakes (Gr2) et deuxième du Prix Maurice de Gheest (Gr1), et de The Shrew (Dansili), placée de Listed à deux reprises à 3ans, sur 1.600m, outre-Manche. Il s’agit de la famille d’Uni (More than Ready), gagnante des Matriarch Stakes (Gr1), mais aussi de l’étalon vedette Invincible Spirit (Green Desert), lauréat de la Haydock Sprint Cup (Gr1).

3          LÉGENDE D’ART

            (Kingman & Légende Bleue, par Galileo)

Deuxième produit de Légende Bleue (Galileo), gagnante à 3ans d’une course à conditions sur 2.400m à Longchamp. Cette dernière est une propre sœur de Lil’Wing, lauréate du Prix de Flore (Gr3), mais elle est aussi la sœur de cinq autres black types dont l’étalon Loup Breton (Anabaa), triple gagnant de Groupe et deuxième, entre autres, du Prix Ganay (Gr1). La deuxième mère, Louve (Irish River), a remporté le Prix de Flore. C’est une sœur de Loup Sauvage (Riverman) et de Loup Solitaire (Lear Fan), tous deux vainqueurs au plus haut niveau avant d’entrer au haras. La troisième mère, Louveterie (Nureyev), a gagné le Prix Vanteaux (Gr3) et s’est classée deuxième des Prix de Diane et Saint-Alary (Grs1).

4          COAST SKY

            (Kodiac & Lady Darshaan, par High Chaparral)

            Arqana, Deauville, mai 2019, breeze up, 2ans, 30.000 €, Church Farm & Horse Park Stud à Yohea

Fils de Lady Darshaan (High Chaparral), gagnante à 2ans sur 1.000m et deuxième du Fillies’ Mile (Gr1). Cette dernière a donné un gagnant black type avec Let’s Go (Street Cry), lauréat des Churchill Stakes (L) à Lingfield. Lady Darshaan est la sœur de Total Gallery (Namid), champion sprinter à 3ans en Europe et vainqueur, entre autres, du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). C’est la souche d’Ambivalent (Authorized), gagnante des Pretty Polly Stakes et troisième de la Coronation Cup et du Dubai Sheema Classic (Grs1).

5          JUSSIFER

            (Siyouni & Sona, par Dansili)

            Arqana, Deauville, août 2018, yearling, 55.000 €, haras du Buff à Gérard Larrieu

Deuxième produit de Sona (Dansili), gagnante à 3ans sur les 2.400m de Kempton. Arrière-petit-fils de Born Gold (Blushing Groom), laquelle a donné huit black types dont la championne aux quatorze Grs1 Goldikova ** (Anabaa), lauréate du Prix Rothschild à quatre reprises ou encore du Breeders’ Cup Mile (Grs1) à trois reprises. Cette dernière a produit Terrakova (Galileo), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Born Gold est aussi la mère de Galikova (Galileo), gagnante du Prix Vermeille, deuxième du Prix de Diane et troisième du Prix Jean Romanet (Grs1), des lauréats de Gr3 Gold Sound (Green Tune), Gold Round (Caerleon) et Gold Luck (Redoute’s Choice), et de l’étalon Anodin (Anabaa), entre autres.

6          SHINNING OCEAN

            (Dabirsim & Shimmering Sands, par Medicean)

Premier produit de Shimmering Sands (Medicean), placée à 3ans sur les 1.200m de Chantilly. La deuxième mère, Royal Confidence (Royal Applause), a gagné les Sceptre Stakes (L) à 3ans sur 1.400m. La troisième mère, Never a Doubt (Night Shift), a remporté le Prix Robert Papin (Gr2). Il s’agit de la famille du sire Acclamation (Royal Applause), gagnant des Diadem Stakes (Gr2), deuxième des King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque) et troisième des Nunthorpe Stakes (Gr1).

