Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Aujourd’hui aux courses - Deauville - Suphala face à Étoile

Courses / 16.08.2019

Aujourd’hui aux courses - Deauville - Suphala face à Étoile

16 H 25 • DEAUVILLE • SHADWELL PRIX DE LA NONETTE

Gr2 - 3ans - Femelles - 2.000m

Elles sont huit au départ du Shadwell Prix de la Nonette (Gr2). Le lot est bien composé et finalement assez ouvert. Suphala (Frankel) continue d’allonger le tir dans ce Gr2, après sa victoire sur les 1.800m du Arqana Prix Chloé (Gr3). C’est une bonne pouliche et elle a certainement les 2.000m dans les jambes. Face à elle, il y a Étoile (Siyouni), bonne quatrième du Prix de Diane (Gr1). Elle n’a pas couru depuis le classique cantilien mais c’est une bonne pouliche, capable de progresser encore. Elle avait été achetée à moitié par Martin Schwartz avant le Diane et, ce samedi, elle va courir sous les couleurs du propriétaire américain. Jean-Claude Rouget présente aussi Cartiem (Cape Cross). Lauréate du Prix Pénélope (Gr3), elle a depuis déçu : treizième dans le Prix de Diane malgré un bon parcours, elle n’a pas rassuré en prenant la septième place du Prix de Psyché (Gr3).

Carlos Laffon-Parias compte sur Platane (Le Havre), huitième du Diane sans démériter. Elle a le niveau d’une telle épreuve. Si la pluie venait à tomber comme annoncé ce samedi, cela ne devrait pas la déranger, pas plus que Mutamakina (Nathaniel), autre pensionnaire de Carlos Laffon-Parias. Elle est la lauréate du Prix Madame Jean Couturité (L) après avoir ouvert son palmarès à Compiègne, mais affronte un lot relevé pour son premier essai au niveau Groupe. Phocéenne (Olympic Glory) a son mot à dire pour une bonne place. Deux britanniques sont au départ : Divine Image (Scat Daddy), entraînée par Charlie Appleby, a été l’une des héroïnes du Carnival de Meydan mais fait une rentrée. Terebellum (Sea the Stars), présentée par John Gosden, est peu expérimentée. Elle vient d’être battue dans une Listed mais elle a certainement de la marge.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2018 : Castellar (C. Laffon-Parias). 2017 : Sobetsu (C. Appleby). 2016 : La Cressonnière (J.-C. Rouget). 2015 : Jazzi Top (J. Gosden). 2014 : Avenir Certain (J.-C. Rouget). 2013 : Tasaday (A. Fabre).

14 H 35 • DEAUVILLE • SHADWELL PRIX DU CALVADOS

Gr2 - 2ans - Pouliches - 1.400m

Á la portée de Tropbeau

Elles sont quatre au départ du Shadwell Prix du Calvados (Gr2), Boomer (Kingman) ayant été déclarée non partante. André Fabre a logiquement choisi ce Gr2 sur 1.400m plutôt que le Darley Prix Morny (Gr1) pour Tropbeau (Showcasing), impressionnante lauréate du Prix Six Perfections (Gr3). Elle s’adapte à tous les terrains et s’annonce comme la pouliche à battre. Mais qui dit 2ans dit concurrents britanniques et Mark Johnston fait le déplacement avec Walk in Marrakesh (Siyouni). Elle compte trois victoires et une deuxième place, pour ses débuts, en quatre sorties. Walk in Marrakesh reste sur un succès de Listed sur les 1.400m de Sandown, où elle s’était imposée de bout en bout. Pouliche dure, elle peut aller devant et aller loin. Mauricio Delcher-Sanchez compte sur Marieta (Siyouni), désinvolte lauréate du Prix Idalie (Maiden) à Maisons-Laffitte, qu’elle a survolé par huit longueurs. Les 200m de plus ne devraient pas la déranger. Mais c’est un vrai test à ce niveau de compétition. Pas facile non plus de situer Schwesterherz (Areion), laquelle s’est imposée facilement dans l’Arqana Prix de Lisieux (Inédites). Ce sera sa deuxième sortie, face à des pouliches bien plus expérimentées.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2018 : Beyond Reason (C. Appleby). 2017 : Polydream (F. Head). 2016 : Cavale Dorée (C. Ferland). 2015 : Great Page (R. Hannon). 2014 : Queen Bee (E. Lellouche). 2013 : Sandiva (R. Fahey).

