Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DARLEY PRIX KERGORLAY (GR2) - Un bon trial avant Melbourne pour Marmelo

Courses / 18.08.2019

DARLEY PRIX KERGORLAY (GR2) - Un bon trial avant Melbourne pour Marmelo

DEAUVILLE, DIMANCHE

Marmelo (Duke of Marmalade) fait partie des meilleurs stayers européens depuis plusieurs saisons maintenant. L’imposant cheval de Fairy Story Partnership et Aziz Kheir, qui en a acquis une part récemment, l’a encore rappelé en remportant sûrement un deuxième Darley Prix Kergorlay (Gr2) après sa victoire dans l’édition 2017 et sa deuxième place en 2018. Son jockey, Christophe Soumillon, a monté une très belle course d’attente en sixième position. À la sortie du tournant final, il a fait mouvement, venant avec beaucoup de ressources. Quelques centaines de mètres plus loin, il s’est retrouvé à la lutte avec Call the Wind (Frankel), qui a plongé à la corde, Haky (Muhtathir) et Mille et Mille (Muhtathir). Call the Wind a été le seul à pouvoir le menacer jusqu’au bout, se portant à sa hauteur. Mais dans les derniers mètres, en pleine piste, Marmelo est venu prendre l’avantage. Il a ainsi décroché sa cinquième victoire de Groupe, la quatrième en France pour cet amoureux de l’Hexagone. Le pensionnaire de Hugh Morrison va maintenant préparer son voyage pour l’Australie et sa troisième tentative dans la Melbourne Cup (Gr1) dans laquelle il a fini deuxième l’année dernière.

Copié-collé du programme 2018 en vue de l’Australie. Hugh Morrison a les yeux de l’amour pour Marmelo et tout en le regardant avec fierté, il nous a déclaré : « C'est fantastique ce que fait Marmelo ! Je suis très heureux pour ses propriétaires et Aziz Kheir, qui en a acquis une part. Il est grand et costaud et les Australiens ont remarqué qu'il pourrait encore progresser. Sur un terrain collant, 3.000m est sa distance maximum. Mais à Melbourne, s'il peut avoir une piste bonne à souple, ça serait parfait. Nous allons répéter exactement la même préparation en vue de la Melbourne Cup que l'année dernière. »

Call the Wind plus convaincant. Décevant dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr2), à l'issue duquel il avait terminé quatrième, Call the Wind a fourni sa vraie valeur, ne s’avouant vaincu que tout à la fin. Son entraîneur, Freddy Head, nous a dit : « On rendait deux kilos aux autres, c'est honteux ! Tout ça parce qu'il a gagné un Gr1 il y a dix mois... Qu'on ne vienne pas se plaindre, après, que les ratings ne sont pas bons et que les Anglais gagnent des courses. Mon cheval a fait une très bonne course et montre qu'il est toujours compétitif. Il a eu un très bon parcours et le terrain ne le gêne pas. Il court un peu par à-coups, comme il le fait toujours ; c'est un cheval très caractériel, mais il est sympathique. À un moment, il a l'air archi battu, puis il revient et finit. En dernier lieu, nous étions allés aux avant-postes nez au vent, et ça l'avait écœuré. Il faut le monter comme Aurélien Lemaître l'a fait aujourd'hui. L'objectif est de remettre son titre en jeu dans le Cadran. »

Haky, un autre cheval pour la Melbourne Cup… dans le futur ! Rapidement dans le groupe de tête, Haky a bien suivi le mouvement des deux premiers dans la phase finale. Sa troisième place pour sa première tentative à ce niveau est bonne. Terry Henderson, manager d'Oti Racing, propriétaire d’Haky, nous a confié : « Il a beaucoup progressé et devrait arriver à Melbourne avec beaucoup de fraîcheur. Nous pouvons envisager une belle campagne car il devrait encore être meilleur sur du terrain plus ferme. Nous sommes ravis de sa performance. Sa place de Groupe ce dimanche lui ouvre la porte de la Melbourne Cup car il vient de valider la première étape d'un long processus de qualification. Mais il faut qu'il progresse encore pour y prendre part. John Hammond est un entraîneur patient qui tire les bénéfices du fait qu'il sait attendre les chevaux. »

Mille et Mille a conservé une bonne quatrième place finissant devant Palpitator (Motivator), qui ne s’est pas mal défendu à ce niveau.

PEIDIGREE WEATHERBY

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Marmelo.pdf

Le frère de Vent de Force. Élevé par Deepwood Farm Stud, Marmelo est un fils de Duke of Marmalade et de Capriolla (In the Wings), placée à 3ans, vendue 7.000 € aux ventes d’élevage Arqana en 2013 et mère de cinq lauréats dont Vent de Force (Hurricane Run), qui s’est imposé à quatre reprises, dont une fois dans les Henry II Stakes (Gr3), et deuxième du Prix Chaudenay. C’est le neveu de Saddler’s Quest (Saddler’s Hall), gagnant de Gr3, de Quiz Mistress (Doyen), vainqueur du Prix des Tourelles (L) deux fois et du Prix Scaramouche (L), et de Seren Hill (Sabrehill), lauréat du Prix Belle de Nuit (L). Il s’agit de la famille de Circumvent (Tobougg), vainqueur du Prix Thomas Bryon (Gr3) sous les mêmes couleurs de The Fairy Story Partnership, propriétaire assidu en France.

 

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Duke of Marmalade

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Love me True

 

 

 

 

Lassie’s Lady

MARMELO (M6)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

In the Wings

 

 

 

 

High Hawk

 

Capriolla

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Seren Quest

 

 

 

 

Serenesse

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’14’’33

1.000m à 600m : 26’’91

600m à 400m : 12’’70

400m à 200m : 11’’92

200m à l’arrivée : 12’’24

Temps total : 3’18’’10