7          SHOAL OF TIME

            (Lope de Vega & Hawaiian Heat, par Galileo)

            Arqana, Deauville, août 2018, yearling, 140.000 €, haras de la Louvière à Godolphin Ireland

Supplémenté par André Fabre. Troisième produit d’Hawaiian Heat (Galileo), dont les deux premiers poulains sont vainqueurs. Hawaiian Heat est une sœur de Beach Bunny (High Chaparral), lauréate des Dance Design Stakes (L) et deuxième des Pretty Polly Stakes (Gr1). La troisième mère, Miss Tahiti (Tirol), a remporté le Prix Marcel Boussac et a conclu deuxième des Prix de Diane et Saint-Alary (Grs1), mais aussi troisième du Prix Vermeille (Gr1). Elle a notamment donné Miss France (Dansili), gagnante des 1.000 Guinées et deuxième des Sun Chariot Stakes et du Prix Rothschild (Grs1), et la double gagnante de Listed Mer de Corail (Sadler’s Wells), qui se classa aussi deuxième du Prix de Royaumont (Gr3).

8          SUPERHON

            (Free Eagle & Champagne Mistress, par Kyllachy)

Issu de la première génération de Free Eagle (High Chaparral). Sa sœur, Fizzy Feet (Footstepsinthesand), s’est imposée à 2ans sur 1.000m en Angleterre. Leur mère, Champagne Mistress (Kyllachy), est une sœur de la lauréate des Ridgewood Pearl Stakes (Gr3) Chigun (Oasis Dream). Sous la troisième mère, on retrouve plusieurs gagnants black types à 2ans tels que Starlit Sands (Oasis Dream), lauréate du Prix d’Arenberg (Gr3), ou encore Songerie (Hernando), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3).

9          MYSTERY ROAD

            (Victoire Pisa & Mystique, par Monsun)

Frère de Jodie (Daiwa Major), gagnante à 2ans sur le mile au Japon, troisième des Sankei Sports Sho Flora Stakes (Gr2) et quatrième des Belmont Oaks Invitational Stakes (Gr1). Leur mère, Mystique (Monsun), est une sœur de Mawingo (Tertullian), vainqueur de Gr1 en Australie. La troisième mère, Mackie (Summer Squall), a gagné le Busher Handicap (Gr3) et a conclu troisième des Ashland Stakes (Gr1). Elle a notamment donné Mr Mellon (Red Ransom), lauréat des Arlington Classic Stakes (Gr2).

10        ROCK BLANC

            (Youmzain & Rock Harmonie, par Rock of Gibraltar)

Fils de Rock Harmonie (Rock of Gibraltar), qui se classa deuxième du Prix du Petit Couvert (Gr3). La troisième mère, River Rose (Riverman), a gagné le Prix des Rêves d’Or (L). Elle a donné Baiser Volé (Foolish Pleasure), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix de la Salamandre (Grs1) ainsi que du Prix Robert Papin (Gr1, à l’époque), mais aussi Squill (Stop the Music), vainqueur du Prix Dollar et du Premio Emilio Turati (Grs2) et deuxième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).

11        FAROUT

            (Dark Angel & Transhumance, par Galileo)

Deuxième produit de Transhumance (Galileo). La deuxième mère, Coup de Génie (Mr Prospector), a remporté les Prix de la Salamandre et Morny et s’est classée troisième des 1.000 Guinées (Grs1). Elle a donné quatre vainqueurs de Groupe dont Denebola (Storm Cat), gagnante du Prix Marcel Boussac, deuxième du Prix de la Forêt et troisième du Prix Morny (Grs1), et Loving Kindness (Seattle Slew), lauréate du Prix de Cabourg (Gr3) et troisième elle aussi du Morny. Coup de Génie a aussi produit Moonlight’s Box (Nureyev), laquelle a donné à son tour le champion Bago (Nashwan), vainqueur au plus haut niveau à cinq reprises dont le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Coup de Génie est une propre sœur des étalons Machiavellian et Ocean of Wisdom.

