Bobby

Le Mot de la Fin / 16.08.2019

Bobby

Il est surnommé Bobby par toute l’équipe de Juddmonte. Il s’agit de Frankel (Galileo), le champion de ce siècle, qui doit son nom à l’autre Frankel, le Bobby de Brooklyn. Ce jeudi à Deauville, Fount est devenue la 35e lauréate de Groupe de Frankel dans le Prix de Lieurey (Gr3). Et on peut dire que c’est du 100 % Frankel. Il faut savoir que sept des gagnants de Groupe de Frankel ont été élevés par le prince Abdullah. Bobby Frankel a entraîné aussi Mirablis (Lear Fan) et Heat Haze (Green Desert), les mères de Monarchs Glen et Mirage Dancer. Mais Ventura (Chester House), qui a donné Fount, était sa pouliche de cœur. Il avait d’ailleurs été le mentor de son père, Chester House (Mr Prospector), lauréat l’Arlington Million (Gr1). Ce dernier était un fils d’une autre de ses pensionnaires, la grande poulinière Toussaud (El Gran Senor), qui a donné quatre lauréats de Gr1. Il avait remporté avec elle quatre Grs1 et la Breeders’ Cup Filly & Mare Sprint, qui n’était pas encore un Groupe à l’époque. Ventura fut son avant-dernière lauréate de Gr1, sa dernière partante dans la Breeders’ Cup, dix jours avant son décès. Dix jours plus tard, elle avait ému l’hippodrome de Hollywood Park lors de son succès dans les Matriarch Stakes (Gr1) avec son fidèle assistant, Humberto Ascanio. Le Bobby de Brooklyn doit être drôlement fier.