15 H 50 • DEAUVILLE • SHADWELL PRIX DAPHNIS

Gr3 - 3ans - 1.600m

Delaware vs Urwald, deux Fabre sur la même ligne

Deux des sept candidats du Prix Daphnis (Gr3) version deauvillaise – sur 1.600m avec tournant – ont déjà décroché leur succès black type : ils sont entraînés par André Fabre et ils affichent la même valeur (48). Delaware (Frankel) s’est débarrassé en dernier lieu du label de « bon deuxième » en s’imposant de trois longueurs dans le Prix de Tourgeville (L) sur ce même parcours. Urwald (Le Havre) avait réglé le problème fin avril dans le Prix du Pont Neuf (L), sur les 1.400m du toboggan de ParisLongchamp avant d’attaquer sans succès les Groupes. L’automne dernier, Shendam (Charm Spirit) était l’une des bonnes notes pour les classiques. Mais il a mis du temps à se déclencher. C’est lors de son retour sur le mile qu’il a remporté le Prix de Beauséjour (Classe 1). En progrès, il est pris en valeur 45,5. Dave (Wootton Bassett) et Go to Hollywood (Penny’s Picnic) sont réguliers à ce niveau. La pouliche Paramount (Siyouni) a couru le Prix de Diane (Gr1) et elle revient sur le mile avec des ambitions. Icefinger (Kodiac) peut viser une place pour sa deuxième sortie saisonnière.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Glorious Journey (C. Appleby). 2017 : Last Kingdom (A. Fabre). 2016 : Taareef (J.-C. Rouget). 2015 : Almanaar (F. Head). 2014 : Master Carpenter (B. Millman).

17 H • DEAUVILLE  •CRITÉRIUM DU FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE

Listed - 2ans - 1.600m

Helter Skelter rallongé face à deux anglais

Helter Skelter (Wootton Bassett) avait très bien fini dans le Prix Roland de Chambure (L) sur les 1.400m nouvelle piste à ParisLongchamp. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget ne sera pas dérangé par les 200m supplémentaires et il s’élancera en tant que favori du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). Deux anglais ont fait le déplacement. Saqqara King (American Pharoah), acquis 200.000 $ en septembre à Keeneland, nous a déjà rendu visite dans le Prix Roland de Chambure, où il a terminé troisième, largement battu. Charlie Appleby a décidé de l’équiper d’œillères australiennes car le poulain n’avait visiblement pas fait sa valeur. Shared Belief (Dandy Man) a visé un peu haut après un succès facile lors de ses débuts : il a perdu les pédales dans les Superlative Stakes (Gr2). Patzefredo (Penny’s Picnic) et Chill Chainnigh (Wootton Bassett) connaissent déjà bien leur métier et ils sont compétitifs pour une place. Simone Brogi a supplémenté Assier (Invincible Spirit), qu’il a réclamé (40.800 €) après une facile victoire il y a douze jours à Clairefontaine.

17 H 35 • DEAUVILLE • PRIX ÉTALON TASLEET

Classe 1 - 3ans - 1.200m

True Mason, un an après son Morny

L’année dernière, à la même époque, True Mason (Mayson) s’était classé troisième du Darley Prix Morny (Gr1). Soit le même classement qu’il avait décroché dans le Prix Robert Papin (Gr2). Le poulain revient après un début de saison 2019 assez difficile à domicile : il a été baissé de 12 livres après son échec dans la Stewards’ Cup, un célèbre handicap pour les sprinters à Glorious Goodwood. True Mason sera muni des œillères. La Godolphin Nashirah (Godolphin) est arrivée chez Henri-Alex Pantall avec l’ambition de devenir black type. Et elle n’a pas mal couru lors de ses débuts en France. Le raccourcissement est probablement une bonne chose pour elle. Ces deux chevaux seront opposés à un jeune sprinter solide, Milord’s Song (Siyouni), déjà deuxième de Gr3 dans le Prix Texanita. Il possède la qualité pour gagner. Cigalera (Elusive City) avait d’ailleurs déjà été dominée par ce dernier à Maisons-Laffitte. Wind Test (Epaulette) est dans sa catégorie.

14 H • DEAUVILLE • PRIX DES ÉTALONS SHADWELL

Maiden - 2ans - Femelles - 1.200m

Be Ahead veut surfer sur la ligne du Prix de Lisieux

La ligne du Prix de Lisieux a pris du poids grâce au succès de Jessely (Charm Spirit), deuxième de la fameuse course pour inédites, dans le Prix d’Étretat (Classe 2). Be Ahead (Dream Ahead), troisième dans la même foulée, sera donc la favorite dans ce lot qui peut cacher des surprises. En fait, parmi les six autres candidates, une seule a déjà terminé dans les trois premières : Aficionado (Cable Bay). Actee (Youmzain), un peu allante lors de ses débuts sur 1.400m, est dangereuse. Revolver Eyes (Kendargent), supplémentée, a tracé un bon parcours à Vivaux sur 1.500m. Et il ne faut pas oublier que sa mère, Velvet Revolver, était une bombe sur 1.000m.