12        THE GOOD MAN

            (Manduro & So Good, par Galileo)

Quatrième produit de So Good (Galileo). Cette dernière est une propre sœur de Jolly Gene ex Impulsive Moment, deuxième des Classic Trial Stakes (Gr3). La deuxième mère, Luas Line (Danehill), a gagné les Garden City BC Stakes et a conclu troisième des 1.000 Guinées irlandaises (Grs1). C’est une sœur de Lost in the Moment (Danehill Dancer), vainqueur de la Bosphorus Cup (Gr2).

13        MANNIX

            (Intello & Mahima, par Linamix)

            Arqana, Deauville, octobre 2018, yearling, 45.000 €, haras de Bourgeauville à HFTB Racing Agency

Frère de Persiste et Signe (With Approval), deuxième des Prix de Suresnes et de Pontarmé (Ls). Leur mère, Mahima (Linamix), a gagné trois courses à 2ans sur 1.200m, 1.500m et 1.600m. C’est une sœur de Macellya (Testa Rossa), deuxième du Prix Miesque et troisième du Prix Thomas Bryon (Grs3).

14        ÉCRIVAIN

            (Lope de Vega & Sapphire Pendant, par Danehill Dancer)

Quatrième produit de Sapphire Pendant (Danehill Dancer), gagnante d’entrée de jeu à 3ans en Irlande et deuxième des 1.000 Guineas Trial (Gr3). Les trois premiers produits de la jument n’étaient pas précoces, mais se sont tous imposés. Sapphire Pendant est une sœur de Lacadena (Fasliyev), deuxième des Victoria Stakes (L) et mère d’America (A. P. Indy), troisième du Delaware Handicap et des Mother Goose Stakes (Grs1). La troisième mère, Blush with Pride (Blushing Groom), a gagné les Kentucky Oaks et les Santa Susana Stakes (Grs1). Elle est à l’origine de nombreux gagnants ou placés de Gr1 outre-Atlantique à l’image de Rags to Riches, Jazil, Better than Honour, Casino Drive, etc.

15 h 12 • DEAUVILLE • ARQANA PRIX DE LA REBOURSIÈRE

Inédites - 2ans - Pouliches - 1.600m

Les débuts d’une fille de Margot Did

L’Arqana Prix de La Reboursière (Inédites) est l’une des plus belles épreuves pour 2ans du meeting deauvillais. Il va nous permettre d’assister aux premiers pas de Magic Attitude (Galileo), la fille de Margot Did (Exceed and Excel), lauréate des Nunthorpe Stakes (Gr1).

1          KAPSALIANA

            (Wootton Bassett & Age of Refinement, par Pivotal)

            Arqana, Deauville, août 2018, v.2, yearling, 52.000 €, vendue par le haras du Buff à Éric Puerari

Issue de Wootton Bassett, étalon qui réussit sur la piste comme sur le ring, Kapsaliana est une fille d’Age of Refinement (Pivotal), une jument inédite. La deuxième mère, Dowager (Groom Dancer), a gagné les Bosra Sham Fillies’Stakes (L). Elle appartient à la famille de l’étalon Grand Lodge (Chief’s Crown), lauréat des St James’s Palace Stakes (Gr1) et des Dewhurst Stakes, mais aussi deuxième des Champion Stakes et des 2.000 Guinées (Grs1).

2          DREAM MEMORY

            (Charm Spirit & High Memory, par Smart Strike)

Dream Memory est une fille d’High Memory (Smart Strike), laquelle a remporté son maiden sur 2.400m en fin d’année de ses 3ans. High Memory est la sœur de High Celebrity (Invincible Spirit), gagnante du Prix d’Arenberg (Gr3) et troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1). C’est la souche de Surfside (Seattle Slew), quadruple lauréate de Gr1 aux États-Unis.

