AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE - Watch Me peut s’affirmer en leader

Courses / 10.08.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE - Watch Me peut s’affirmer en leader

16 H 25 • DEAUVILLE • PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD - JACQUES LE MAROIS

Gr1 - 3ans et plus - 1.600m

Le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) a attiré huit candidatures. Le jeu du calendrier fait que le Gr1 de Deauville était un peu proche des Qatar Sussex Stakes (Gr1), épreuve choisie par les meilleurs milers britanniques de 3ans. L’épreuve a aussi perdu un poulain comme Persian King (Kingman), lequel aurait été très en vue, et une pouliche comme Siyarafina (Pivotal), qui aurait aussi eu le droit de prendre part à ce Gr1. Le favori ce dimanche sera une favorite : la seule pouliche de l’épreuve, Watch Me (Olympic Glory).

Watch Me a gagné le titre de meilleure pouliche européenne de 3ans sur le mile grâce à sa victoire autoritaire dans les Coronation Stakes (Gr1), à Royal Ascot. Elle y battait Hermosa (Galileo), lauréate des 1.000 Guinées de Newmarket et d’Irlande (Grs1), et Castle Lady (Shamardal), lauréate de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Watch Me n’avait pas eu les meilleures circonstances de course à ParisLongchamp, concluant sixième. Pouliche avec de l’explosivité, elle sera le cheval à battre ce dimanche.

Les mâles de 3ans en appel. Trois poulains de 3ans sont présents et ils ne sont pas faciles à situer. Graignes (Zoffany) a été supplémenté dans ce Jacques Le Marois. Il reste sur sa huitième place dans le Qatar Prix Jean Prat (Gr1). C’est un bon poulain, sur sa distance, mais il est probablement mieux sur un parcours avec tournant qu’en ligne droite. Shaman (Shamardal) reste sur une cinquième place dans les St James’s Palace Stakes (Gr1), où il était revenu bien finir dans les derniers 200m. Shaman disposait aussi d’une option dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) mais son entourage a fait le choix de le laisser sur 1.600m, distance sur laquelle il avait pris la deuxième place de The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Difficile de l’imaginer battre Watch Me mais il peut prendre une place.

Pas simple de situer Line of Duty (Galileo). Le poulain entraîné par Charlie Appleby a montré de la classe à 2ans en remportant la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Mais cela a été beaucoup plus compliqué à 3ans, où son entourage a suivi la voie du Derby d’Epsom : septième des Dante Stakes (Gr2), il n’a pas tenu dans le Derby. Il revient donc sur le mile, distance sur laquelle il est invaincu. Ce peut être tout ou rien.

Study of Man, pour Miesque. On ne peut pas juger la première sortie sur le mile de Study of Man (Deep Impact) dans le Prix Messidor (Gr3) : cela s’est joué sur un sprint et, pour la découverte de la distance, ce n’était pas un scénario idéal. Pour éviter ce piège, Pascal Bary a mis un leader à Study of Man : Vocal Music (Vocalised). L’entourage de Study of Man tente un pari dans ce Jacques Le Marois avec Study of Man, descendant de Miesque (Nureyef), laquelle a été la grande dame du Marois et est à l’origine d’autres lauréates de la course : East of the Moon (Private Account) et Alpha Centauri (Mastercraftsman).

Les représentants de Robert Ng retentent leur chance. Success Days (Jeremy) et Romanised (Holy Roman Emperor) ont pris part au Jacques Le Marois l’an dernier, concluant respectivement neuvième et cinquième. Success Days est en dessous des meilleurs milers mais il peut faire jeu égal avec eux sur une piste bien assouplie. Le terrain est annoncé bon souple pour ce dimanche et cela s’annonce compliqué pour lui. Romanised, lauréat des 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1) l’an passé, n’a pas confirmé depuis. Mais il vient de reprendre confiance dans les Minstrel Stakes (Gr2). Il a plus le profil pour prendre une place.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Alpha Centauri (J. Harrington). 2017 : Al Wukair (A. Fabre). 2016 : Ribchester (R. Fahey). 2015 : Ésotérique (A. Fabre). 2014 : Kingman (J. Gosden). 2013 : Moonlight Cloud (F. Head).

15 H 50 • DEAUVILLE • PRIX MINERVE

Gr3 - 3ans - femelles - 2.500m

Bolleville dans le grand bain

Tamniah (Nathaniel) et Bolleville (Camelot) sont les seules concurrentes au départ ce Prix Minerve (Gr3) à ne pas avoir encore décroché du caractère gras. Bolleville est une pouliche sur la montante qui a fait exploser le lot sur le parcours du Minerve au mois de juillet. Sur la montante, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget passe un vrai test face à des pouliches d’expérience. Golden Box (Kitten’s Joy), prise de vitesse sur 2.100m, a terminé deuxième du Prix Mélisande (L), à une tête d’une pouliche de Groupe comme Edisa (Kitten’s Joy).

