De retour aux affaires

Courses / 15.08.2019

De retour aux affaires

En 2018, c’est Olmedo ** (Declaration of War) qui avait "sauvé" l’année de Jean-Claude Rouget, dont la cavalerie subissait les contrecoups du virus ayant frappé au printemps 2017.  Le poulain avait gagné la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), avant de décevoir dans le Qipco Prix du Jockey Club, puis d’inquiéter sérieusement dans le Qatar Prix Jean Prat. Les examens réalisés avaient révélé un problème de santé, et la carrière sportive du cheval avait même été mise entre parenthèses. Olmedo a finalement repris le chemin de l’entraînement, et il lui a fallu quelques courses pour retrouver la bonne carburation. Dans le Prix Gontaut-Biron Hong Kong Jockey Club (Gr3), ce jeudi à Deauville, on a revu le cheval que l’on connaissait, capable sur une accélération de mettre tout le monde d’accord. Une victoire d’importance pour son entraîneur, Jean-Claude Rouget, dont les résultats depuis le début du meeting étaient certainement en deçà de ses espérances (seulement deux succès à Clairefontaine) ! On a retrouvé Olmedo, et on a retrouvé Jean-Claude Rouget, deux jours avant l’un de ses exercices préférés : dénicher ses futurs champions aux ventes de yearlings…

Le jumelé des ventes ? La réunion de ce jeudi comportait aussi le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) et l’Arqana Prix de Lieurey (Gr3). Les deux ont été dominés par des représentants Juddmonte. Headman (Kingman) a refait le champ de courses pour ajuster Flop Shot (Le Havre). Fount (Frankel) a quant à elle pris sa revanche sur Twist’n’Shake (Kingman) dans le Groupe réservé aux femelles et sponsorisé par Arqana. Frankel, Kingman : un jumelé qui pourrait se répéter dans quelques jours du côté des ventes…