3          PALLENE

            (Charm Spirit & Pepper Berry, par Peintre Célèbre)

Fille de Pepper Berry (Peintre Célèbre), gagnante de son maiden à Pompadour, mais surtout petite-fille de Plante Rare (Giant’s Causeway), Pallene est donc la nièce de Planteur ** (Danehill Dancer), deuxième du Prix du Jockey Club, du Juddmonte Grand Prix de Paris, troisième de la Dubai World Cup et vainqueur du Prix Ganay (Grs1). C’est la famille de Policy Maker, Pushkin et surtout de Peintre Célèbre

4          MAGIC ATTITUDE

            (Galileo & Margot Did, par Exceed and Excel)

            Arqana, Deauville, août 2018, yearling, 850.000 €, présentée le haras d’Étreham (rachetée)

Magic Attitude a un pedigree qui attire l’attention. C’est une fille de Galileo et de Margot Did (Exceed and Excel), gagnante des Nunthorpe Stakes (Gr1) et déjà mère de Mission Impassible (Galileo), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2), du Critérium de l’Ouest (L) et troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Sous la troisième mère, on retrouve le nom de Caradak (Desert Style), lauréat du Prix de la Forêt (Gr1) et qui a connu un certain succès en Espagne en tant qu’étalon.

5          RHODAFROST

            (Silver Frost & Rhodagna, par Mark of Esteem)

            Osarus, La Teste-de-Buch, septembre 2018, yearling, 10.000 €, vendue par le haras de Grandcamp à Gay Kelleway

Rhodafrost (Silver Frost) est une fille de Rhodagna (Mark of Esteem), troisième du Premio Mario Incisa Della Rocchetta (Gr3) et mère de Le Scribe (Orpen), vainqueur de trois courses. C’est la nièce de Cornelius (Barathea), lauréat du Prix Emilio Turati (Gr2) et deuxième du Prix du Muguet (Gr2).

6          CEINTURE NOIRE

            (Wootton Bassett & Méandra, par Dubawi)

            Arqana, Deauville, octobre 2018, yearling, 15.000 €, vendue par le haras de La Louvière à Mab Agency

Fille de Meandra (Dubawi), gagnante d’un handicap à 3ans, Ceinture Noire (Wootton Bassett) est surtout la petite-fille de Mystic Spirit (Invincible Spirit), gagnante du Prix de La Vallée d’Auge (L) avant de donner cinq vainqueurs.

7          TAMAHERE

            (Wootton Bassett & Alatasarai, par Giant’s Causeway)

            Arqana, Deauville, octobre 2018, yearling, 27.000 €, vendue par le haras d’Étreham à Meridian International Sarl

Tamahere est la sœur de Shadan (Orpen), gagnante du Prix Caravelle-Haras des Granges (L). C’est la souche de la championne Classic Park (Robellino), lauréate des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) et mère de l’étalon Walk in the Park (Montjeu).

8          HIDAKA

            (Deep Impact & Royalmania, par Elusive Quality)

Hidaka est la fille du regretté Deep Impact et de Royalmania ** (Elusive Quality) qui en avait impressionné plus d’un en gagnant ses deux premières sorties, dont le Prix de la Reboursière. Quatrième du Prix Marcel Boussac (Gr1), elle a remporté le Prix Finlande (L) sans confirmer ensuite. Hidaka est également la nièce de Queen’s Jewel (Pivotal), gagnante des Prix Saint-Alary (Gr1), Pénélope (Gr3) et troisième du Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1).

9          LA VENUS ESPAGNOLA

            (Siyouni & Sureyya, par Monsun)

            Arqana, Deauville, octobre 2018, yearling, 80.000 €, vendue par le haras du Castillon à Outsider Bloodstock

Fille de Sureyya (Monsun), multiple placée de Listed entre 2.100m et 3.000m, La Venus Espagnola provient d’une souche Wildenstein, celle de Sagace, Schonbrunn, Steinlein