Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

COOLMORE NUNTHORPE STAKES (GR1) - Battaash, explosif

International / 23.08.2019

COOLMORE NUNTHORPE STAKES (GR1) - Battaash, explosif

YORK (GB), VENDREDI

Quand il est au mieux, Battaash (Dark Angel) est un drôle de cheval et, ce vendredi, il était dans une forme olympique ! Le représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum a laissé une impression folle et a réalisé une performance que peu de sprinters sont capables de produire… Battaash peut parfois être limité en distance : ce vendredi, il a tenu les 1.000m sans problème et il donnait l’impression de pouvoir continuer encore 200m ou 400m à ce rythme-là. Le futur lauréat a pris la tête à 400m du poteau et, après un petit coucou à ses adversaires, il les a mis KO ! Il s’impose de trois longueurs trois quarts et explose le record de la piste en 55”90. Le précédent record avait été établi en 1990 par Dayjur (Danzig), lui aussi siglé Shadwell, en 56”16.

Le 3ans Soldier’s Call (Showcasing) est un bon deuxième, lui qui est promis à un bel avenir chez les sprinters. So Perfect (Scat Daddy) – 3ans aussi ! – est troisième à une longueur, devançant Mabs Cross (Dutch Art) d’une longueur. La déception vient de Ten Sovereigns (No Nay Never) qui, pour son premier essai sur 1.000m, a été vite battu.

Un deuxième Gr1 pour un grand sprinter. Battaash décroche ce vendredi son deuxième Gr1, sa précédente victoire à ce niveau de compétition ayant eu lieu dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp en 2017. Mais dire que Battaash n’est pas un grand sprinter car il n’a décroché que deux Grs1 serait une vraie erreur. C’est un cheval délicat, compliqué à saisir, capable du meilleur comme du pire. Il possède une vitesse de base absolument incroyable et, s’il y avait des Grs1 sur 900m, il les aurait probablement tous remportés.

Ce vendredi, nous avons revu le Battaash qui nous avait éblouis dans l’Abbaye en 2017. Il s’était un peu perdu depuis… Si son entourage réussit à le maintenir dans un tel état de forme, Battaash sera intouchable sur les sprints de 1.000m à l’automne. Évidemment, cela fait beaucoup de si. Le Racing Post a donné un rating de 129 au cheval. C’est mieux que lors de son succès dans l’Abbaye, où il s’était vu décerner un 128.

Rendez-vous dans l’Abbaye. Charlie Hills, entraîneur de Battaash, a dit : « Fantastique ! Il y avait toutes ces discussions sur le fait qu’il n’aimait pas York et il a battu le record de la piste… Celui de Dayjur, qui plus est ! Il était tellement calme et détendu. C’était une bonne décision que de le garder chez nous durant la nuit et de l’amener ici ce matin. Il aime son box et il est bon de le laisser dans sa routine. Il est hongre, donc, évidemment, nous pouvons le ramener ici l’an prochain. J’aimerais beaucoup aller en Irlande pour les Flying Five Stakes (Gr1) puis j’espère aller en France [pour l’Abbaye, ndlr] et, pourquoi pas, tenter l’aventure dans la Breeders’ Cup Turf Sprint. Il faudra en parler avec son propriétaire. »

Soldier’s Call pourrait aussi revenir en France, tout comme Mabs Cross. Soldier’s Call avait été splendide, en 2018, dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp : à 2ans, il s’était classé troisième de cette épreuve. Le pensionnaire d’Archie Watson a tout l’avenir devant lui et il a gagné la deuxième course ce vendredi, Battaash étant dans une autre dimension. Son entraîneur a commenté : « Je suis ravi. Il a tellement de vitesse, il a trouvé son terrain et un 1.000m facile. Mais il est tombé sur l’un des meilleurs sprinters des temps modernes et il réalise une grande performance pour prendre la deuxième place. Pour la suite, il y a logiquement trois Grs1 qui peuvent lui convenir : en Irlande, en France, et la Breeders’ Cup. » Soldier’s Call devra juste espérer que Battaash face l’impasse sur l’un de ces trois Grs1… Mabs Cross devrait quant à elle être revue à ParisLongchamp, où elle défendra son titre. Selon son entraîneur, Michael Dods, elle n’a pas apprécié la piste, trop rapide.

Une propre sœur en vente au mois d’octobre. Battaash a été acheté 200.000 Gns (230.000 €) dans le book 2 de la vente de yearlings d’octobre Tattersalls. Sa demi-sœur, l’inédite 2ans Valletta Gold (Gutaifan), adjugée 180.000 Gns (207.000 €) à Phoenix Thoroughbred sur le ring de Newmarket, est à l’entraînement chez John Quinn. Elle a un engagement dans une Listed, le 5 octobre, à Redcar. La mère, Anna Law (Lawman), n’a pas gagné mais est la demi-sœur de neuf gagnants, dont Etlaala (Selkirk), qui avait remporté les Champagne Stakes (Gr2). Une propre sœur de Battaash sera présentée par Ballyphilip Stud dans le book 1 de Tattersalls.