Très expérimentée, Star Terms (Sea the Stars) vient de remporter le Prix de Thiberville (L) et, à Deauville, elle retrouve Ebony (Le Havre) et Palomba (Lope de Vega), respectivement deuxième et troisième à ParisLongchamp. Wonderment (Camelot), lauréate de Gr1 à 2ans, est difficile à situer.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Worth Waiting (D. Lanigan). 2017 : God Given (L. Cumani). 2016 : Golden Valentine (F. Head). 2015 : Candarliya (A. de Royer Dupré). 2014 : Zarshana (A. de Royer Dupré).

14 H 35 • DEAUVILLE • PRIX FRANÇOIS BOUTIN

Listed - 2ans - 1.400m

Arapaho peut rester invaincu

Invaincu en deux sorties, Arapaho (Lope de Vega) s’annonce comme le cheval à battre dans ce Prix François Boutin (L). Acheté par les associés de Coolmore après ses débuts victorieux à Saint-Cloud, le protégé d’André Fabre a confirmé par une victoire dans le Prix Ardan (Classe 2) à Deauville. Seul concurrent black type au départ, Happy Béré (Pedro the Great) compte deux victoires en quatre sorties sur 1.200m et reste sur une deuxième place dans le Critérium du Béquet - Ventes Osarus (L). Auteur de débuts victorieux à Newmarket, sur 1.200m, King’s Command (Dubawi) a ensuite terminé huitième et dernier des Superlative Stakes (Gr2). Cette performance est probablement trop mauvaise pour être exacte et il faudra le revoir. Milltown Star (Roderic O’Connor) est un peu dans le même cas ; il a fini septième et dernier des Qatar Vintage Stakes (Gr2) après deux faciles succès sur 1.200m. Issus des courses à réclamer, Muzy (Penny’s Picnic) et Get Set (French Navy) tenteront de mettre leur expérience à profit pour bien faire.

17 H 35 • DEAUVILLE • PRIX NUREYEV

Listed - 3ans - 2.000m

Volskha, une première contre les mâles

Sixième de l’Arqana Prix Chloé (Gr3) en dernier lieu, Volskha (Le Havre) va affronter les mâles pour la première fois dans ce Prix Nureyev (L). La pouliche d’Alain Jathière est confirmée à ce niveau de compétition et pourrait bien renouer avec le succès ce dimanche. Vainqueur sur le mile de Chantilly, Alwaab (Toronado) vient de faire des débuts encourageants sur 2.000m en se classant deuxième du Prix Pelléas (L), à nette distance toutefois du vainqueur, Singstreet (Evasive). Absent depuis son échec dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), Zarkallani (Invincible Spirit) descend nettement de catégorie et sera intéressant à suivre à ce niveau de compétition. C’est également le cas d’Idiosa (Soldier Hollow), qui n’a plus été revue depuis sa tentative dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Quatrième du Prix Eugène Adam (Gr2), Flambeur (Mizzen Mast) est toujours à l’arrivée mais manque probablement d’un peu de classe pour viser la victoire, tout comme le régulier Goya Senora (Anodin). Chevalier Cathare (Sea the Moon) et Star Safari (Sea the Stars) ont montré quelques moyens sur le mile et peuvent se révéler pour leur premier essai sur 2.000m.

14 H • DEAUVILLE • PRIX DE LA MOTTE SASSY

Inédites - 2ans - 1.300m

Les premiers pas d’une fille de Légèreté

Neuf inédites se sont donné rendez-vous au départ du Prix de la Motte Sassy. Femina (Siyouni) est une fille de Légèreté (Rahy), lauréate du Prix de Malleret (Gr2) mais aussi placée des Prix Marcel Boussac et de l’Opéra (Grs1). Elle a déjà donné Pilote (Pivotal), placé des Prix Guillaume d’Ornano et Eugène Adam (Grs2), et également Esquisse (Dansili), gagnante du Prix de Bagatelle (L).

Silver Palm (Kendargent) est issue d’une propre sœur de Showcasing (Oasis Dream), lauréat des Gimcrack Stakes (Gr2). Serkiyna (Charm Spirit) est une sœur de Saryshagann (Iffraaj), troisième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). Née pour être précoce, Devas Spirit (Bated Breath) est issue d’une sœur de Midnight Beauty (Celtic Swing), lauréat du Prix de Condé (Gr3). Ascot Grey (Zebedee) est la propre sœur de Zoraida (Zebedee), qui a couru neuf fois à 2ans en Angleterre pour une victoire et trois places. Flamingo Girl (Soldier Hollow) est la propre sœur de Fosun (Soldier Hollow), lauréat du Grosser Preis der Deutschen Messe et du Premio EBF Terme di Merano (L). La deuxième mère a donné Flamingo Road (Acatenango), gagnante du Preis der Diana (Gr2) et troisième du Derby allemand (Gr1). Charmed (Starspangledbanner) est la sœur de Salateen (Dutch Art), gagnant de deux courses à 2ans et troisième des Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2).